Relations internationales – Bac+4

Les étudiants arrivent en 1re année à IRIS Sup’ avec un diplôme de niveau bac+3 minimum. Titulaires de licences universitaires en droit, AES, économie et gestion, histoire, géographie, science politique, langues, communication, commerce international, etc. ; diplômés d’écoles spécialisées en France (ISIT, Inalco, ingénieurs, gestion et commerce) ou à l’étranger (Bachelor in International Relations, etc.), se côtoient avec pour point commun : un intérêt prononcé pour la géopolitique et l’actualité internationale, un bon niveau en langues, l’envie de travailler à l’international.

Il est conseillé aux titulaires d’un diplôme supérieur scientifique ou technique d’intégrer la 1re année pour acquérir des connaissances de base non dispensées dans leur cursus initiaux.

En effet, la 1re année à IRIS Sup’ doit permettre aux étudiants de :

  • Maîtriser les fondamentaux de la géopolitique contemporaine par une approche pluridisciplinaire des relations internationales ;
  • Développer un esprit critique et une capacité d’analyse par la réalisation de travaux personnels et collectifs ;
  • Appréhender la diversité des « métiers de l’international » et réaliser au moins un stage afin d’affiner son projet professionnel.

Enseignements

Structurée en dix modules, cette première année offre un panorama complet des acteurs et des enjeux qui dominent la scène internationale. Le caractère pluridisciplinaire des cours et la diversité des intervenants (chercheurs, diplomates, militaires, journalistes, cadres d’entreprises ou d’organisations internationales, etc.) montrent déjà un panel des métiers de l’international.

La géopolitique
Les étudiants acquièrent les grilles d’analyse indispensables à la compréhension des relations internationales et des interdépendances. Les cours visent à présenter les principales disciplines que couvrent les relations internationales.

L’application pratique
Pour mettre en perspective ces connaissances, les étudiants produisent des travaux d’analyse, sur des thématiques stratégiques contemporaines.

La préparation à la vie professionnelle
Un cours sur le management, des conférences métiers, des ateliers « projet professionnel », mais aussi un stage obligatoire, ainsi que la réalisation d’un mémoire permettent aux étudiants d’affiner peu à peu leurs objectifs professionnels.

Débouchés

À l’issue de ce cursus, les étudiants maîtrisent les fondements de la géopolitique contemporaine et ont connu au moins une expérience professionnelle.

En 2e année, ils ont le choix entre deux certifications :

Analyste en stratégie internationale, assortie de 3 parcours :
Géopolitique et prospective
• Géoéconomie et gestion des risques
• Défense, sécurité et gestion de crise

Manager humanitaire qui comprend un tronc commun et trois parcours au choix pour un peu plus d’un tiers du programme :
parcours stratégique
• parcours opérationnel
• parcours plaidoyer et communication d’influence

Les étudiants qui le souhaitent peuvent valider leur première année, puis profiter d’une année de césure pour faire des stages et affiner leur projet professionnel avant d’intégrer leur deuxième année.

La formation est également proposée à distance.

+ d'infos

Volume horaire

310 heures de cours
+ 300 h (2 mois) de stage professionnel
+ Mémoire & soutenance
+ Certification TOSA Word – Excel

Rythme

Cours : les mardis et mercredis ou les mercredis et jeudis d’octobre 2019 à mai 2020.
Stages : 3 jours par semaine d’octobre à mai, à plein temps de juin à septembre 2020.

Coût 6 500 euros

Contact  +33 (0)1 53 27 60 65

À TÉLÉCHARGER

Notre programme de formations

Formations ouvertes aux personnels salariés, bénévoles et volontaires des ONG de solidarité internationale.

Le saviez-vous?

Coordination SUD est agréée organisme de formation et référencée Datadock.

LES ORGANISMES DE FORMATION

Consultez la liste des organismes de formations intervenant dans le secteur de la solidarité internationale.

Contactez-nous

Pour toute demande complémentaire sur les formations organisées par Coordination SUD