le 24/06/2016 par Coordination SUD

Nous devons tous agir maintenant ! – Coordination SUD/ICVA/InterAction/VOICE/NEAR/VENRO

A l’issue du Sommet humanitaire mondial des 23 et 24 mai 2016, auquel Coordination SUD et plusieurs de ses membres ont participé, six réseaux nationaux et internationaux d’ONG, InterAction (Etats-Unis), VENRO (Allemagne), Coordination SUD, ICVA, NEAR et VOICE, ont rédigé un document de position conjoint.

 

Elles y renouvèlent leurs engagements pris à l’occasion du Sommet et appellent leurs gouvernements respectifs et les agences des Nations unies concernées à faire de même.

 

Les organisations non-gouvernementales, tiendront leurs engagements dans un esprit de partenariat équitable et de soutien aux capacités locales et nationales. Elles, se sont, en effet, engagées
à la redevabilité vis-à-vis des populations affectées et leur devons, en particulier aux plus vulnérables, de faire respecter ces engagements importants.

 

De même elles entendent tenir les États et les acteurs onusiens responsables des engagements qu’ils ont pris lors du Sommet et d’autre part, être impliquées dans le processus de suivi de cette nouvelle architecture humanitaire à laquelle elles aspirent. Elles attendent enfin que ces engagements qu’ils fassent l’objet d’un suivi et de rapports transparents.

 

[pdf src = « 20160620-Lettre-post-SHM-aux-NU-et-Etats-Version-fran–aise-003.pdf »]

Sur le même sujet

engagements-demandes-ong-humanitaires-francaises-sommet-humanitaire-mondial
Publication|20/05/2016

Engagements et demandes des ONG françaises pour le Sommet humanitaire mondial

A lire aussi

Tout chaud

le-soutien-sous-controle-de-la-societe-civile-le-cas-des-organisations
03/08/2022

Le soutien sous contrôle de la société civile : le cas des OSI

agir-pour-la-solidarite-internationale-le-role-des-parlementaires
03/08/2022

Agir pour la solidarité internationale : le rôle des parlementaires