Champs d’intervention

Plusieurs éléments caractérisent la diversité des champs d’intervention des ONG de solidarité internationale.

Missions

Elles caractérisent le « cœur de métier » des ONG, le type d’actions qu’elles mènent. On distingue :

  • le développement et les services de bases : réponse à des besoins élémentaires de populations en situation précaire en cherchant des solutions pérennes ;
  • l’éducation au développement : information et sensibilisation des populations aux questions du développement ;
  • le financement : mobilisation de ressources pour des actions d’urgence ou de développement ;
  • l’aide humanitaire et l’urgence : secours aux victimes de conflits ou catastrophes naturelles ;
  • le plaidoyer : défense d’une cause, d’une opinion dans le cadre des problématiques de développement ;
  • le renforcement de la société civile : appui à la structuration des acteurs du Sud (ONG, associations, syndicats, etc.) ;
  • la veille politique : suivi du positionnement des acteurs étatiques sur les questions de développement.

Il est important de souligner que nombre d’ONG interviennent sur plusieurs types de missions à la fois.

Domaines d’intervention

La plupart des ONG se spécialisent sur un ou plusieurs des domaines d’intervention ou thématiques suivants :

  • l’action sociale et la lutte contre l’exclusion
  • l’agriculture
  • l’alimentation
  • l’aide publique au développement et les mécanismes innovants
  • le commerce équitable
  • la culture et la communication
  • le développement économique et local
  • les droits
  • l’eau et l’assainissement
  • l’éducation et la formation
  • l’éducation au développement
  • l’environnement et le climat
  • le genre (approche fondée sur l’étude des rapports sociaux entre les femmes et les hommes)
  • l’habitat
  • le microcrédit
  • la santé
  • le volontariat (organisation de missions professionnelles à l’étranger sur la base du statut de Volontaire de Solidarité Internationale)

Populations cibles

Même si les interventions cherchent à bénéficier aux populations locales dans leur ensemble, certaines ONG, dans leurs modalités d’action, vont privilégier certains groupes de population :

  • les décideurs et leader d’opinions
  • les enfants / les jeunes
  • les personnes exclues pour leur appartenance sexuelle
  • les femmes
  • les migrants
  • les minorités locales (ethniques et religieuses)
  • les personnes malades
  • les personnes handicapées
  • la population rurale
  • les prisonniers
  • les réfugiés et les déplacés
  • les membres de la société civile

Pays d’intervention

Les ONG étendent leur action à différentes échelles en fonction de leur stratégie d’action ou de leurs moyens :

  • présence sur plusieurs continents ;
  • ciblage d’un pays ou d’une région ;
  • zones transfrontalières.

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

Tout chaud

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)

09/07/2020

Comment le coronavirus sème la faim dans un monde affamé