Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères – Fonds d’urgence humanitaire

Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères – Fonds d’urgence humanitaire

Présentation :

L’action humanitaire d’urgence vise à assurer l’assistance et la protection des personnes vulnérables et à répondre aux besoins fondamentaux des populations affectées par une catastrophe naturelle ou un conflit : accès à l’eau et assainissement, nourriture, abris et soins médicaux. Elle complète l’aide apportée par les autorités du pays affecté par une crise et s’inscrit dans l’ensemble plus vaste de l’assistance fournie par la communauté internationale avec en premier lieu les organisations internationales.

Le Centre de crise et de soutien (CDCS) est le principal outil de l’aide humanitaire d’urgence du Ministère de l’Europe des Affaires étrangères (MEAE). Chargé de la gestion des crises se déroulant à l’étranger, il assure, depuis Paris, un suivi et une analyse des problématiques humanitaires par grandes zones géographiques (Afrique, Asie, Afrique du Nord et Moyen-Orient, Europe, Amériques), coordonne la réponse de l’Etat pour les opérations d’aide humanitaire d’urgence, assure les relations avec les autres acteurs humanitaires et effectue des missions sur le terrain. Pour l’appuyer dans son action, il dispose de correspondants humanitaires en poste dans les ambassades.

Grâce à son Fonds d’urgence humanitaire (FUH), géré par sa Mission d’Action humanitaire (MAH), le CDCS apporte ainsi une aide d’urgence sous forme de subvention ou d’apports en nature.

Zone géographique :

66% des crédits du FUH ont été affectés en 2015 au Moyen-Orient, afin de faire face aux urgences humanitaires de grande ampleur qui perdurent dans la région : crises syrienne et irakienne, destructions massives dans les Territoires palestiniens.

Crise syrienne : 36%
Crise irakienne : 27%
Autres crises : 17%
Lac Tchad : 9%
RCA : 8%
Territoires palestiniens : 3%.

Financement :

Le budget annuel du FUH de la MAH est d’environ 10 millions d’euros (dépenses à hauteur de 14 millions d’euros en 2015 grâce à des abondements excédant le budget prévu), ce qui ne représente que 10 % de l’aide humanitaire française. En 2015, 59 % du budget du FUH a été alloué à une vingtaine d’ONG françaises, de taille variable, soit 8,6 millions d’euros (pour des montants variant de 25 000 à 500 000 euros) ;

Les demandes de subvention pour le CDCS sont à présenter au moyen du dossier « Cerfa n°12156*04 ».

Pour plus d’informations sur le contenu du dossier, voir la « notice pour remplir la demande de subvention ».

Consulter le site du MEAE pour plus d’informations : Centre de Crise