Tout le contenu associé au terme : «Guinée»

  • Fondation Mérieux : programme de lutte contre les maladies infectieuses
    Archive

    Fondation Mérieux : programme de lutte contre les maladies infectieuses

    Thèmes : Santé

    Localisation : Algérie, Bangladesh, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Cap-Vert, Centrafrique, Comores, Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Gabon, Guinée, Guinée-Equatoriale, Haïti, Irak, Iran, Laos, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, RD Congo, Rwanda, São Tomé-et-Principe, Sénégal, Tadjikistan, Tchad, Togo, Tunisie, Vanuatu, Viêt-Nam

  • Programme Wehubit : appel à propositions « e santé »
    Archive

    Programme Wehubit : appel à propositions « e santé »

    Thèmes : Initiatives numériques, Santé

    Localisation : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Guinée, Mali, Maroc, Mozambique, Niger, Ouganda, RD Congo, Rwanda, Sénégal, Tanzanie, Territoires palestiniens

  • La Guilde lance le programme Sport & Développement Olivier Allard, Délégué Général de La Guilde, Vincent Rattez, Président de La Guilde, Auriane Buridard, Chargée de mission Sport & Développement, Laetitia Habchi, Conseillère Sport & Développement chez l’Agence Française de Développement, Thierry Barbaut, Directeur numérique et chef de projet Sport & Développement, Cécile Vilnet, Coordinatrice Sport & Développement, Roxana Maracineanu, Ministre des Sports, Rémy Rioux, Directeur Général de l’Agence Française de Développement.

    La Guilde lance le programme Sport & Développement

    Sport & Développement, nouvel incubateur de microprojets en Afrique. La Guilde Européenne du Raid, ONG créée en 1967, lance le programme « Sport & Développement », en partenariat avec l’Agence Française de Développement.
  • Le riz « Böra Maalé », une marque en plein essor

    Le riz « Böra Maalé », une marque en plein essor

    Le « Böra Maalé Fanyi », ou « riz de mangrove de qualité de Guinée », est devenu le 30 octobre 2018, la première marque collective de produit agricole transformé enregistrée en Afrique de l’Ouest et du Centre. Voici une présentation de ce riz aux nombreux atouts.
  • Plan International France

    Plan International France

    L’ONG Plan International intervient dans 56 pays en développement pour un monde plus juste qui fait progresser les droits des enfants et l’égalité entre les filles et les garçons. Pour leur donner les moyens de construire leur avenir, 1 748 projets de développement, qui bénéficient à 34 millions d’enfants, sont actuellement conduits grâce aux dons de particuliers, parrainages d’enfants, mécénats d’entreprises et subventions publiques.

    Fondée en 1993, Plan International France est une fondation reconnue d’utilité publique, membre du réseau Plan International, et forte de plus de 30 salarié·e·s et d’une centaine de bénévoles.

    Grâce à ses 39 000 marraines, parrains, donateurs et donatrices, Plan International France finance de nombreux programmes destinés à donner aux enfants un avenir meilleur.

  • Le Partenariat

    Le Partenariat

    Le Partenariat est une organisation de solidarité internationale qui lutte contre les inégalités et agit pour un monde plus solidaire. Elle s’est donnée pour mission de :

    Développer une coopération à taille humaine entre des partenaires du Nord et du Sud et renforcer les capacités des acteurs locaux pour l’amélioration des conditions de vie des populations défavorisées.

    L’association mobilise différents partenaires, techniques et financiers, des acteurs publics et privés au Nord et au Sud pour contribuer à la satisfaction des besoins exprimés réellement par ses publics cibles. Son expérience et ses relations avec les acteurs locaux lui permettent de favoriser la mise en œuvre de politiques publiques régionales, de mobiliser et de créer du lien entre les collectivités locales, les populations et les services techniques de l’Etat. L’appropriation des projets par les partenaires locaux constituent une priorité, l’objectif étant d’assurer la durabilité et la pérennisation des actions engagées. Sensibiliser les populations au Nord et au Sud aux enjeux de la citoyenneté et du développement durable, et travailler à faire émerger un esprit de solidarité aux niveaux local et international.

    L’association mène plusieurs programmes en Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale.

    Concentré autour de son centre de référence : le Centre Gaïa, elle a développé une expertise dans les méthodologies de pédagogie active.

    Créé en février 1981, suite au jumelage entre les villes de Lille, en France, et de Saint-Louis, au Sénégal, le Partenariat a construit son évolution en trois (03) étapes principales :

    • 1991 à 2000 : professionnalisation, structuration et développement des actions de coopération et de solidarité internationale avec le Sénégal ;
    • Années 2000 : Diversification des programmes, nouveaux pays d’intervention (Maroc, Guinée, Moldavie, Mauritanie) et création du centre « Gaïa » destiné aux activités d’ECSI (Education à la Citoyenneté et à la Solidarité internationale) ;
    • Aujourd’hui (Plus de 35 ans ans d’action) : Renforcement de la dynamique ascendante et adaptation aux nouveaux enjeux de l’environnement des ONG en France et à l’international.

    Pour conduire ses activités, le Partenariat s’appuie sur :

    • Un Conseil d’administration composé de 20 administrateurs qui se réunissent au moins 4 fois par an et d’un bureau comprenant 4 membres se réunissant au moins 12 fois par an ;
    • Un poste de coordination générale assumé par intérim par le président depuis bientôt 5 mois ;
    • Une équipe d’une quinzaine de personnels au siège à Lille organisée en 2 pôles (coopération et ECSI) et des fonctions supports (Responsable Administratif et Financier, Communication, Secrétariat) ;
    • L’organisation est basée sur des directions pays avec 39 salariés locaux dans 3 pays (dont 32 au Sénégal) coordonnée par un directeur technique basé au Sénégal et des coordinateurs pays
  • De la Méditerranée aux rives du Mékong, les actions 2016 du GERES

    De la Méditerranée aux rives du Mékong, les actions 2016 du GERES

    Le GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités) publie son rapport annuel 2016. De la Méditerranée aux rives du Mékong, 75 projets ont été menés, 3600 entrepreneurs soutenus ou accompagnés pour 350 000 bénéficiaires directs et 1 600 000 bénéficiaires indirects. 2016 c'était aussi les 40 ans du GERES !
  • Rapport sur les accords de partenariat économique entre l’UE et l’Afrique – GRAIN

    Rapport sur les accords de partenariat économique entre l’UE et l’Afrique – GRAIN

    Depuis 2002, les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) négocient un accord réciproque de libre-échange connu sous le nom d’accord de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE). Vendu comme la solution miracle qui devait entraîner l’industrialisation et le développement des pays ACP, l’APE est en réalité d’une grande injustice et relève d’un procédé colonial.
  • Action Contre la Faim

    Action Contre la Faim

    Créée en 1979, Action contre la Faim est une organisation non gouvernementale internationale qui lutte contre la faim dans le monde. Sa charte des principes humanitaires – indépendance, neutralité, non-discrimination, accès libre et direct aux victimes, professionnalisme, transparence – fonde son identité depuis plus de 35 ans. Sa mission est de sauver des vies en éliminant la faim par la prévention, la détection et le traitement de la sous-nutrition, en particulier pendant et après les situations d’urgence liées aux conflits et aux catastrophes naturelles. Action contre la Faim coordonne ses programmes autour de 5 domaines d’activités : Nutrition et Santé – Santé Mentale et Pratiques de Soins – Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence – Eau, Assainissement et Hygiène – Plaidoyer. En 2016, Action contre la Faim est venue en aide à plus de 14,7 millions de personnes dans 49 pays à travers le monde www.actioncontrelafaim.org

     


    Created in 1979, Action Against Hunger is a non-governmental organization that fights against hunger. Its charter of humanitarian principals- independence, neutrality, non-discrimination, free and direct access to victims, professionalism, transparency – has been part of its identity for more than 35 years. Its mission is to save lives by eliminating hunger through the prevention, detection and treatment of under-nutrition, particularly during and after emergency situations linked to conflicts or natural disasters. Action contre la Faim focuses its actions on 5 main areas of expertise: Nutrition and Health – Mental Health and Care Practices – Food Security and Livelihoods – Water, Sanitation and Hygiene – Advocacy. In 2016, Action contre la Faim provided aid to 14.7 million people in more than 49 countries worldwide. www.actioncontrelafaim.org