Cas de violation des droits des paysan·ne·s – La Vía Campesina

Cas de violation des droits des paysan·ne·s – La Vía Campesina

La Vía Campesina cristallise les propositions qui surgissent des réalités paysannes. Partout sur la planète, année après année, la progression et la recrudescence du pouvoir et du contrôle qu’exercent les grandes entreprises privées et les États violent les droits des paysannes et paysans sur leurs biens les plus précieux : la terre, l’eau, les semences, la biodiversité et l’ensemble de la nature. Les pillages, les privatisations, les intérêts de l’industrie et les grands investissements progressent. Face à cette situation, le mouvement paysan promeut la Déclaration des Nations unies sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales.