• L’action des organisations de la société civile mise à mal

    L’action des organisations de la société civile mise à mal

    En réduisant les actions de la société civile, certains dirigeants politiques nient la contribution de nos organisations à la création du lien social, à la mise en place d’activités créatrices d’emplois ou à la sensibilisation des populations pour relever les défis des changements climatiques.
  • Vœux 2018

    Vœux 2018

    Le président, le Conseil d’administration et l’équipe salariée de Coordination SUD vous adressent leurs meilleurs voeux. Continuons d’unir les forces pour plus de solidarité internationale en 2018.
  • Le point sur le contre-sommet de l’OMC à Buenos Aires

    Le point sur le contre-sommet de l’OMC à Buenos Aires

    Laurent Levard (Gret) représentait Coordination SUD au contre-sommet de l’OMC organisé en décembre à Buenos Aires en marge de la XIe Conférence ministérielle de l’OMC. Il nous fait le point sur ce contre-sommet et les difficultés de la société civile pour y participer.
  • Un nouveau cap pour le financement du développement durable ?

    Un nouveau cap pour le financement du développement durable ?

    En février prochain, se tiendra le premier comité interministériel du quinquennat consacré à la coopération internationale et au développement. Ce Cicid doit être le lieu d’une plus grande mise en cohérence des politiques publiques avec le développement, celui d’une meilleure impulsion et lisibilité stratégique de cette politique.
  • Budget 2018 : jeu de dupes pour la solidarité internationale  !

    Budget 2018 : jeu de dupes pour la solidarité internationale !

    Pour la solidarité internationale, le budget voté pour 2018 traduit une augmentation de façade de 100 millions d’euros, soit une dotation annuelle 12 fois inférieure au montant nécessaire. Les belles promesses ne remplissent pas la bourse, celle de la solidarité internationale.
  • Rohingyas : prendre position avant qu’il ne soit trop tard

    Rohingyas : prendre position avant qu’il ne soit trop tard

    La situation dramatique que subit la population Rohingya au Bangladesh et au Myanmar exige une réaction politique coordonnée d’envergure : des États, des organisations internationales, des opinions publiques nationales et internationales et, bien entendu, du gouvernement birman.
  • Révision du Cadre financier pluriannuel de l’Union européenne

    Révision du Cadre financier pluriannuel de l’Union européenne

    Le cadre financier pluriannuel actuel de l’Union européenne est valable pour la période 2014-2020. Des discussions sont en cours concernant le futur cadre après 2020. Elles visent à aboutir à un accord entre les institutions de la Commission européenne, du Conseil européen et du Parlement européen.