L’Union européenne et la compensation carbone

Les Amis de la Terre et FERN expliquent dans ce rapport que le projet pilote de compensation carbone de la forêt N’hambita, géré par la société Envirotrade et initialement financé par la Commission européenne, n’a pas réussi à remplir la plupart de ses objectifs en matière de changement climatique, de développement, de finances et d’apprentissage.

Selon ces associations, l’Union européenne devrait urgemment reconsidérer sa position sur les projets de compensation carbone forestier, tels que celui-ci, et réallouer toutes les ressources prévues pour des projets de compensation à des projets de réduction réelle des émissions de carbone à la source, et ce dans les États membres.

A lire aussi

Actualité|18/02/2020

Le CARI au panel des OSC de la CNULCD

Tout chaud

Un enfant tenant une mappemonde. Au loin l'horizon et le soleil.
17/02/2020

La loi « développement solidaire » passera-t-elle l’examen associatif ?

24/01/2020

Loi « développement solidaire » : Une reprise des travaux tant attendue !