Tout le contenu associé au terme : «Pérou»

  • Plan International France

    Plan International France

    L’ONG Plan International intervient dans 56 pays en développement pour un monde plus juste qui fait progresser les droits des enfants et l’égalité entre les filles et les garçons. Pour leur donner les moyens de construire leur avenir, 1 748 projets de développement, qui bénéficient à 34 millions d’enfants, sont actuellement conduits grâce aux dons de particuliers, parrainages d’enfants, mécénats d’entreprises et subventions publiques.

    Fondée en 1993, Plan International France est une fondation reconnue d’utilité publique, membre du réseau Plan International, et forte de plus de 30 salarié·e·s et d’une centaine de bénévoles.

    Grâce à ses 39 000 marraines, parrains, donateurs et donatrices, Plan International France finance de nombreux programmes destinés à donner aux enfants un avenir meilleur.

  • Conférence “Des mines et des hommes” – impact de l’extraction minière sur les communautés au Pérou

    Conférence “Des mines et des hommes” – impact de l’extraction minière sur les communautés au Pérou

    Le 15 mars 2018 à 17h à Lyon, le CIEDEL invite son partenaire du Pérou (Escuela Para el Desarrollo) pour une conférence sur l’extraction minière et ses effets sur les communautés locales. Arnaldo Serna s’interrogera avec nous sur la manière dont les conflits locaux autour de l’extraction minière nous interrogent sur les stratégies de développement d’un territoire.
  • Action Contre la Faim

    Action Contre la Faim

    Créée en 1979, Action contre la Faim est une organisation non gouvernementale internationale qui lutte contre la faim dans le monde. Sa charte des principes humanitaires – indépendance, neutralité, non-discrimination, accès libre et direct aux victimes, professionnalisme, transparence – fonde son identité depuis plus de 35 ans. Sa mission est de sauver des vies en éliminant la faim par la prévention, la détection et le traitement de la sous-nutrition, en particulier pendant et après les situations d’urgence liées aux conflits et aux catastrophes naturelles. Action contre la Faim coordonne ses programmes autour de 5 domaines d’activités : Nutrition et Santé – Santé Mentale et Pratiques de Soins – Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence – Eau, Assainissement et Hygiène – Plaidoyer. En 2016, Action contre la Faim est venue en aide à plus de 14,7 millions de personnes dans 49 pays à travers le monde www.actioncontrelafaim.org

     


    Created in 1979, Action Against Hunger is a non-governmental organization that fights against hunger. Its charter of humanitarian principals- independence, neutrality, non-discrimination, free and direct access to victims, professionalism, transparency – has been part of its identity for more than 35 years. Its mission is to save lives by eliminating hunger through the prevention, detection and treatment of under-nutrition, particularly during and after emergency situations linked to conflicts or natural disasters. Action contre la Faim focuses its actions on 5 main areas of expertise: Nutrition and Health – Mental Health and Care Practices – Food Security and Livelihoods – Water, Sanitation and Hygiene – Advocacy. In 2016, Action contre la Faim provided aid to 14.7 million people in more than 49 countries worldwide. www.actioncontrelafaim.org

     

  • La face cachée du chocolat – Le Basic 2016/PFCE

    La face cachée du chocolat – Le Basic 2016/PFCE

    À l’occasion de la Quinzaine du Commerce Équitable 2016, Le Basic (Bureau d'analyse sociétale pour une information citoyenne) a présenté son nouveau rapport en partenariat avec la PFCE : « La face cachée du chocolat », qui analyse les coûts sociaux et environnementaux des filières conventionnelles, durables et équitables du cacao.
  • Handicap International – Humanité & Inclusion

    Handicap International – Humanité & Inclusion

    Indignés face à l’injustice que vivent les personnes handicapées et les populations vulnérables, nous aspirons à un monde solidaire et inclusif, où toutes les différences nous enrichissent et où chacun peut vivre debout.

    Handicap International change de nom et devient « Humanité & Inclusion ». HI, Humanité & Inclusion est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

    HI est engagé dans une politique d’emploi en faveur des travailleurs handicapés.

    Présente dans 63 pays, retrouvez plus d’informations sur l’association : www.hi.org.

    Humanité & Inclusion vient en aide aux populations vulnérables, notamment les personnes handicapées, partout dans le monde où cela est nécessaire. L’association répond à leurs besoins essentiels et spécifiques, améliore leurs conditions de vie et les aide à s’insérer dans la société.

    Que ce soit dans des contextes de pauvreté, d’exclusion, de conflits ou de catastrophes naturelles, Humanité & Inclusion accompagne les personnes handicapées, les victimes de mines, de sous-munitions et d’autres restes explosifs de guerre, les blessés, les réfugiés, les déplacés, les victimes de catastrophes naturelles, de maladies chroniques ou invalidantes, de violences (en particuliers les femmes et les enfants), etc.

     

    Secteurs d’activités:

    • Réadaptation (dont appareillage et rééducation)
    • Déminage et prévention des accidents
    • Accessibilité
    • Gestion de camps de réfugiés
    • Distributions
    • Insertion économique et sociale
    • Santé, prévention
    • Insertion scolaire
    • Développement local
    • Préparation aux catastrophes et réduction des risques
    • Réhabilitation, reconstruction
    • Plaidoyer
  • Envol Vert

    Envol Vert

    Créée en mars 2011, Envol vert est une association loi 1 juillet 1901. L’objectif d’Envol Vert est la préservation de la forêt et de la biodiversité dans les pays les plus défavorisés et en France, en lien avec les populations locales pour favoriser leurs initiatives de préservation et les aider à développer de nouvelles alternatives économiques à la déforestation.

  • GREF (Groupement des Educateurs sans Frontières)

    GREF (Groupement des Educateurs sans Frontières)

    Le GREF est une association de solidarité internationale, fondée en 1990. Elle est composée de plus de 500 membres, tous bénévoles, formateurs issus de l’éducation, de la formation d’adultes, de l’animation, du travail social… Le GREF collabore à des projets dans les domaines éducatif, culturel et social, afin que les populations deviennent le véritable acteur de leur développement. A ce titre, il participe à l’élaboration de projets en partenariat avec des acteurs du sud et du nord et contribue à leur mise en œuvre sous forme de missions de bénévoles de courte et moyenne durée. Enfin, le GREF intervient en France, dans les domaines de l’économie sociale et de l’EAD-SI.

  • Les Notes de la CCD n°4 : Les enjeux de la CCD en 2015

    Les Notes de la CCD n°4 : Les enjeux de la CCD en 2015

    A travers cette nouvelle note, les membres de la commission Climat et développement rappellent les attentes des organisations de solidarité internationale en cette année 2015 riches d'enjeux pour l'avenir de la planète. 2015 est une année décisive pour le climat, à plus d’un titre. Les acteurs du développement ont un rôle à jouer dans ce cadre. Les solutions pour lutter contre les changements climatiques existent. Cependant, toutes les solutions ne se valent pas.
  • Samusocial International

    Samusocial International

    Fort de la conviction que la grande exclusion est un problème que connaissent toutes les grandes villes, aussi bien au Nord qu’au Sud, le Docteur Xavier Emmanuelli crée le Samusocial International en juillet 1998. L’objectif de cette structure est d’accompagner  les grandes villes dans la création de dispositifs de type Samusocial et d’accompagner leur développement en s’appuyant sur l’expérience du Samusocial de Paris, premier dispositif urbain d’urgence médico-psycho-sociale d’aide aux plus démunis, créé quelques années plus tôt.

    Le Samusocial a développé une méthode spécifique de l’urgence sociale, pour atteindre les victimes de l’exclusion. Adaptée à chaque contexte, elle se base sur :

    • Le professionnalisme : les équipes sont composées de personnes formées à la méthode spécifique de l’urgence sociale ;
    • La complémentarité : les équipes regroupent des professionnels de divers métiers complémentaires (médico-psycho-social).
    • La permanence : les dispositifs sont joignables en permanence et se rendent à la rencontre des personnes, notamment la nuit, quand les autres structures, et surtout les institutions, sont fermées ;
    • L’ubiquité : les équipes se rendent partout dans la ville, notamment dans ses  « interstices » où les personnes se cachent ;

    L’association compte aujourd’hui 14 dispositifs qui interviennent en Afrique, en Amérique du Sud et en Europe pour porter secours aux personnes les plus désocialisées, réduites au stade de la simple survie, devenues des victimes ne pouvant ni ne sachant plus bénéficier des secours de droit commun.

    Le Samusocial International attache également une grande importance à la problématique des enfants des rues. Exclus du soutien familial, de l’éducation, et des services de santé, et vulnérables aux risques de violences physiques, aux risques sanitaires et épidémiologiques, et aux risques psychopathologiques, ces derniers constituent la majorité des bénéficiaires des différents Samusociaux locaux. Conscient qu’il s’agit d’une urgence internationale, le Samusocial International tente de leur porter secours selon ses méthodes et son expérience.

     

  • Du champ à l’assiette : comment le secteur agricole peut-il contribuer à la lutte contre la sous-nutrition ?

    Du champ à l’assiette : comment le secteur agricole peut-il contribuer à la lutte contre la sous-nutrition ?

    La nutrition n’est pas seulement un problème de santé publique, c’est un droit humain fondamental et un enjeu global de développement. Alimentation, santé et hygiène, accès à l’eau et à l’assainissement, éducation, bien-être familial, promotion des femmes et protection sociale : afin de lutter contre la sous-nutrition, toutes ces dimensions sont nécessaires. Comment l’agriculture peut-elle améliorer sa contribution à la lutte contre la sous-nutrition ?