Commission Genre et développement

La commission Genre et développement rassemble les ONG membres appliquant une approche genre dans leurs projets et/ou dans leur fonctionnement.

Ses objectifs sont de :

  • Faciliter les échanges de pratiques et d’expériences sur la question de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes et sur la mise en œuvre de l’approche genre dans les projets (de développement, d’éducation au développement, de plaidoyer) des ONG françaises.
  • Sensibiliser le milieu des ONG françaises à l’approche genre.
  • Proposer des actions de plaidoyer pour l’intégration du genre dans les politiques de développement de la coopération française et dans les campagnes d’opinion menées par les ONG françaises.

Secrétariat : Sophie Duval (contact)

Chef de file : Nicolas Rainaud (Équilibres & Populations)

Référent CA : Claire de Sousa Reis (Engagé·e·s et Déterminé·e·s)

 

Accéder aux travaux de plaidoyer de la commission Genre.

Les membres de la commission Genre et développement

Action contre la Faim, Association des Jeunes Guinéens de France, Association des Marocains en France, Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières, CARE France, CCFD-Terre solidaire, Équilibres & populations, Engagé·e·s et Déterminé·e·s, Forim, Geres, GREF, Gret, Groupe Initiatives, Handicap international, Le Planning Familial, Médecins du Monde, Organisation des Femmes Africaines de la Diaspora, Peuples solidaires-Action Aid, Plan International France, Réseau Euromed France, Sidaction, SOS Village d’Enfants, Terre des Hommes, WECF France
Invitée : Plateforme Elsa

 

Newsletter

Notre regard sur l'actualité de la solidarité internationale avec la newsletter Point info

En vous inscrivant, vous confirmez avoir lu et accepté notre politique de vie privée.

A lire aussi

Actualité|18/11/2020

Diplomatie féministe : le HCE au rapport

Tout chaud

27/11/2020|Migrations

Vote au parlement européen : un précédent dangereux

18/11/2020

Diplomatie féministe : le HCE au rapport

12/11/2020

Et si le moment était venu pour votre ONG de revoir son modèle économique ?