le 21/02/2024 par Groupe Initiatives

Traverses N°51 – Renouvellement et prolongement du champ du développement en zones de crises : quels positionnements, quels modes opératoires, quels partenariats ?

Co-piloté par l’Iram et le Gret avec la participation du Geres les réflexions de ce Traverses 51 sont dédiées aux pratiques et positionnements des acteurs de développement sur les terrains en situation de conflits et dans des contextes armés et politiquement instables.

Les organisations membres du Groupe initiatives sont nombreuses à intervenir aujourd’hui dans des zones en conflits. Elles y sont, pour la plupart, présentes depuis de nombreuses années avant le déclenchement des conflits actuels. Certaines y ont vécu plusieurs épisodes de violences suivis de périodes d’accalmie plus ou moins longues marquées néanmoins par des régimes autoritaires, discriminants ou fortement contestés (Afghanistan, Haïti, par exemple). Les questions de pratiques et positionnement en zones de conflits ne sont donc pas nouvelles pour les organisations du Groupe initiatives. L’Iram dans les années 90 se demandait déjà comment adapter des interventions en zones de « chaos durable » (l’organisation intervenait alors au Rwanda, en Haïti, et au Nord-Mali).

Mais ces questions deviennent de plus en plus prégnantes pour nos organisations.

Les organisations du Groupe initiatives ont donc souhaité s’interroger sur la spécificité de leurs actions dans quelques-uns de ces contextes et en débattre. Une journée d’étude a ainsi été consacrée à cette question. La journée d’étude du 17 janvier 2023 a aussi permis de débattre au-delà du Groupe initiativesavec d’autres acteurs de développement, des acteurs de l’humanitaire, des chercheurs et des agences d’aide au développement.

Ce numéro de Traverses retient les principaux éléments de ces échanges. Il ne prend pas en compte l’évolution de la situation au Sahel qui s’est complexifiée depuis la tenue de cette journée et l’édition du présent Traverses, notamment avec la survenue du coup d’Etat de juillet 2023 au Niger. A partir de l’analyse d’actions de développement menées dans différents pays par les organisations du Groupe initiatives, sont questionnées la nature et les évolutions de nos partenariats, nos modes opératoires et l’adaptation de nos méthodes. Notre légitimité à intervenir et les conditions de celles-ci sont aussi questionnées.

A lire aussi

traverses-n53-les-organisations-dans-les-filieres-et-gestion-de-la-qualite
Publication|06/03/2024

Traverses N°53 – Les organisations dans les filières et gestion de la qualité

Tout chaud

3-questions-a-emilie-durochat-ancienne-membre-du-comite-de-decision-frio-2020-2023-deleguee-adjointe-relations-internationales-vie-associative-de-commerce-equitable-france
28/03/2024

3 questions à Emilie Durochat, ancienne membre du Comité de décision FRIO (2020-2023), Déléguée…

3-questions-a-geraldine-rippert-ancienne-membre-du-comite-de-decision-frio-2022-2023-responsable-des-ressources-au-centre-primo-levi
12/03/2024|Série - Retour d'expérience FRIO

3 questions à Géraldine Rippert, ancienne membre du Comité de décision FRIO (2022-2023), Responsable…

webinaire-capitalisation-frio-gouvernance-sociocratie-27-mars-a-17h
05/03/2024

[Webinaire] Capitalisation FRIO – Gouvernance & Sociocratie – 27 mars à 17h