Soutenir l’agriculture familiale et paysanne

Alors que selon la FAO, la sous-alimentation chronique touchait près de 870 millions de personnes dans le monde sur la période 2010-2012, soit 15% de la population mondiale, l’humanité doit faire face à de nouveaux défis qui ne peuvent être abordés dans un cadre strictement national ou régional. Les pays riches ont une responsabilité particulière vis-à-vis de ces défis : augmentation de la population et évolution des modes de consommation, changement climatique, pertes et gâchis de nourriture… Dans ce contexte, certains acteurs économiques et pays sont tentés par des actions aggravant la situation d’insécurité alimentaire mondiale : recours encore accru à des modes de production destructeurs de l’environnement et non viables sur le long terme, accaparement des terres, détournement de la production agricole vers la fabrication d’agrocarburants, non remise en cause et expansion de modes de consommation non viables sur le long terme…

En matière d’agriculture et d’alimentation la vision de Coordination SUD  est celle du renforcement nécessaire des exploitations familiales, car elles permettent un développement rural plus égalitaire, répondant mieux aux enjeux sociaux et environnementaux à venir. L’agrobusiness et l’agriculture productiviste conduisent à un déplacement des populations paysannes et rurales, au développement du chômage et de la crise sociale dans nombre de pays du Sud. Ils se traduisent également par une spécialisation des productions et très souvent à des monocultures ou à des productions animales hors-sol, entraînant des risques et des dégâts environnementaux et sanitaires : utilisation excessive de fertilisants, de pesticides ou d’OGM générant pollutions et risques pour la santé,  déforestation et destruction des écosystèmes et de la biodiversité,  consommation importante d’énergie fossile contribuant au réchauffement climatique.

Le suivi de l’agriculture et de l’alimentation au sein de Coordination SUD

La commission Agriculture et alimentation de Coordination SUD regroupe les ONG menant des activités de terrain et de plaidoyer pour défendre les paysanneries familiales, en incitant les pouvoirs publics à adopter des règles du jeu visant à réguler les échanges agricoles.

La commission publie les Notes de SUD, bulletin périodique à vocation pédagogique sur des points thématiques et Les Échos de Rome, à l’occasion des réunions du Comité Sécurité Alimentaire de la FAO. Ces bulletins s’adressent aussi bien au grand public qu’aux professionnels du secteur.

 

Pour aller plus loin...

  • Accès aux ressources naturelles

    Les inégalités d’accès aux ressources naturelles sont aujourd’hui croissantes (terre, eau, forêt, etc.) au détriment des agriculteurs familiaux. Face à cela les communautés traditionnelles ont peu de moyens pour faire valoir leurs droits.

  • Politiques commerciales agricoles

    La croissance des échanges doit être appréciée à l’aune de sa contribution au développement et à la lutte contre la pauvreté et les inégalités. Or la libéralisation des échanges de produits agricoles a surtout favorisé la montée en puissance des inégalités et bénéficié aux pays et aux acteurs économiques les plus puissants.

  • Agriculture familiale

    Les agriculteurs familiaux constituent de loin la majorité des agriculteurs dans le monde. Ils contribuent à créer de la richesse, des emplois et à assurer de nombreuses fonctions, de la production de nourriture à l’aménagement du territoire. Il convient par conséquent d’appuyer ces populations, grandes oubliées des politiques de coopération.

  • Gouvernance de la sécurité alimentaire

    Les agricultures familiales détiennent un potentiel immense pour répondre aux enjeux de sécurité alimentaire, d’équité sociale et de durabilité environnementale. Pour exploiter ce potentiel il est indispensable d’impliquer de manière systématique les représentants des agricultures familiales dans le processus d’élaboration des politiques agricoles et d’autre part, de permettre aux États de disposer de marges de manœuvre suffisantes pour les appliquer.

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

A lire aussi

Publication|02/04/2020

Notes de sud #22 | L’agroécologie paysanne alternative sociétale pour des systèmes agricoles et…

Publication|06/03/2020

Guide pratique : Faire avancer l’égalité femmes-hommes dans les organisations de commerce…

Tout chaud

10/04/2020

Coronavirus : les ressources utiles pour les RH (MAJ 06/04) – ANDRH

07/04/2020

covid-19 – Confinement et Précarité au Sud