Vers plus de réciprocité dans le volontariatGuide pour faciliter la mobilisation de volontaires internationaux sur le territoire français

France Volontaires vous invite à télécharger le guide :  « Vers plus de réciprocité dans le volontariat »

“La réciprocité dans le volontariat international, c’est la réponse aujourd’hui à la question de ce que l’on appelle la mondialisation. On peut fabriquer des avions toujours plus gros, tant mieux. On peut créer des lignes de chemin de fer, des autoroutes, des routes. On peut fabriquer des navires énormes. Si c’est pour transporter des biens et des objets, cela n’a pas de sens. Mais dès que l’on fait se croiser, du nord vers le sud, du sud vers le nord, des hommes et des femmes, alors là, on retrouve un sens.” Jacques Godfrain, ancien ministre, président de France Volontaires.

 

Pourquoi ce guide ?

Pour encourager les associations à développer des missions de volontariat mobilisant des volontaires internationaux sur le territoire français et faciliter leur montage, afin de contribuer à la mise en œuvre du principe de réciprocité dans le volontariat.

 

Nous emploierons différentes expressions :

  • le principe de réciprocité. La réciprocité dans le volontariat est un principe d’action. Il signifie plus de réciprocité dans les échanges, dans les partenariats, dans les projets, pour un rééquilibrage des rapports dans la mobilité ;
  • la mobilisation / l’accueil de volontaires internationaux sur le territoire français. Pour mettre en œuvre ce principe de réciprocité dans le volontariat, l’un des moyens est de mobiliser des volontaires de pays partenaires dans des missions d’engagés du Service civique sur le territoire français.

 

La base principale de ce guide est la matière récoltée par un processus de capitalisation du projet Weccee, porté par l’association Cool’eurs du Monde, à Bordeaux, en partenariat avec l’Espace Volontariats du Sénégal. La particularité de ce projet, qui en fait sa richesse, est qu’il est purement réciproque, avec autant de volontaires français qui sont partis au Sénégal que de volontaires sénégalais venus en France. Répartis en binômes franco-sénégalais, avec des missions aux thématiques analogues, ils avaient également un projet collectif.

 

Des ateliers de capitalisation ont été organisés avec l’équipe de Cool’eurs du Monde, avec celle de l’Espace Volontariats du Sénégal. Ont également été rencontrés, en focus groupe ou lors d’entretiens, les volontaires sénégalais et français, les structures partenaires en France et au Sénégal, l’ambassade de France au Sénégal… afin d’avoir connaissance des expériences de toutes les parties prenantes et d’en tirer des enseignements partageables et utiles à d’autres acteurs.

 

Plus d’informations : François Grolier francois.grolier@france-volontaires.org

Télécharger le guide : « Vers plus de réciprocité dans le volontariat »

www.france-volontaires.org

 

A lire aussi

Actualité|02/07/2020

Une page se tourne pour Agrisud International et l’histoire continue…

Actualité|01/07/2020

Quand les secteurs privé et public mettent leurs compétences au service des jeunes entrepreneurs sénégalais

Tout chaud

03/07/2020|ODD

Coordination SUD présente au forum des Nations unies sur le développement durable

26/06/2020

A revoir | Webinaire Comprendre la désertification et lutter contre ses causes

24/06/2020

A continuer de comptabiliser les allègements de dettes comme de l’aide publique au développement,…