Guide pratique : Faire avancer l’égalité femmes-hommes dans les organisations de commerce équitableL’égalité femmes-hommes : un enjeu pour démultiplier les impacts du commerce équitable

Découvrez le guide !

Dans le monde, 70% des personnes vivant avec moins de 1 dollar par jour sont des femmes. En 2020, en France comme dans le reste du monde, l’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas acquise. Accès aux ressources, au crédit, à l’éducation, à la santé, au travail : les inégalités perdurent.

La réduction des inégalités femmes-hommes est à la fois une fin en soi et une condition préalable à l’instauration d’un développement solidaire et pérenne : c’est l’une des recommandations de la Déclaration de Paris (OCDE, 2015) qui souligne la nécessité de considérer la réduction des inégalités de genre comme un objectif transversal à toute action visant des objectifs de développement durable.

Les productrices : des producteurs pas comme les autres !

Alors que les femmes produisent plus de 50% de l’alimentation mondiale, elles ne représentent que 13% des propriétaires des terres agricoles. Dans les pays du Sud, mais aussi en France, les femmes productrices ne sont pas des producteurs comme les autres. Partout, elles font face à de nombreux stéréotypes, ancrés dans la culture, le droit et les pratiques, qui freinent leur accès aux ressources productives et aux moyens de valoriser équitablement leurs activités.

Il est grand temps de mettre fin à l’invisibilité du travail des femmes dans l’agriculture. Le mouvement international du commerce équitable veut améliorer la reconnaissance du rôle des femmes et la juste rémunération de leur travail.

Réduire les inégalités de genre pour démultiplier les impacts du commerce équitable

89 % des professionnel·le·s du commerce équitable interrogé·e·s considèrent que l’égalité femmes-hommes fait partie des priorités du commerce équitable. C’est ce que révèle les résultats de l’enquête réalisée par Commerce Équitable France auprès de 200 professionnel·le·s du secteur. Ce guide vise à accompagner cette ambition.

En effet, un partenariat de développement économique et social qui ignore le point de vue des femmes et les rapports de genre ne peut produire qu’exceptionnellement, voire accidentellement, des effets neutres ou positifs pour les femmes. Il risque le plus souvent de pérenniser ou renforcer involontairement des inégalités déjà existantes.

Ainsi, changer l’échelle des impacts du commerce équitable implique de s’assurer que le commerce équitable bénéficie autant aux hommes qu’aux femmes. Ayant déjà démontré sa capacité à accompagner des changements profonds de la société, c’est un défi que le mouvement du commerce équitable entend relever.

Le guide pratique : faire avancer l’égalité femmes-hommes dans les organisations de commerce équitable

Ce guide s’adresse aux professionnel·le·s des organisations françaises de commerce équitable : les entreprises ou associations engagées dans des approvisionnements de produits issus de commerce équitable, ainsi que les ONG et labels qui accompagnent le développement des filières équitables au Sud.

Il présente des actions inspirantes pour faire avancer l’égalité femmes-hommes dans le secteur du commerce équitable en agissant sur les pratiques internes des organisations en France et sur les pratiques de coopération et de partenariats économiques avec les organisations de producteur·rice·s au Sud.

Découvrez le guide !

+ d'infos

Fondé en 1997, Commerce Équitable France est le collectif de concertation et de représentation des acteurs français de commerce équitable. L’association agit pour développer et défendre le secteur.

Notre objectif : promouvoir le commerce équitable en France et à l’international pour accompagner les transitions écologiques et sociales des modes de production et de consommation.

Commerce Équitable France réunit une trentaine de membres et d’organisations d’envergure nationale : entreprises, labels de commerce équitable, organisations de solidarité internationale, associations d’éducation à la citoyenneté, mouvements citoyens, réseaux de distribution et acteurs de la recherche et de l’enseignement.

A lire aussi

Publication|19/05/2020

Notes de SUD #23 | Répartition de la valeur et filières agricoles durables : les contributions…

Tout chaud

LMA_COVID19_enquete2_visuel3
20/05/2020

Où en sont les associations après le confinement ?

07/05/2020

Hommage à Olivier MOUZAY, secrétaire exécutif de la CHD

Questionnaire genre et covid-2
05/05/2020

Questionnaire genre et covid : quels impacts au sein des OSI françaises ?