Alimentation, agriculture et climat : état des lieux des politiques publiques et leviers d’action – RAC

Alimentation, agriculture et climat : état des lieux des politiques publiques et leviers d’action – RAC

Les secteurs agricoles et alimentaires pèsent de plus en plus dans les actions de lutte contre les changements climatiques. Les politiques publiques agricoles et alimentaires de la France nous emmènent-elles suffisamment vite sur la voie de la lutte contre les changements climatiques ? Sont-elles compatibles avec les objectifs de diminution des émissions de gaz à effet de serre que s’est fixée le France ?

 

C’est à cette question que le rapport du Réseau Action Climat tente de répondre en analysant les politiques publiques agricoles, alimentaires et climatiques, à une échelle régionale et nationale. Ce travail, réalisé avec le soutien financier de l’ADEME, du ministère en charge de l’environnement et du ministère en charge de l’agriculture et de l’alimentation, vient questionner la cohérence entre les politiques publiques et avec les stratégies nationales et européennes de lutte contre les changements climatiques.

Le constat est le suivant : les politiques publiques ne permettent pas encore aux secteurs agricole et alimentaire de contribuer à l’atteinte des objectifs que la France s’est fixée en matière de lutte contre les changements climatiques. Si l’enjeu climat est de plus en plus abordé dans ces politiques, les actions et mesures permettant concrètement et massivement de faire évoluer le secteur agricole et alimentaire ne sont pas au rendez-vous. La barque a récemment été orientée dans la bonne direction, mais nous ne ramons pas assez vite.

Tout en identifiant des leviers d’actions qui permettraient de mieux intégrer les enjeux climatiques dans ces politiques publiques et/ou intégrer les secteurs agricoles et alimentaires dans les politiques climatiques, le rapport propose des pistes d’action pour la société civile, les pouvoirs publics, la recherche et les instances régionales.