• Aide publique au développement : pour une trajectoire financière crédible dans la future loi !

    Aide publique au développement : pour une trajectoire financière crédible dans la future loi !

    L’OCDE vient de publier les chiffres de l’aide publique au développement (APD) de la France. En 2018, elle a augmenté son APD de 4,4 %. Coordination SUD salue cette quatrième hausse consécutive, mais tenir les engagements présidentiels nécessite de se mobiliser bien plus. Elle demande à ce qu’une augmentation des crédits budgétaires soit inscrite dans la future loi d'orientation et de programmation relative à la politique de développement solidaire et de lutte contre les inégalités mondiales.
  • Non Monsieur Castaner, Les ONG ne sont pas complices !

    Non Monsieur Castaner, Les ONG ne sont pas complices !

    Coordination SUD rappelle, comme elle l’a fait en juillet dernier, que le premier rôle d’une ONG humanitaire est de sauver toute vie lorsque celle-ci est en péril, sans aucune distinction. Non Monsieur Castaner, Les ONG ne sont pas complices !
  • Révision de la LOP-DSI : Pour une loi de lutte contre les inégalités mondiales véritablement ambitieuse

    Révision de la LOP-DSI : Pour une loi de lutte contre les inégalités mondiales véritablement ambitieuse

    Ce matin s’est tenu le deuxième CNDSI extraordinaire consacré à la révision de la loi LOP-DSI. L’occasion pour les organisations membres du collège ONG de cette instance d’ouvrir le débat quant à ce projet de loi et de partager leurs propositions pour renforcer ce texte destiné à moderniser la politique française en faveur du développement et de la solidarité internationale. Explications !
  • Coordination SUD en audition au Sénat

    Coordination SUD en audition au Sénat

    Mercredi 13 mars, la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées auditionnait Coordination SUD ainsi que plusieurs ONG sur la future loi d’orientation et de programmation sur la solidarité internationale. Philippe Jahshan, président de Coordination SUD, s’est exprimé sur la politique de coopération et de l’aide au développement françaises.
  • Les Women 7 veulent un G7 féministe !

    Les Women 7 veulent un G7 féministe !

    Aurélie Gal-Régniez est directrice exécutive d’Équilibres & Populations. Elle représentait avec Hadja Idrissa Bah le groupe Women 7 lors de la rencontre avec les sherpas du G7 à Lyon le 5 février 2019. Leur but : avoir un G7 féministe qui place les enjeux d’égalité entre les sexes et les intérêts des femmes et des jeunes filles au cœur des engagements. Interview !
  • G7 – Pour un engagement des grandes puissances en faveur d’une diplomatie féministe

    G7 – Pour un engagement des grandes puissances en faveur d’une diplomatie féministe

    Depuis janvier 2019, la France assure la présidence du G7 avec en point d’orgue, le sommet qui se tiendra fin août à Biarritz. A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Coordination SUD invite Emmanuel Macron à approfondir l’ambition politique du précédent G7 et à mettre en œuvre une véritable diplomatie féministe.
  • Pour un G7 féministe

    Pour un G7 féministe

    Le 5 février 2019, la société civile présentait ses recommandations aux sherpas du G7. Le genre n’a pas été oublié dans les discussions. De l’ autonomisation économique des femmes à l’établissement d’une diplomatie féministe, toutes les propositions ont intégré cette question. Le genre, un thème transversal donc et des demandes précises.