Liste des membres de Coordination SUD

Page

En juin 2019, Coordination SUD regroupe près de 170 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous :

Rechercher une ONG membre

  • Gret – Professionnels du développement solidaire

    Gret – Professionnels du développement solidaire

    Le Gret est une ONG internationale de développement de droit français, fondée en 1976. Elle agit du terrain au politique, pour apporter des réponses durables et innovantes aux défis de la pauvreté et des inégalités.

    Actif dans 28 pays, il compte 12 représentations permanentes en Asie, en Afrique et en Amérique latine en 2017.

    Chaque année, le Gret intervient sur plus de 150 projets et études répartis en 7 thématiques, afin d’apporter des réponses durables et innovantes aux défis de la pauvreté et des inégalités.
    Le Gret est une ONG professionnelle, dans sa vision du secteur du développement – qu’elle souhaite doter de savoirs et de solutions innovantes-, dans l’implication des populations du Sud qu’elle considère actrices de développement, et dans ses pratiques.

    Ses actions innovantes, fondées sur une démarche d’expérimentation, sont destinées à s’inscrire dans la durée, sans induire de dépendance, et doivent aboutir au renforcement des acteurs et actrices, et au fonctionnement autonome des structures mises en place.

  • Guilde Européenne du Raid

    Guilde Européenne du Raid

    La Guilde est une ONG reconnue d’utilité publique. Elle vient de fêter ses 50 ans d’existence au service de l’Aventure et de la Solidarité. C’est la première ONG française non confessionnelle d’envoi de Volontaires. Elle agit dans une cinquantaine de pays.

    La Guilde est une association reconnue d’utilité publique. Créée en 1967, elle s’est d’abord investie dans le champ de l’aventure, comptant parmi ses membres ou compagnons de route des personnalités telles que Paul-Emile Victor, Henry de Monfreid, Philippe de Dieuleveult, Bertrand Piccard, Hubert de Chevigny. Preuves toujours vivantes de cet engagement, la remise de bourses à de nouveaux porteurs de projets ou l’organisation du Festival International du Film d’Aventure de Dijon.

    La confrontation avec des populations en difficulté a conduit la Guilde à participer à l’émergence de ce que l’on appelle aujourd’hui la solidarité internationale. Investie sur le terrain, elle a aussi beaucoup contribué à la structuration des acteurs associatifs français, principalement par le biais du Forum d’Agen qui, jusqu’en 2005, a réuni chaque année associations et professionnels pour des échanges, des formations, du financement.

    Aujourd’hui, la Guilde regroupe toujours deux pôles, l’un dédié à l’aventure, l’autre à la solidarité internationale.

    Par l’intermédiaire de différents programmes, elle offre chaque année la possibilité à plus de 900 jeunes de vivre une première expérience de solidarité dans un pays en développement, assure le portage administratif de plus de 800 Volontaires de Solidarité Internationale et engagés de service civique, accompagne nombre d’associations, étudiantes ou autres, dans le montage de leurs projets, accorde chaque année plus de 120 000 € à des microprojets de solidarité internationale, intervient directement sur le terrain en Palestine, au Liban, au Mali, au Niger, et au Cameroun .

  • HAMAP-Humanitaire

    HAMAP-Humanitaire

    ONG HAMAP-Humanitaire

    Notre absolue conviction
    A une époque de montée en puissance de l’égoïsme, de l’individualisme, de la jalousie et de l’envie, il nous paraît nécessaire de revendiquer que tout homme, toute femme, tout enfant doit être absolument considéré comme un frère sinon la condition humaine n’aurait aucun sens.
    Le devoir de chacun est d’apporter son aide pour tenter de combler le fossé que les différences de chance ont creusé.
    Notre engagement
    Créée en 1999, HAMAP-Humanitaire est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) d’aide au développement. Sa vocation est d’agir concrètement pour que toujours plus d’hommes, de femmes et d’enfants accèdent à l’eau potable et l’assainissement, à l’éducation, à la santé et à la sécurité. L’ONG HAMAP-Humanitaire en chiffre :

    • 175 adhérents
    • 400 membres
    • 157 bénévoles actifs
    • 100 000 bénéficiaires

    Nos résultats
    En 2017, nous avons permis à :

    • 17 977 personnes d’accéder à l’eau potable
    • 4 563 personnes d’avoir accès à l’assainissement, dont 2 405 écoliers
    • 424 personnes d’accéder à l’éducation ou à la formation professionnelle
    • 7 517 personnes d’accéder à une consultation médicale de base
    • 65 000 personnes d’avoir accès à une meilleure prise en charge médicale

    Nos missions

    La mission d’HAMAP humanitaire est celle d’assistant à maître d’ouvrage. Elle consiste à accompagner nos partenaires locaux de leur première formulation de besoins à l’accompagnement à la réalisation de leur projet et à sa pérennité.
    Cette mission générale se décline en prestations adaptées à chaque projet :

    • Identification de partenaires locaux
    • Aide à l’expression des besoins
    • Etude et formalisation des documents projets
    • Appel d’offres
    • Aide au choix de la maîtrise d’oeuvre
    • Mise au point des conventions
    • Montage et recherche de financement
    • Suivi et contrôle des travaux
    • Formation
    • Sensibilisation et aide à la gouvernance

    Nos savoir-faire et nos compétences

    Ingénierie

    • Ressources en eau : puits, captages, forages, stockage, distribution, exploitation, gestion,
    • Assainissement : latrines, blocs sanitaires pour écoles, dispensaires, stations d’épuration,
    • Construction diverses : écoles, dispensaires,
    • Autres projets : tels que les unités spécialisées de pédiatrie dans les hôpitaux, les projets d’installation énergétique autonome sur une région par Eolien et Solaire, soit en travail direct, soit de façon indirecte dans le cadre de la coopération décentralisée.

    Santé

    •  Support des équipes médicales locales pour le diagnostic et l’organisation de centres de santé, en insistant sur l’hygiène et les pathologies courantes,
    • Sensibilisation aux règles d’hygiène corporelles et alimentaires, et organisation d’ateliers ludiques et éducatifs pour les enfants,
    • Formation aux premiers secours des encadrants locaux,
    • Recueil d’informations terrain pour surveiller divers indicateurs de santé : données statistiques transmises aux autorités sanitaires locales,
    • Sensibilisation des bénévoles Français de ces équipes pluridisciplinaires (médecins, infirmières, ingénieurs, administratifs) en travaillant en binôme avec leurs homologues locaux aux actions bénévoles et solidaires,
    • Accompagnement de femmes et d’enfants ayant subi des traumatismes.

    Education

    •  Accompagnement de centres d’alphabétisation et d’écoles,
    • Soutien et formation d’activités génératrices de revenus : maisons de femmes, ateliers vélos, magasins solidaires, encadrement de groupements agricoles,
    • Accompagnement d’élèves dans un projet de reboisement.

    Lutte contre les mines

    • Formation et sensibilisation des populations sur les mines antipersonnel et bombes à sous-munitions (activité première d’HAMAP-Humanitaire),
    • Formation de démineurs et de formateurs de déminage,
    • Plaidoyer au niveau national et international.

    Les pays où nous intervenons :
    Ils sont évidemment liés à leur situation géopolitique définie par le Ministère des Affaires Étrangères, également par des priorités liées à leur pauvreté définie par leur positionnement économique dans le classement des nations. Aujourd’hui, HAMAP-Humanitaire accompagne trente projets dans dix pays.
    Parmi eux : Benin, Burkina Faso, Cambodge, Haïti, Inde, Laos, Liban, Madagascar, Maroc, Mauritanie, Palestine, République démocratique du Congo, Sénégal, Tunisie, Viet Nam.

  • Handicap International – Humanité & Inclusion

    Handicap International – Humanité & Inclusion

    Handicap International change de nom et devient « Humanité & Inclusion ». Créée en 1982, HI  est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

    La Fédération Humanité & Inclusion met en œuvre les programmes dans le monde et pilote la stratégie globale du réseau fédéral.

    Les huit associations nationales membres du réseau fédéral – Allemagne, Belgique, Canada, États-Unis, France, Luxembourg, Royaume-Uni et Suisse – collectent les ressources financières pour les missions sociales mises en œuvre par la Fédération. Les associations nationales portent les combats dans leurs pays respectifs auprès du public, des organismes pairs et des institutions, par des actions de sensibilisation et de plaidoyer.

     

    Humanité & Inclusion vient en aide aux populations vulnérables, notamment les personnes handicapées, partout dans le monde où cela est nécessaire. L’association répond à leurs besoins essentiels et spécifiques, améliore leurs conditions de vie et les aide à s’insérer dans la société.

    Que ce soit dans des contextes de pauvreté, d’exclusion, de conflits ou de catastrophes naturelles, Humanité & Inclusion accompagne les personnes handicapées, les victimes de mines, de sous-munitions et d’autres restes explosifs de guerre, les blessés, les réfugiés, les déplacés, les victimes de catastrophes naturelles, de maladies chroniques ou invalidantes, de violences (en particuliers les femmes et les enfants), etc.

     

    Secteurs d’activités:

    • Réadaptation (dont appareillage et rééducation)
    • Déminage et prévention des accidents
    • Accessibilité
    • Gestion de camps de réfugiés
    • Distributions
    • Insertion économique et sociale
    • Santé, prévention
    • Insertion scolaire
    • Développement local
    • Préparation aux catastrophes et réduction des risques
    • Réhabilitation, reconstruction
    • Plaidoyer
  • IECD (Institut Européen de Coopération et de Développement)

    IECD (Institut Européen de Coopération et de Développement)

    Créé en janvier 1988, l’Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD) est une association de solidarité internationale qui intervient dans 15 pays en Afrique, au Proche-Orient, dans l’Océan Indien, et en Asie du Sud-Est.

    L’IECD forme les acteurs responsables de demain pour accompagner le développement humain et économique des pays où il intervient. Avec ses partenaires locaux, l’IECD bâtit des environnements propices où chacun a la possibilité de révéler ses talents. Son ambition est de permettre aux jeunes, aux adultes, aux professionnels et aux acteurs du développement d’acquérir les outils et les savoir-faire nécessaires pour construire leur avenir et avoir un impact positif sur la société.

    En 25 ans, l’IECD a développé des expertises reconnues dans 3 cœurs de métier : la formation et l’insertion professionnelles, l’appui aux petites entreprises et l’accès des populations vulnérables à l’éducation et à la santé.

    Aujourd’hui, l’IECD, en partenariat avec une cinquantaine d’institutions locales, mène 45 projets qui touchent directement près de 50 000 bénéficiaires. Ces projets reçoivent le soutien de fondations philanthropiques, de fondations d’entreprise, d’entreprises et d’organismes sans but lucratif. Ils bénéficient aussi, pour la plupart, de financements publics.

    Pour appuyer les partenaires locaux dans la mise en œuvre et la gestion des projets, l’IECD a ouvert des délégations au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Proche-Orient, à Madagascar et dans les Territoires palestiniens. Il détache également sur le terrain des assistants techniques et des chefs de projet (1 an minimum). Enfin, l’IECD fait appel à des experts techniques pour garantir la pertinence des projets.

  • Ingénieurs sans Frontières

    Ingénieurs sans Frontières

    Ingénieurs Sans Frontièresassociation de solidarité internationale créée en 1982 – s’engage à favoriser le développement durable, l’égalité des droits entre les populations et un exercice harmonieux des droits civils, politiques et économiques, en questionnant le rôle et les pratiques des ingénieurs, pour que la technique soit pensée et placée au service du développement durable, de l’homme et de la planète.

  • Inter Aide

    Inter Aide

    Objectif:

    Créée en 1980, Inter Aide est une organisation humanitaire spécialisée dans la réalisation de programmes de développement, qui vise à ouvrir aux plus démunis un accès au développement. Les programmes répondent à des besoins vitaux précis. Mais à travers ces actions, notre objectif est avant tout de renforcer les capacités des populations les plus défavorisées à améliorer par elles-mêmes leurs conditions de vie.

    Inter Aide mène à ce jour une cinquantaine de programmes répartis dans six pays :
    >> En Amérique centrale : Haïti
    >> En Afrique : Ethiopie, Madagascar, Sierra Leone, Malawi et Mozambique

    Les programmes sont définis à partir des besoins des familles et sont de plusieurs types :

    En zone rurale:
    >> accès à l’eau, hygiène et assainissement
    >> agriculture
    >> santé communautaire, éducation à la santé dans les écoles, lutte contre les grandes endémies
    >> appui aux écoles primaires

    En zone urbaine:
    >> accès à l’emploi : formation professionnelle, prêts productifs
    >> éducation : préscolarisation, prévention de l’échec scolaire dans le primaire
    >> social : accompagnement des familles les plus pauvres, développement du jeune enfant
    >> santé : mutuelles de santé

    Sur certaines zones, plusieurs programmes sont menés simultanément, de façon intégrée (santé + agriculture + hydraulique ou accompagnement social + prêts + mutuelles de santé, par exemple). Les méthodes et pratiques sont capitalisées et partagées à travers le réseau Pratiques.

    Les grands principes d’action:

    >> Être exclusivement spécialisé dans la réalisation
    >> Toujours chercher à toucher les familles les plus démunies
    >> Garder une approche pragmatique et non idéologique des solutions à proposer aux familles en difficulté
    >> Tout faire pour impliquer les familles bénéficiaires, en s’assurant de leur participation et en les formant à la reprise des réalisations
    >> Agir en toute neutralité politique et confessionnelle ainsi que dans le respect des convictions des familles bénéficiaires

    Chaque fois que cela est possible, les projets sont menés en étroite collaboration avec des partenaires locaux (associations de développement ou comités de bénéficiaires). Certains projets ont été totalement repris par ces partenaires, qui poursuivent maintenant les activités de manière autonome (ex : projet social à Cebu, par l’ONG philippine Bidlisiw; projets ruraux intégrés en Haïti par Concert Action et ACDED, accès à l’eau avec ARCOC et Bayaguana Servicio en République Dominicaine, projet de formation professionnelle et de prêts productifs à Antananarivo par l’ONG malgache CEFOR), d’autres sont en cours de transfert
    (ex : projets intégré d’accompagnement familial et de prêts productifs menés par l’ONG malgache Vahatra à Antsirabe à Madagascar, certains projets menés par des ONG locales en Inde). Notre ambition est d’aider les partenaires locaux à se professionnaliser dans leur domaine de compétence et de les soutenir dans la recherche de moyens financiers pour initier eux-mêmes des projets similaires.

  • Iram (Institut de Recherche et d’Applications des Méthodes de développement)

    Iram (Institut de Recherche et d’Applications des Méthodes de développement)

    L’Iram – Institut de Recherches et d’Applications des Méthodes de développement – travaille dans le domaine de la coopération internationale depuis 1957. Associant une expertise indépendante de haut niveau et un engagement éthique l’Iram intervient dans plus de 40 pays en Afrique, Amérique Latine, Caraïbes et plus récemment en Asie du Sud Est et en Europe.

  • L’APPEL

    L’APPEL

    L’APPEL association de bénévoles, agit dans le domaine de la solidarité internationale, et mène environ 40 actions de développement en faveur des enfants, dans 11 pays : Burkina Faso, Congo-Brazzaville, Haïti, Madagascar, Niger, Pérou, Rwanda, Salvador, Tchad, Togo, Vietnam.

    L’APPEL agit en appui à des initiatives locales pour l’enfance en difficulté.. Chaque projet offre une solution sur mesure, adaptée aux problèmes précis soulevés par nos partenaires, qui le mette en œuvre. Les programmes évolutifs sont adaptés au plus près des enjeux et des réalités. Familles, communautés, société civile sont accompagnées aussi longtemps que nécessaire pour arriver à une autonomie, garante d’un avenir meilleur pour les enfants.

    Notre action repose sur des équipes bénévoles engagées : médecins, professionnels de santé, ingénieurs, enseignants, travailleurs sociaux, chefs d’entreprise etc. qui ont renforcé leur expertise par de nombreux contacts sur le terrain.

    100 bénévoles – seulement 2 salariées : pour que l’essentiel des dons soit consacré à la réalisation des programmes.

    3 domaines d’action :

    • Soutenir l’accès à Education de qualité, au niveau des établissements de formation, au niveau des familles par des parrainages. Programmes spécifiques pour accompagner les enfants des rues.
    • La Santé, privilégiant la lutte contre la malnutrition grâce à la méthode Nutricartes® créée et développée par L’APPEL (www.nutricartes.org), et la santé des enfants fragiles.
    • Amélioration des conditions de vie : accès à l’eau propre.

    L’APPEL : une ONG de proximité.

    Une proximité sur le terrain : via des partenaires locaux, L’APPEL réalise

    SitePage Facebook

     

  • Membre

    Le Planning Familial

    Féministe et d’éducation populaire, c’est ainsi que s’affirme Le Planning Familial.

    Créée en 1956 sous le nom de « La maternité heureuse », l’association réunissait des femmes et des hommes bien décidés à faire changer la loi de 1920 qui interdisait l’avortement, ainsi que l’utilisation et la diffusion de tout moyen contraceptif en France.
    En 1960, l’association devient le « Mouvement Français pour Le Planning Familial » (MFPF) dit « Le Planning Familial » et adhère à l’International Planned Parenthood Federation (IPPF).

    Le Planning Familial est un mouvement militant qui prend en compte toutes les sexualités, défend le droit à la contraception, à l’avortement et à l’éducation à la sexualité. Il dénonce et combat toutes les formes de violences,  lutte contre le SIDA et les IST, contre toutes les formes de discrimination et contre les inégalités sociales.

    Alors que la hantise d’une grossesse non prévue inhibait la sexualité des femmes, la conquête de la contraception et du droit à l’avortement ont bouleversé la société toute entière par la possibilité de dissocier « sexualité » et « reproduction ». Les femmes ont gagné  le droit de choisir d’avoir ou non des enfants et de vivre une sexualité épanouie. Cap fondamental vers leur émancipation et leur implication dans la vie sociale, professionnelle et politique, ce droit n’est pas encore une réalité pour toutes les femmes.

    C’est pour une société plus juste, fondée sur l’égalité entre les femmes et les hommes, la mixité et la laïcité que Le Planning Familial inscrit son action.