Document de position « Agriculture familiales et paysannes et lutte contre les changements climatiques : ouvrons les yeux ! »

Document de position « Agriculture familiales et paysannes et lutte contre les changements climatiques : ouvrons les yeux ! »

Dans le cadre de la COP21, la commission Climat et développement de Coordination SUD publie un document de position sur les agricultures familiales et paysannes. Au niveau mondial, les agricultures familiales sont en mesure d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle d’une population croissante tout en préservant les ressources naturelles et en faisant face aux changements climatiques. L’agriculture, les sols et les terres sont particulièrement vulnérables aux évolutions du climat. S’ils sont à l’origine de près du quart des émissions mondiales de GES, ils peuvent contribuer à réduire la concentration existante dans l’atmosphère.
Mais tous les modèles agricoles n’ont pas la même responsabilité : les systèmes d’agriculture industriels et intensifs en intrants chimiques, en énergie fossile et en capital contribuent bien plus aux émissions.

 

En tant qu’acteurs de développement travaillant avec les organisations paysannes et les petits producteurs/trices du Sud, dont les organisations membres de Coordination SUD se font l’écho, nous demandons que les agricultures familiales & paysannes soient placées au cœur des discussions sur l’agriculture au sein de la CCNUCC.