le 03/12/2013 par Action contre la faim

Muttur : la vérité sur l’exécution de 17 travailleurs humanitaires au Sri Lanka – Action contre la faim

Le 4 Août 2006, dix-sept travailleurs humanitaires d’ACF étaient brutalement assassinés dans les locaux de l’organisation à Muttur au Nord du Sri Lanka. Ils ont été alignés, puis sommairement exécutés d’une balle dans la tête. Jusqu’à aujourd’hui, l’affaire Muttur constitue le plus grand massacre jamais perpétré à l’encontre des travailleurs humanitaires, et l’un des crimes de guerre les plus atroces commis durant le conflit interne au Sri Lanka.

Le rapport compile des sources confidentielles, des informations publiquement disponibles (wikileaks, rapports d’ONG, ONU), des témoignages, des contacts diplomatiques et d’autres sources proches du dossier. Tous ces éléments de preuves directes et indirectes convergent vers les mêmes responsables du crime : des membres des forces de l’ordre sri-lankaises. Aujourd’hui, ACF appelle la communauté internationale à mettre fin à l’impunité en en procédant à une enquête internationale indépendante.

A lire aussi

societe-civile-et-pouvoirs-locaux-au-liban-principaux-enjeux-et-dynamiques-dacteurs
Publication|29/06/2021

Société civile et pouvoirs locaux au Liban : principaux enjeux et dynamiques d’acteurs

contribution-a-levaluation-de-la-directive-europeenne-relative-a-la-lutte-contre-le-terrorisme
Actualité|18/06/2021

Contribution à l’évaluation de la Directive européenne relative à la lutte contre le terrorisme

im-resource-portal-solidarite-internationale
Actualité|09/06/2021

[Nouveau centre de ressources] L’IM Resource Portal, un outil par et pour les organisations de solidarité…

Tout chaud

recommandation-du-cad-sur-le-renforcement-de-la-societe-civile
22/07/2021

Recommandation du CAD sur le renforcement de la société civile

guide-dautoformation-violences-sexistes-sexuelles
15/07/2021|Quizz

Violences sexistes et sexuelles : de quoi parle-t-on ?

tribune-diplomatie-feministe-apres-la-loi-place-aux-actes
15/07/2021

Tribune | Diplomatie féministe : après la loi, place aux actes !