Liste des membres de Coordination SUD

Page

En juin 2019, Coordination SUD regroupe près de 170 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous :

Rechercher une ONG membre

  • Equilibres et Populations

    Equilibres et Populations

    Créée en 1993, par des médecins et des journalistes, dans le contexte de la conférence internationale sur la population et le développement du Caire, Equilibres & Populations travaille à améliorer les conditions de vie et le statut des femmes, facteur essentiel d’un développement juste et durable.

    Adopter une démarche participative

    Equilibres & Populations adopte aussi systématiquement que possible une démarche participative dans la conduite de son action. Nous considérons en effet que cette démarche est un gage de qualité, notamment en termes d’appropriation, de responsabilisation, de durabilité, d’ancrage, d’autonomisation et de légitimité.
    Fondée sur l’instauration d’un dialogue continu, cette démarche a pour objectif principal d’associer étroitement les différentes parties-prenantes à notre action : nos partenaires associatifs, le personnel sanitaire et social, les parlementaires, les décideurs et, bien entendu, les populations des zones d’intervention.

    Nouer des partenariats

    Au lieu d’opter pour une croissance interne, Equilibres & Populations a choisi de développer le périmètre et la qualité de ses actions grâce à une stratégie d’alliances et de partenariats multi-acteurs (OSC, parlementaires, journalistes, chercheurs, fonctionnaires, experts techniques,…). Ce mode d’organisation s’appuie sur la complémentarité des savoir-faire et renforce l’adaptabilité et la réactivité.
    Depuis plus de dix ans, Equilibres & Populations collabore de manière continue avec des associations ouest-africaines avec lesquelles elle partage une vision commune. Dotés d’une connaissance fine des sociétés et de leurs dynamiques, ces partenaires promeuvent un changement dans leurs pays respectifs. Riches de nos complémentarités, nous avons établi au cours du temps des relations de confiance qui nous permettent de construire et de mener ensemble des programmes auprès des populations ainsi que des actions de plaidoyer adaptés aux situations sociopolitiques locales.

    Travailler en réseaux

    Equilibres & Populations a également su créer ou rejoindre des synergies entre acteurs du développement : organisations de solidarité internationales (OSI), structures de recherche et universités, institutions publiques, entreprises…
    Nous collaborons avec des réseaux d’OSI en France, en Europe et en Afrique francophone subsaharienne. Nous nous y investissons à différents niveaux, en collaborant aux travaux et aux prises de position collectifs, en coordonnant des groupes de travail ou en participant aux organes associatifs (conseil d’administration).

  • Fecodev (Femmes et Contributions au Développement)

    Fecodev (Femmes et Contributions au Développement)

    À l’heure où la question du genre prend de l’importance à tous les niveaux et dans tous les domaines, les femmes se doivent de relever un défi majeur : être présentes, visibles sur la scène internationale,  être  à la hauteur des enjeux d’un monde qui se globalise et qui exclut les plus pauvres.

    Dans ce monde où il est évident qu’on ne peut envisager le développement, dans tous les sens du terme, sans parler de la place et de la contribution des femmes, on remarque que des femmes migrantes se lèvent de part le monde pour réfléchir, faire connaître, reconnaître, valoriser leurs places et leurs rôles à travers des actions concrètes au plus près des préoccupations de toutes et de tous.

    C’est à partir de ce constat que Femmes et Contributions au Développement (FECODEV), un réseau d’associations animées par des femmes proactives, pour la plupart migrantes, originaires de pays africains (une quinzaine au démarrage), est créé en 2005 pour œuvrer dans le champ de l’intégration en France, en Europe et dans le champ de la coopération, de la solidarité internationale avec les pays du Sud.

     

    But et missions

    Femmes et Contributions au Développement (FECODEV) est une organisation à but non lucratif, créée en 2005, qui a pour but de faire des femmes une composante essentielle de la société en tant qu’actrices à part entière du développement et du progrès social. Elle s’est donnée pour missions de renforcer les capacités de ses membres, mutualiser des compétences et des initiatives féminines en vue de valoriser la dynamique participative des femmes au processus de développement, de lutte contre la pauvreté.

     

    Objectifs

    – Appuyer les activités économiques, sociales, culturelles, environnementales qui associent la participation des femmes ;

    – Faciliter l’insertion sociale et économique des populations migrantes dans les pays d’accueil, particulièrement l’insertion des femmes et des jeunes filles ;

    – Encourager la participation effective des femmes dans les instances de consultation et de décision, au niveau local, national et international ;

    – Aider au renforcement des capacités d’action, de structuration et de gestion des associations et ONG, tant au Nord qu’au Sud.

  • Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture

    Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture

    La Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture a pour but de:

    • permettre à chacun d’être acteur de sa vie,
    • mettre en place les conditions pour que s’exerce une démocratie vivante encourageant l’initiative et la prise de responsabilité, permettant à tous de devenir des citoyens actifs et responsables,
    • animer des scènes culturelles de proximité, des espaces d’éducation et de loisirs associant les dynamiques artistiques, sociales et territoriales,
    • contribuer à faire vivre des carrefours associatifs dans un partenariat actif avec les collectivités locales et territoriales contribuant au développement culturel et au maintien du lien social,
    • encourager les expressions et les pratiques culturelles sportives et éducatives pour tous.

    La FFMJC affirme la nécessité d’inscrire les relations entre les pouvoirs publics, les associations et leurs fédérations dans un conventionnement pluriannuel, reconnaissant, leur projet, leurs actions et la vie associative.

    La FFMJC réunit et met en mouvement des citoyens. Elle développe des expériences innovantes sur tout le territoire.

  • Fert

    Fert

    Fert est une Association de coopération internationale créée en 1981 par la volonté de responsables d’organisations professionnelles céréalières – AGPB, Arvalis Institut du Végétal, Unigrains … – et de diverses personnalités préoccupées par les problèmes agroalimentaires des pays en développement.

    Fert a pour mission de contribuer à créer dans ces pays les conditions permettant aux agriculteurs de mieux assurer l’approvisionnement de leurs pays en améliorant leurs conditions de vie et de travail.

    A cette fin, Fert promeut la création par les agriculteurs d’organisations qui leur apportent des solutions durables aux problèmes qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur métier et la défense de leurs intérêts.

    Fert conduit dans 12 pays une vingtaine d’actions de terrain dans lesquelles elle mobilise les professionnels français dans une démarche de solidarité, pour partager leur longue et riche expérience d’engagement professionnel et de gestion de leurs organisations.

     

  • Fondation GoodPlanet

    Fondation GoodPlanet

    Fondation reconnue d’utilité publique présidée par Yann Arthus-Bertrand, GoodPlanet a pour missions de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux liés à notre environnement et de développer des projets solidaires de lutte contre le changement climatique. Elle propose des solutions réalistes et optimistes, et encourage chacun à s’engager pour le respect de la planète et de ses habitants en s’appuyant sur une série de programmes :

    – Sensibiliser par l’image, avec des expositions grand public photo et vidéo : 7 milliards d’Autres, Sauvages & Précieux, Planète Océan, Des Forêts et des Hommes…

    – Informer le grand public sur l’environnement et ses enjeux : magazine GoodPlanet et ses publications

    – Éduquer au développement durable : posters GoodPlanet dans les écoles, GoodPlanet Junior

    – Mener des projets socio-environnementaux dans les pays du Sud : programme Action Carbone Solidaire

  • Fondation WWF France

    Fondation WWF France

    Adepte d’une action fondée sur le dialogue et le respect de l’autre, le WWF oeuvre au quotidien pour construire un avenir où l’Homme vit en harmonie avec la nature.
    Sous l’impulsion de la navigatrice Isabelle Autissier, sa présidente depuis 2009, il agit concrètement pour préserver la biodiversité, lutter contre le changement climatique et réduire notre empreinte écologique.

    Parce qu’il est urgent aujourd’hui de mettre un frein à la dégradation de l’environnement naturel de la planète, le WWF France intervient à différents niveaux, de la sauvegarde des milieux naturels et de leurs espèces à la promotion de modes de vie durables, en passant par la formation des décideurs, l’accompagnement des entreprises vers un développement durable ou l’éducation des jeunes publics.

    Un acteur majeur de l’environnement

    Avec un réseau actif dans plus de 100 pays rassemblant au total cinq millions de membres, notre organisation est l’une des premières à avoir été créée pour protéger la nature au niveau mondial.

    Fondation reconnue d’utilité publique depuis 2004, le WWF est enfin un acteur majeur de la cause environnementale en France, grâce au soutien de ses bénévoles et de ses 220 000 donateurs.

  • Forim (Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations)

    Forim (Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations)

    Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations, en abrégé, FORIM, est une plateforme nationale qui réunit des réseaux, des fédérations et des regroupements d’Organisations de Solidarité Internationale issues de l’Immigration (OSIM) engagés dans des actions d’intégration « ici » et dans des actions de développement dans les pays d’origine.

    Le FORIM représente environ 700 associations intervenant en Afrique subsaharienne, au Maghreb, en Asie du Sud-est, aux Caraïbes et dans l’Océan Indien.

    Créé en mars 2002 avec le soutien des pouvoirs publics français, il témoigne de la volonté de ses membres de s’associer à toutes les composantes de la société civile française afin de favoriser l’intégration des populations issues des migrations internationales, de renforcer les échanges entre la France et les pays d’origine et de contribuer au développement de leur région d’origine.

    Il montre une image spécifique de la vie associative des personnes issues de l’immigration et met en évidence les aspects positifs de la double appartenance en faisant la promotion d’actions conduites en France autour de l’intégration, de l’échange culturel et d’actions de développement vers les pays d’origine.

  • France Libertés

    France Libertés

    Fondée en 1986 par Mme Danielle Mitterrand, France Libertés est une Fondation reconnue d’utilité publique, à but non lucratif, et dotée du statut consultatif auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies depuis 1991.

    France Libertés est un acteur du mouvement de solidarité internationale. La Fondation a pour objet de construire un monde plus juste et plus solidaire dans lequel chacun puisse exercer sa liberté dans le respect de l’autre. Les principaux domaines d’action de France Libertés sont la défense du droit des peuples à disposer de leurs richesses et le droit d’accès à l’eau en tant que bien commun de l’humanité.

    France Libertés soutient des projets à l’international et en France, et mènent des actions de plaidoyer et de sensibilisation des citoyens, en France et à l’international.

  • Frères des Hommes

    Frères des Hommes

    Depuis 50 ans, Frères des Hommes  conduit et soutient des actions visant à réduire la pauvreté, les inégalités et les injustices. Cet engagement est emblématique de nos valeurs. Pour nous, la fraternité, la solidarité, la tolérance et la non-violence sont des conditions nécessaires pour offrir à chaque individu l’opportunité de se construire.

    Ces actions s’inscrivent dans un temps long. Au Nord comme au Sud, pour être efficace et durable la lutte contre la pauvreté passe par la transformation sociale. Nos actions et celles de nos partenaires visent ainsi à permettre aux populations les plus fragiles d’acquérir des connaissances et des savoir-faire.

    Frères des Hommes et ses partenaires interviennent dans 3 domaines :

    • l’agriculture paysanne, pour favoriser  une agriculture durable qui préserve la sécurité et la souveraineté alimentaire des populations ;
    • l’économie solidaire, au service des populations et non les populations au service de l’économie ;
    • la démocratie citoyenne, qui permet à chacun, en s’organisant collectivement, de défendre ses droits.
  • Futur au Présent

    Futur au Présent

    Futur Au Présent est une association de solidarité internationale créée en 2012 par des travailleurs sociaux sénégalais et français.

    Elle intervient à Ziguinchor, capitale de la Casamance au Sénégal. Elle y construit des programmes sociaux contre la pauvreté, préparés en amont par des travaux de recherche et que des activités économiques tendent à autofinancer.

    Elle vise aujourd’hui à répliquer cette action, qui a fait ses preuves localement, sur d’autres territoires en Afrique et en Europe, afin de lutter contre la pauvreté selon une approche qui prend en compte la dimension globale du phénomène.