le 08/03/2023 par Coordination SUD

Thèmes

Capitalisation|Intégrer le genre dans son organisation : pourquoi et comment ?

Si des avancées récentes ont pu être notées au sein de plusieurs ONG, la prise en compte de l’approche genre demeure encore un enjeu de taille pour le secteur de la solidarité internationale. Le sujet réinterroge les modes de gouvernance et de fonctionnement, de façon systémique (la vision et la mission, les stratégies déployées, la communication, etc.), il questionne les relations de pouvoir qui peuvent être intégrées par les individus et les organisations, il souligne la nécessité de cohérence avec la mission et le changement sociétal porté par les organisations, il touche à la volonté politique… pouvant provoquer doutes et résistances.

Onze organisations ont accepté de partager leurs expériences dans cette capitalisation intitulée « Intégrer le genre dans son organisation : pourquoi et comment ? », qu’elles aient été soutenues par le dispositif FRIO de Coordination SUD comme CARE France, le CCFD Terre-Solidaire, Commerce Equitable France, Entrepreneurs du Monde, le FORIM et le GRET ou qu’elles aient mené cette démarche d’intégration du genre par leurs propres moyens comme Action Education, Coordination SUD, Engagé.e.s et Déterminé.e.s, le F3E et InterAide. Toutes ont accepté de mettre au profit du Collectif les enseignements tirés de leur démarche : les motivations, les pratiques, les effets et les leviers mobilisés pour intégrer l’approche genre. Se joignent à elles Brigitte Bagnol, Pauline De La Cruz, Ada Bazan, Mounia Koutni et son équipe, Elisabeth Hofmann, Cécile De Calan – consultantes indépendantes ayant accompagné ce processus auprès des organisations mentionnées précédemment.

Le dispositif FRIO s’est inscrit dans la dynamique d’intégration du genre portée par Coordination SUD, par le biais du « FRIO Genre » (2016-2018), en partenariat avec le F3E et soutenu par l’Agence Française de Développement, dont la finalité consistait en une intégration du genre par les organisations de solidarité internationale, dans les projets et de façon transversale dans les structures.

Ce travail de capitalisation a été porté par Klára Hellebrandová, avec la contribution méthodologique de Marion Junca et un apport initial de Charlotte Soulary et Marion Junca sur la conception et la collecte, dans le cadre des travaux du FRIO de Coordination SUD.

Cette capitalisation vient en complémentarité des espaces (Commission Genre et Développement) et outils déjà proposés par Coordination SUD (dont un « Guide d’appui à l’intégration de l’approche genre dans son organisation »), au service des organisations désireuses de conduire cet exercice à leur tour, ou pour impulser un questionnement, voire un changement, au sein des structures qui seraient moins sensibilisées aux questions de genre.

A lire aussi

pour-une-politique-exterieure-europeenne-ambitieuse-en-matiere-degalite-de-genre
Publication|05/12/2023

Pour une politique extérieure européenne ambitieuse en matière d’égalité de genre

Tout chaud

800-millions-deuros-en-moins-pour-laide-publique-au-developpement
20/02/2024|Décryptage 

800 millions d’euros en moins pour l’aide publique au développement ?

30-ans-au-service-de-la-solidarite-nos-voeux-pour-2024
10/01/2024

30 ans au service de la solidarité : Nos voeux pour 2024

22/11/2023

Rapport CNDSI – Agenda 2030