Sherpa

Protéger et défendre les victimes de crimes économiques

Sherpa
Année de création2001
Budget300 000 €
Statut fiscalIntérêt général
Présentation

A l’aube du 21e siècle, tandis que les auteurs des crimes de guerre et crimes contre l’humanité allaient enfin pouvoir être traduits en justice avec la mise sur pied de la Cour Pénale Internationale, l’évolution du contexte économique mondial, particulièrement le développement de la logique de profit immédiat au détriment de l’intérêt collectif, était à l’origine de nouvelles formes d’impunité.

Sherpa a été créée en 2001, à l’initiative de l’avocat William Bourdon, en vue de pallier à ce vide juridique et de combattre ces nouvelles formes d’impunité. L’association a pour objet de prévenir et de lutter contre les crimes économiques touchant  les pays en développement, c’est-à-dire :

•    Les atteintes aux droits humains (droits économiques, sociaux ou culturels), et les dommages environnementaux perpétrés par les acteurs économiques ;
•    Les flux financiers illicites en provenance des pays en développement ;

Convaincue que le droit constitue un outil précieux pour agir en faveur du développement, l’association a ainsi choisi de mettre ses compétences et son savoir-faire juridiques au service des activités suivantes :

•    ASSISTANCE JURIDIQUE : Apporter son soutien juridique aux populations victimes de crimes économiques dans les pays en développement ;
•    RECHERCHE ET PLAIDOYER : Formuler des propositions en vue de promouvoir une meilleure régulation des activités commerciales et des flux financiers transnationaux ;
•    SENSIBILISATION : Sensibiliser la société civile aux enjeux de la criminalité économique.

Notre objectif ultime est de replacer l’intérêt collectif au cœur des stratégies entrepreneuriales et des politiques publiques afin de contribuer à l’émergence d’une société globalisée plus juste, au sein de laquelle chacun trouvera sa place.

Labels et contrôles

Sherpa bénéficie à l’heure actuelle d’un accompagnement IDEAS, afin d’améliorer ses performances en interne et d’obtenir au terme du suivi le label IDEAS.

Sherpa a depuis 2012 une certification de ses comptes par un cabinet de Commissariat aux comptes.

Partenariats public / privéoui
Exemples de partenariat

L’association est essentiellement financée par des fondations privées et des donateurs individuels, mais est également associée dans plusieurs projets européens sur fonds de l’UE. Nous travaillons aussi avec des organisations de la société civile (tels que CCFD, Peuples Solidaires, Amis de la Terre, Transparence International France ou encore Fédération des Congolais de la Diaspora et Commission Arabe des Droits Humains).

Publications

Rapport d’activité 2012

GLOBALISATION ET DROITS HUMAINS :

FLUX FINANCIERS ILLICITES :

MissionsÉducation au développement, Plaidoyer, Renforcement de la société civile, Veille politique
Domaine(s) d’interventionDéveloppement économique et local, Droits, Éducation / formation, Éducation au développement, Environnement / Climat
Population(s) cible(s)Décideurs et leaders d’opinion, Minorités locales, Société civile
Localisation(s) géographique(s)Afrique, Cameroun, Côte d’Ivoire, Niger, Amérique latine, Bolivie, Equateur, Paraguay, Asie, Inde, Myanmar, France, Moyen Orient