Tout le contenu associé au terme : «Viêt-Nam»

  • Appel à projets I5PC-2015-01 : adolescents et jeunes filles

    Appel à projets I5PC-2015-01 : adolescents et jeunes filles

    Thèmes : Santé

    Localisation : Afghanistan, Albanie, Arménie, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Cap-Vert, Centrafrique, Comores, Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Gabon, Géorgie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée-Equatoriale, Haïti, Laos, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Moldavie, Mozambique, Niger, RD Congo, République dominicaine, Rwanda, Sainte-Lucie, São Tomé-et-Principe, Sénégal, Tchad, Territoires palestiniens, Thaïlande, Togo, Tunisie, Ukraine, Vanuatu, Viêt-Nam

  • Appel à projets I5PC-2015-02 : résistances

    Appel à projets I5PC-2015-02 : résistances

    Thèmes : Santé

    Localisation : Afghanistan, Albanie, Bénin, Birmanie, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Centrafrique, Comores, Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Gabon, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée-Equatoriale, Haïti, Laos, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Moldavie, Mozambique, Niger, RD Congo, République dominicaine, Rwanda, São Tomé-et-Principe, Sénégal, Tchad, Territoires palestiniens, Thaïlande, Togo, Tunisie, Ukraine, Vanuatu, Viêt-Nam

  • Apiflordev

    Apiflordev

    Apiflordev a pour vocation de contribuer au développement des zones rurales et périurbaines des pays les plus déshérités grâce à l’application de techniques modernes et pérennes d’apiculture auprès des populations pratiquant l’apiculture de cueillette ou l’apiculture traditionnelle.

  • SOS Villages d’Enfants

    SOS Villages d’Enfants

    SOS Villages d’Enfants France est une association indépendante, apolitique et non confessionnelle, créée en 1956 et reconnue d’utilité publique en 1969. Acteur de la protection de l’enfance en France, SOS Villages d’Enfants France est aussi une ONG de solidarité internationale membre de la fédération SOS Villages d’Enfants International constituée de 116 associations intervenant dans 134 pays.

    Guidée par l’esprit de la CIDE, SOS Villages d’Enfants défend les droits de l’enfant et en premier lieu celui à vivre dans un environnement familial qui favorise son développement personnel, son autonomie sociale et professionnelle afin qu’ultérieurement il devienne un adulte qui participe à la société et puisse s’engager dans le développement de son  pays.

    Pour réaliser cet objectif, SOS Villages d’Enfants France et ses partenaires locaux proposent des réponses adaptées aux situations de deux groupes cibles : les enfants risquant de perdre la prise en charge parentale et les enfants l’ayant perdue.

    • Lorsqu’un risque d’abandon ou de déstructuration familiale est identifié, la famille est accompagnée et conseillée afin d’être renforcée durablement. Les axes d’intervention sont définis par la famille en fonction de ses besoins: développement des revenus, amélioration des relations familiales, des conditions de logement, accès aux services de l’Etat, promotion des droits humains, …
    • Lorsque le maintien au sein de sa famille se révèle impossible ou contraire à l’intérêt de l’enfant, il peut être pris en charge au sein d’un village d’enfants SOS, de familles d’accueil ou de structures pour jeunes.
    • Lorsque les services de base, en premier lieu l’accès à une éducation de qualité et aux soins maternels et infantiles, sont absents ou inadéquats, SOS soutient leur mise en place ou leur adaptation en partenariat avec les politiques publiques.

    SOS Villages d’Enfants France appuie spécifiquement 22 associations homologues nationales en contribuant à leur financement et en renforçant leurs capacités aux niveaux opérationnel, organisationnel, stratégique et institutionnel afin d’assurer l’efficacité et la pérennité de leur action. Mettant elle-même en œuvre des activités de terrain, de réflexion et de plaidoyer en France et en Europe, SOS Villages d’Enfants France est également en mesure de proposer des transferts de compétences à ses partenaires locaux.

     

    Les actions de solidarité internationale en chiffres :

     

    Chiffres au 1/01/2014

    Total des activités de  SOS Villages d’Enfants International

     Dont actions activités internationales soutenues par SOS Villages d’Enfants France
    Programme de renforcement de la famille 483 50 programmes
    328 700 20 270 enfants bénéficiaires et leurs familles
    Education et formation 462 97 établissements
    147 400 25 400 enfants et jeunes scolarisés ou formés
    Prise en charge alternative 979 44 villages SOS et foyers de jeunes
    82 100 7 607 enfants pris en charge
    Santé 75 29 structures médicales
    794 971   services ou consultation

     

  • HAMAP

    HAMAP

    Créée en 1999, HAMAP est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) d’aide au développement qui accompagne les populations pour la réussite de leurs projets dans un souci de pérennité. Les actions de l’ONG HAMAP s’axent autours du renforcement des capacités des acteurs locaux et privilégient le long terme.

    L’objectif est d’effectuer un transfert de compétences et un appui logistique grâce aux expériences spécifiques et au savoir-faire avéré de ses membres.

    La force de l’ONG HAMAP repose sur une étroite collaboration avec les différents acteurs issus des pays concernés, ainsi que sur un réseau de soutien large et diversifié.

    L’ONG HAMAP est composée de quatre secteurs d’activités qui répondent au mieux à la situation précaire des populations et plus particulièrement de celle des enfants :

     

    image demAction contre les mines : dépollution des terres contaminées ; éducation aux risques des mines (ERM), bombes à sous munitions (BASM) et restes explosifs de guerre (REG) ; renforcement des capacités nationales organisationnelles et de dépollution, notamment par le biais de la formation ; plaidoyer au niveau national et international.

     

    IM INGIngénierie : construction et réhabilitation d’infrastructures, particulièrement dans le domaine de l’accès à l’eau et à l’assainissement ; souveraineté alimentaire.

     

     

    photo eduÉducation : lutte contre l’analphabétisme ; aide à la création d’écoles des rues ; soutien aux formations socioprofessionnelles ; éducation sanitaire.

     

     

    photo sante

    Santé : Soutien à des dispensaires et mise en place d’antennes médicales mobiles ; accès aux soins ; prévention santé, hygiène et nutrition.

     

     

    Toutes nos actions sont contrôlées par un Comité d’Éthique indépendant, afin de s’assurer que l’éthique et la charte de l’ONG soient respectées.

  • Ordre de Malte France

    Ordre de Malte France

    Reconnue d’utilité publique, l’Ordre de Malte France est une association portée par les valeurs chrétiennes, qui a pour vocation d’accueillir et de secourir les plus faibles.

     

    En France et dans 29 pays le monde, il mobilise plus de 1 700 collaborateurs, essentiellement des professionnels de santé, et des milliers de bénévoles pour servir les personnes fragilisées par la maladie, le handicap, l’âge ou l’exclusion. Il intervient dans:

    • la Solidarité : accueil et accompagnement des sans-abri et aide aux migrants.
    • la Santé : âge et dépendance, autisme, handicap.
    • le Secourisme
    • Les Formations aux métiers du secteur sanitaire et médico-social.

    L’Ordre de Malte France agit également pour la protection de la mère et de l’enfant et dans la lutte contre les grandes endémies et la malnutrition, en gérant ou soutenant des hôpitaux, des maternités et des centres de soins, dans 29 pays dans le monde. L’association est partenaire des institutions internationales et des services nationaux de santé publique.


    Pour plus d’informations :

    www.ordredemaltefrance.org

    www.facebook.com/ordredemaltefrance

    www.twitter.com/Malte_France

  • Union Nationale des Maisons Familiales Rurales d’Education et d’Orientation

    Union Nationale des Maisons Familiales Rurales d’Education et d’Orientation

    A côté de leurs actions de formation et de développement en France, le mouvement des Maisons familiales rurales a développé des actions de coopération, depuis de très nombreuses années, pour accompagner la création de MFR dans d’autres pays. Des partenariats sont mis en œuvre avec le service des relations internationales de l’UNMFREO qui gère de nombreux programmes de coopération. La politique de coopération, précisée dans une charte, vise à :

    • Favoriser la création et le développement des Maisons familiales rurales dans le monde par un appui aux démarches associatives, méthodologiques et pédagogiques auprès de communautés ayant clairement exprimé leur souhait de créer une association de ce type,
    • Permettre l’enrichissement des Maisons familiales rurales par un partage de leurs expériences et savoir-faire,
    • Faciliter et coordonner le partenariat entre des structures fédératives de Maisons familiales rurales françaises et celles d’autres pays. Les collectivités territoriales sont de plus en plus associées à cette nouvelle forme de coopération et d’échanges,
    • Participer à la réflexion sur la définition de nouvelles solidarités internationales et à l’ouverture des Maisons familiales rurales et contribuer à l’éducation au développement des jeunes en tant que citoyens,
    • Développer des partenariats avec les acteurs français et européens de la coopération internationale, tant au niveau des pouvoirs publics qu’au niveau des organisations non gouvernementales (ministère français des Affaires Étrangères, Union européenne, collectivités territoriales, Agriculteurs Français et Développement International (AFDI), …).
  • Union Générale des Vietnamiens de France

    Union Générale des Vietnamiens de France

    Avec près de 100 ans d’histoire : de luttes, de dévouements et de contributions vers le Vietnam et de développement de ses propres forces dans le pays d’accueil, l’Union Générale des Vietnamiens de France (UGVF) est devenue à la fois pour les deux pays et pour plusieurs générations de Vietnamiens et Français  un des symboles emblématiques de la communauté vietnamienne en France.

    Emblématique parce que l’UGVF est la porte parole de la communauté avec les autorités françaises et vietnamiennes, c’est  le point  de rencontre de ceux qui ont en commun la même patrie, le lieu de se retrouver des générations qui sont nées et qui ont  grandi en France.

    Plusieurs générations – témoins de l’histoire : travailleurs manuels ou intellectuels, ont participé et contribué à bâtir l’UGVF pendant des décennies, et ils continuent toujours  cette tâche qui sera sans cesse  poursuivie dans le même esprit par les générations futures.

     

    L’UGVF suit différents objectifs:

    • Défendre les droits et intérêts légitimes de la communauté vietnamienne.
    • Promouvoir l’entraide dans la vie sociale, les études, l’intégration à la société française parallèlement au maintien et au développement de l’identité culturelle de la communauté.
    • Aider les jeunes générations à appréhender la culture vietnamienne. Constituer un trait d’union entre la communauté vietnamienne de France avec la population et l’Etat du Vietnam.
    • Établir de bonnes relations avec l’État vietnamien.
    • Participer au développement du pays d’origine.
    • Contribuer au développement des relations multiformes entre le Vietnam et la France.
    • Entreprendre des actions humanitaires et d’aide d’urgence et renforcer les relations entre les communautés vietnamiennes à l’étranger, en particulier en Europe.
  • Secours populaire français

    Secours populaire français

    Statut : association de Loi 1901, créée en 1945 et reconnue d’utilité publique par décret en 1985. Le SPF dispose d’un statut spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC).

    Nos valeurs : « le maître-mot est la solidarité »

    Association généraliste de la solidarité, le Secours populaire soutient « dans l’esprit de la déclaration universelle des Droits de l’Homme, au plan matériel, médical, moral et juridique, les personnes et leurs familles victimes de l’arbitraire, de l’injustice sociale, des calamités naturelles, de la misère, de la faim, du sous-développement, des conflits armés » (art.1 des statuts du SPF). Le Secours populaire rassemble en son sein des personnes de bonne volonté, enfants, jeunes et adultes, de toutes conditions, quelles que soient leurs opinions politiques, philosophiques ou religieuses, en veillant à développer avec elles la solidarité et toutes les qualités humaines qui y sont liées. L’association regroupe 82 000 bénévoles actifs en France.

    Une association de proximité

    Le Secours populaire français est une union qui regroupe 99 fédérations départementales. Il anime un réseau de 1 256 permanences d’accueil de solidarité et de relais santé. Le maillage territorial assuré par le Secours populaire français lui permet d’être présent dans l’ensemble des départements, mais également de démultiplier les actions de solidarité au niveau local grâce à ses Comités, Antennes et Permanences d’accueil, de solidarité et relais santé. Les actions conduites au plus près des personnes en difficulté offrent une meilleure capacité d’analyse des situations et de diagnostic tout en assurant une réactivité face aux besoins des populations. Les réponses sont ainsi mieux adaptée aux réalités locales, à l’instar de la création de maraudes, d’antennes mobiles permettant d’aller à la rencontre des personnes isolées ou très éloignées des dispositifs classiques d’aide sociale, notamment en zones rurales, mais aussi à l’université…

    Nos actions de solidarité en France

    En France, le Secours populaire aide près de 2.5 millions de personnes confrontées à des problèmes d’exclusion, de pauvreté et de précarité. Pour ce faire, il intervient dans tous domaines tels l’aide alimentaire, vestimentaire, l’accès et le maintien dans le logement, l’accès à la santé, l’insertion socioprofessionnelle, l’accès à la culture et aux vacances, et plus généralement l’accès aux droits pour tous.

    Luttant de façon résolue contre la précarisation des personnes, il s’efforce sur tout le territoire de répondre aux situations individuelles en s’adaptant au cas par cas, dans le respect de la dignité de chacun.

    Sur le court terme, le SPF apporte une aide alimentaire et vestimentaire, via les libres services de la solidarité. L’orientation vers des hébergements d’urgence et des structures de soins reste aussi au cœur des préoccupations. Le SPF accompagne également sur la durée, les personnes et familles dans leurs démarches et leurs droits : accès au logement, à la santé, aux vacances, à la culture et aux loisirs, au sport, à l’insertion professionnelle, accompagnement scolaire, soutien juridique.

    Pour répondre au mieux à l’ensemble des difficultés exprimées par les personnes reçues au Secours populaire français, les bénévoles s’appuient sur un réseau de structures et de compétences-ressources spécialisées.

    Nos actions de solidarité dans le monde

    Dans le monde, le Secours populaire français mène chaque année 215 actions et programmes de solidarités dans une soixante de pays. Le SPF travaille avec des partenaires locaux, qui sont les mieux placés pour connaître les besoins des populations sur place. Il répond aux besoins des personnes lors de situations d’urgence (catastrophes, conflits, crises…). Au-delà des actions d’urgence, le Secours populaire français accompagne ses partenaires locaux pour mener à bien des programmes de développement dans les domaines suivants: autosuffisance et sécurité alimentaire, accès à l’eau et à l’énergie, scolarisation, éducation, formation, activités génératrices de revenus, accès à la santé…

  • Service de Coopération au Développement

    Service de Coopération au Développement

    Fondé en 1959 à Lyon, le SCD est le plus ancien et l’un des trois principaux organismes de Volontariat de Solidarité Internationale avec 300 volontaires présents dans 50 pays du Sud. Organisme chrétien agréé par le Ministère des Affaires étrangères, l’association participe au développement par le Volontariat d’Échange et de Solidarité Internationale, dans un esprit d’ouverture et de partenariat. Il collabore avec toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté pour soutenir leurs initiatives de changement social et de développement durable. A la demande des partenaires responsables de structures de développement, le SCD recrute, forme et envoie des volontaires pour des missions de un an minimum, généralement deux ans. Il assure leur suivi sur le terrain. Il les aide à se réinsérer et à poursuivre en Europe leur engagement pour un développement solidaire au Sud comme au Nord et entre le Nord et le Sud. Le SCD s’est depuis 2010 engagé dans le développement du Service Civique à l’international.