le 21/12/2016 par Gret

Socio-anthropologue dans une organisation non gouvernementale

Agir pour le développement, c’est intervenir dans des espaces sociaux et politiques complexes. Or les praticiens ne sont pas toujours équipés pour connaître et décrypter ce contexte et réfléchir leur action en conséquence. Les connaissances anthropologiques – et plus largement de sciences sociales – sont peu accessibles et éloignées des questionnements opérationnels. Et intégrer des questionnements et des savoirs de sciences sociales dans la pratique du développement ne va pas de soi. À partir de sa pratique d’anthropologue chercheur et de praticien au Gret, l’auteur analyse différentes modalités de collaboration entre chercheurs en sciences sociales et praticiens : recherches-actions collaboratives, expertises collectives, capitalisations d’expérience… Il contribue à alimenter leur réflexion sur les stratégies et les pratiques et à enrichir leur façon de poser les problèmes d’action publique. Il propose des réflexions théoriques et empiriques pour guider la production de questionnements et de connaissances appropriables par tous.
[pdf src = « Socio-anthropologue-dans-une-organisation-non-gouvernementale-Gret-2016.pdf »]

A lire aussi

21/0923/09
Évènement|05/08/2022

Universités d’Automne de l’Humanitaire (UAH) du Groupe URD

Actualité|05/07/2022

Urgence Beyrouth : plus de 2 ans après l’explosion du port, quels enseignements tirer de l’aide…

note-danalyse-odd-espagne-france
Publication|04/07/2022

Mise en oeuvre de l’agenda 2030 en France et en Espagne

Tout chaud

le-soutien-sous-controle-de-la-societe-civile-le-cas-des-organisations
03/08/2022

Le soutien sous contrôle de la société civile : le cas des OSI

agir-pour-la-solidarite-internationale-le-role-des-parlementaires
03/08/2022

Agir pour la solidarité internationale : le rôle des parlementaires