Tout le contenu associé au terme : «Tunisie»

  • ECPM (Ensemble Contre la Peine de Mort)

    ECPM (Ensemble Contre la Peine de Mort)

    Créée en 2000, l’association Ensemble Contre la Peine de Mort (ECPM) est une organisation de référence du combat abolitionniste.

    Association loi 1901, forte de son équipe de salariés, conseil d’administration, bénévoles et militants, ECPM a pour objet d’organiser et/ou soutenir tout type d’action en France et à l’international qui permette de lutter contre la peine de mort dans le monde, de promouvoir son abolition universelle et, plus largement, d’œuvrer en faveur des droits de l’homme et des libertés fondamentales. ECPM est membre fondateur de la Coalition mondiale contre la peine de mort et créateur et organisateur des Congrès mondiaux contre la peine de mort.
  • Samusocial International

    Samusocial International

    Fort de la conviction que la grande exclusion est un problème que connaissent toutes les grandes villes, aussi bien au Nord qu’au Sud, le Docteur Xavier Emmanuelli crée le Samusocial International en juillet 1998. L’objectif de cette structure est d’accompagner  les grandes villes dans la création de dispositifs de type Samusocial et d’accompagner leur développement en s’appuyant sur l’expérience du Samusocial de Paris, premier dispositif urbain d’urgence médico-psycho-sociale d’aide aux plus démunis, créé quelques années plus tôt.

    Le Samusocial a développé une méthode spécifique de l’urgence sociale, pour atteindre les victimes de l’exclusion. Adaptée à chaque contexte, elle se base sur :

    • Le professionnalisme : les équipes sont composées de personnes formées à la méthode spécifique de l’urgence sociale ;
    • La complémentarité : les équipes regroupent des professionnels de divers métiers complémentaires (médico-psycho-social).
    • La permanence : les dispositifs sont joignables en permanence et se rendent à la rencontre des personnes, notamment la nuit, quand les autres structures, et surtout les institutions, sont fermées ;
    • L’ubiquité : les équipes se rendent partout dans la ville, notamment dans ses  « interstices » où les personnes se cachent ;

    L’association compte aujourd’hui 14 dispositifs qui interviennent en Afrique, en Amérique du Sud et en Europe pour porter secours aux personnes les plus désocialisées, réduites au stade de la simple survie, devenues des victimes ne pouvant ni ne sachant plus bénéficier des secours de droit commun.

    Le Samusocial International attache également une grande importance à la problématique des enfants des rues. Exclus du soutien familial, de l’éducation, et des services de santé, et vulnérables aux risques de violences physiques, aux risques sanitaires et épidémiologiques, et aux risques psychopathologiques, ces derniers constituent la majorité des bénéficiaires des différents Samusociaux locaux. Conscient qu’il s’agit d’une urgence internationale, le Samusocial International tente de leur porter secours selon ses méthodes et son expérience.

     

  • SOS Villages d’Enfants

    SOS Villages d’Enfants

    SOS Villages d’Enfants France est une association indépendante, apolitique et non confessionnelle, créée en 1956 et reconnue d’utilité publique en 1969. Acteur de la protection de l’enfance en France, SOS Villages d’Enfants France est aussi une ONG de solidarité internationale membre de la fédération SOS Villages d’Enfants International constituée de 116 associations intervenant dans 135 pays.

    Guidée par l’esprit de la CIDE, SOS Villages d’Enfants défend les droits de l’enfant et en premier lieu celui à vivre dans un environnement familial qui favorise son développement personnel, son autonomie sociale et professionnelle afin qu’ultérieurement il devienne un adulte qui participe à la société et puisse s’engager dans le développement de son  pays.

    Pour réaliser cet objectif, SOS Villages d’Enfants France et ses partenaires locaux proposent des réponses adaptées aux situations de deux groupes cibles : les enfants risquant de perdre la prise en charge parentale et les enfants l’ayant perdue.

    • Lorsqu’un risque d’abandon ou de déstructuration familiale est identifié, la famille est accompagnée et conseillée afin d’être renforcée durablement. Les axes d’intervention sont définis par la famille en fonction de ses besoins: développement des revenus, amélioration des relations familiales, des conditions de logement, accès aux services de l’Etat, promotion des droits humains, …
    • Lorsque le maintien au sein de sa famille se révèle impossible ou contraire à l’intérêt de l’enfant, il peut être pris en charge au sein d’un village d’enfants SOS, de familles d’accueil ou de structures pour jeunes.
    • Lorsque les services de base, en premier lieu l’accès à une éducation de qualité et aux soins maternels et infantiles, sont absents ou inadéquats, SOS soutient leur mise en place ou leur adaptation en partenariat avec les politiques publiques.

    SOS Villages d’Enfants France appuie spécifiquement 22 associations homologues nationales en contribuant à leur financement et en renforçant leurs capacités aux niveaux opérationnel, organisationnel, stratégique et institutionnel afin d’assurer l’efficacité et la pérennité de leur action. Mettant elle-même en œuvre des activités de terrain, de réflexion et de plaidoyer en France et en Europe, SOS Villages d’Enfants France est également en mesure de proposer des transferts de compétences à ses partenaires locaux.

     

    Les actions de solidarité internationale en chiffres :

     

    Chiffres au 1/01/2015

    Total des activités de  SOS Villages d’Enfants International

     Dont actions activités internationales soutenues par SOS Villages d’Enfants France
    Programme de renforcement de la famille 731 52 programmes
    559 000 22 600 enfants bénéficiaires et leurs familles
    Education et formation 478 92 établissements
    146 500 26 500 enfants et jeunes scolarisés ou formés
    Prise en charge alternative 1 311 44 villages SOS et foyers de jeunes
    84 000 8 016 enfants pris en charge
    Santé 77 29 structures médicales
    962 000   services ou consultation

     

  • HAMAP-Humanitaire

    HAMAP-Humanitaire

    ONG HAMAP-Humanitaire

    Notre absolue conviction
    A une époque de montée en puissance de l’égoïsme, de l’individualisme, de la jalousie et de l’envie, il nous paraît nécessaire de revendiquer que tout homme, toute femme, tout enfant doit être absolument considéré comme un frère sinon la condition humaine n’aurait aucun sens.
    Le devoir de chacun est d’apporter son aide pour tenter de combler le fossé que les différences de chance ont creusé.
    Notre engagement
    Créée en 1999, HAMAP-Humanitaire est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) d’aide au développement. Sa vocation est d’agir concrètement pour que toujours plus d’hommes, de femmes et d’enfants accèdent à l’eau potable et l’assainissement, à l’éducation, à la santé et à la sécurité. L’ONG HAMAP-Humanitaire en chiffre :

    • 175 adhérents
    • 400 membres
    • 157 bénévoles actifs
    • 100 000 bénéficiaires

    Nos résultats
    En 2017, nous avons permis à :

    • 17 977 personnes d’accéder à l’eau potable
    • 4 563 personnes d’avoir accès à l’assainissement, dont 2 405 écoliers
    • 424 personnes d’accéder à l’éducation ou à la formation professionnelle
    • 7 517 personnes d’accéder à une consultation médicale de base
    • 65 000 personnes d’avoir accès à une meilleure prise en charge médicale

    Nos missions

    La mission d’HAMAP humanitaire est celle d’assistant à maître d’ouvrage. Elle consiste à accompagner nos partenaires locaux de leur première formulation de besoins à l’accompagnement à la réalisation de leur projet et à sa pérennité.
    Cette mission générale se décline en prestations adaptées à chaque projet :

    • Identification de partenaires locaux
    • Aide à l’expression des besoins
    • Etude et formalisation des documents projets
    • Appel d’offres
    • Aide au choix de la maîtrise d’oeuvre
    • Mise au point des conventions
    • Montage et recherche de financement
    • Suivi et contrôle des travaux
    • Formation
    • Sensibilisation et aide à la gouvernance

    Nos savoir-faire et nos compétences

    Ingénierie

    • Ressources en eau : puits, captages, forages, stockage, distribution, exploitation, gestion,
    • Assainissement : latrines, blocs sanitaires pour écoles, dispensaires, stations d’épuration,
    • Construction diverses : écoles, dispensaires,
    • Autres projets : tels que les unités spécialisées de pédiatrie dans les hôpitaux, les projets d’installation énergétique autonome sur une région par Eolien et Solaire, soit en travail direct, soit de façon indirecte dans le cadre de la coopération décentralisée.

    Santé

    •  Support des équipes médicales locales pour le diagnostic et l’organisation de centres de santé, en insistant sur l’hygiène et les pathologies courantes,
    • Sensibilisation aux règles d’hygiène corporelles et alimentaires, et organisation d’ateliers ludiques et éducatifs pour les enfants,
    • Formation aux premiers secours des encadrants locaux,
    • Recueil d’informations terrain pour surveiller divers indicateurs de santé : données statistiques transmises aux autorités sanitaires locales,
    • Sensibilisation des bénévoles Français de ces équipes pluridisciplinaires (médecins, infirmières, ingénieurs, administratifs) en travaillant en binôme avec leurs homologues locaux aux actions bénévoles et solidaires,
    • Accompagnement de femmes et d’enfants ayant subi des traumatismes.

    Education

    •  Accompagnement de centres d’alphabétisation et d’écoles,
    • Soutien et formation d’activités génératrices de revenus : maisons de femmes, ateliers vélos, magasins solidaires, encadrement de groupements agricoles,
    • Accompagnement d’élèves dans un projet de reboisement.

    Lutte contre les mines

    • Formation et sensibilisation des populations sur les mines antipersonnel et bombes à sous-munitions (activité première d’HAMAP-Humanitaire),
    • Formation de démineurs et de formateurs de déminage,
    • Plaidoyer au niveau national et international.

    Les pays où nous intervenons :
    Ils sont évidemment liés à leur situation géopolitique définie par le Ministère des Affaires Étrangères, également par des priorités liées à leur pauvreté définie par leur positionnement économique dans le classement des nations. Aujourd’hui, HAMAP-Humanitaire accompagne trente projets dans dix pays.
    Parmi eux : Benin, Burkina Faso, Cambodge, Haïti, Inde, Laos, Liban, Madagascar, Maroc, Mauritanie, Palestine, République démocratique du Congo, Sénégal, Tunisie, Viet Nam.

  • GRDR Migration-Citoyenneté-Développement

    GRDR Migration-Citoyenneté-Développement

    La mobilité est une richesse pour des territoires solidaires

    Le Grdr est une organisation de solidarité internationale à caractère associatif (loi 1901) et à but non lucratif, sans affiliation politique et religieuse.

    En France tout comme en Afrique de l’Ouest, des femmes et des hommes, étudiants, agriculteurs, migrants, jeunes actifs, retraités ou personnes simplement concernées par la thématique “migration, citoyenneté et développement”, se mobilisent aux côtés du Grdr, pour apporter leur soutien, donner de leur temps et proposer leurs compétences bénévolement.

    Le Grdr s’engage depuis 1969 pour la promotion sociale, culturelle et économique des migrants subsahariens en France et de leurs régions d’origine. Depuis deux générations, l’association accompagne ces « travailleurs », pour assurer à leurs familles, villages et pays un meilleur accès à l’éducation, à la santé, à l’eau comme à la production agricole et à la micro-entreprise. Le Grdr c’est aujourd’hui une équipe de 100 salariés et bénévoles de 13 nationalités différentes, qui intervient dans 5 pays (Mali, Mauritanie, Sénégal, Guinée Bissau, France) et une soixantaine de communes, avec une vingtaine de partenaires européens et ouest-africains. Chaque année, des écoles, des dispensaires, des puits, des barrages sont réalisés avec notre appui, tandis qu’en France des associations de migrants qui interviennent notamment auprès des femmes, des migrants les plus âgés et dans la lutte contre les discriminations reçoivent notre soutien…

    L’engagement des adhérents, salariés et partenaires du Grdr lui permet de poursuivre son action auprès des migrants et de leurs régions d’origine et de contribuer au « vivre ensemble » dans une France qui doute de son projet de société. Pour le Grdr, il passe par la reconnaissance de l’apport des migrants en France et en Europe et par la solidarité avec les pays d’origine.

  • Touiza Solidarité

    Touiza Solidarité

    Touiza Solidarité est une association de solidarité internationale ou organisation non-gouvernementale (ONG) créée en 1995 à Marseille et qui œuvre pour un développement durable et partagé entre les deux rives de la Méditerranée. Sur la base d’une approche participative et concertée avec les populations locales, Touiza Solidarité renforce les liens d’amitié et de solidarité entre la France et les pays du Maghreb et développe des actions de coopération variées.

    Objectifs de Touiza Solidarité :

    • Accompagner et renforcer les compétences, savoir-faire et techniques des populations des régions rurales défavorisées du Maghreb, particulièrement les jeunes et les femmes.
    • Soutenir le développement local durable du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie en s’appuyant sur les dynamiques des populations concernées et en soutenant les initiatives de codéveloppement.
    • Participer à la protection et à la valorisation des ressources naturelles et du patrimoine local des trois pays du Maghreb.
    • Encourager les liens et la synergie entre acteur-trice-s du développement, de part et d’autre de la Méditerranée

    Ses domaines d’intervention :

    • Appui à la création d’activités génératrices de revenus en zone rurale dans un esprit d’économie sociale et solidaire (agriculture – élevage ; artisanat traditionnel ; environnement  ; tourisme durable et solidaire).
    • Formations et séminaires pour les élu-e-s, cadres, représentant-e-s associatif-ve-s, animateur-trice-s, technicien-ne-s sur les thématiques du développement local durable (mise en valeur d’un territoire, aménagement et gestion urbaine, gestion de l’environnement, de l’eau, des déchets).
    • Programme d’éducation à l’environnement pour les enfants et les jeunes (sensibilisation et éveil au respect de l’environnement naturel, apprentissage de gestes et comportements éco-responsables, séjours éducatifs à l’environnement).
    • Chantiers de jeunes volontaires en France et au Maghreb.

    Depuis 2015, TS fonctionne en réseau avec TS-IDF, situé à Paris.