PAC et APE : quelle cohérence avec le développement des agricultures paysannes du Sud ? – Notes de SUD #11

La politique agricole commune (PAC) permet d’exporter une partie de la production européenne en dessous de ses coûts de production grâce à des subventions. Simultanément, l’Union européenne contraint – ou cherche à contraindre – les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique à éliminer l’essentiel de leurs protections douanières vis-à-vis des produits qu’elle exporte dans le cadre des accords de partenariat économique (APE). Cette stratégie est cohérente avec la promotion des intérêts de l’agrobusiness européen. Mais la PAC est-elle cohérente avec le développement des agricultures familiales et paysannes du Sud ? Est-elle une menace ou un modèle  pour les pays du Sud ? Ce nouveau numéro des Notes de SUD rédigé par la commission Agriculture et alimentation (C2A) fait le point sur ces sujet et propose ensuite des recommandations de Coordination SUD.

A lire aussi

Actualité|20/01/2020

Réalités et défis de l’efficacité de l’aide européenne : le Parlement européen s’interroge

Actualité|23/12/2019

Appel à films pour la sélection 2020

Tout chaud

24/01/2020

Loi sur la solidarité internationale : Une reprise des travaux tant attendue !

20/01/2020| Municipales 2020

Pour les municipales, le Mouvement associatif dresse ses recommandations

20/01/2020|Formations Coordination SUD

Si 2019 a été une année faste en termes d’offre de formation, 2020 le sera encore plus !