Liste des membres de Coordination SUD

Page

En juin 2019, Coordination SUD regroupe près de 170 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous :

Rechercher une ONG membre

  • Membre

    Cosim PACA

    Le COSIM Paca a été créé en juillet 2013 à l’initiative d’Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations de notre région.

    Le COSIM PACA propose aux associations un programme de formation riche et varié :

    • Vie associative

    • Droit des associations

    • Gestion du cycle de projet

    • Connaissance des procedures de subvention

    • Comptabilité et fiscalité des associations

    • Mobilisation du bénévolat

    Un programme animé par des consultants et experts membres du réseau COSIM PACA ou recommandés par le FOREVI.

  • CRID (Centre de Recherche et d’Information pour le Développement)

    CRID (Centre de Recherche et d’Information pour le Développement)

    Fondé en 1976 par huit associations, le Centre de recherche et d’information pour le développement rassemble aujourd’hui une cinquantaine d’associations de solidarité internationale (ASI) françaises qui :

    • partagent une même conception du développement humain, solidaire et durable passant par le renforcement des sociétés civiles,
    • travaillent en partenariat avec un réseau de 1 500 partenaires, dans les pays du Sud et de l’Europe de l’Est, engagés dans le développement de leur communauté,
    • mettent en œuvre des actions d’éducation au développement en France et promeuvent des campagnes citoyennes,
    • participent à la construction d’un « mouvement mondial de solidarité internationale » et cherchent à le déployer en France. Les membres du CRID représentent en France un réseau de 7 500 groupes locaux rassemblant 180 000 bénévoles. Le CRID bénéficie du statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations Unies.
  • CSSSE (Comité de Suivi du Symposium sur les Sénégalais de l’Exterieur)

    CSSSE (Comité de Suivi du Symposium sur les Sénégalais de l’Exterieur)

    Le CSSSE mène des actions comme:

    – Suivre le partenariat entre l’État du Sénégal et les Sénégalais de France;

    – Poser de nouvelles requêtes et essayer de trouver des solutions à l’amélioration des conditions de vie ici et là-bas;

    – Traiter tous les dossiers relatifs au Co-développement et à l’appui des projets individuels et collectifs des migrants sénégalais;

    – Accompagnement des personnes dans les démarches d’insertion;

    – Aide au montage de projets, aux initiatives économiques;

    – Formation / Education financière;

    – Mise en réseau et aide à la structuration;

    – Organisation de soirées culturelles et festives;

    – Collecte et envoi de matériel; Transferts de savoir-faire, de technologies et de compétences; Collecte et envoi d’argent pour des causes humanitaires

  • Eclaireuses Eclaireurs de France

    Eclaireuses Eclaireurs de France

    – Une association Laïque de Scoutisme :

    Fondée en 1911 l’association des Éclaireuses Éclaireurs de France (les Éclés pour les intimes) est un mouvement de scoutisme laïque inscrit dans l’éducation populaire et organisée en 22 régions et environ 250 structures locales d’activité réunissant 35 000 adhérents dont 4 000 cadres éducatifs et pédagogiques bénévoles.

    Le scoutisme est un mouvement éducatif pour les jeunes fondé sur le volontariat, à caractère non politique ouvert à tous sans distinction d’origine ni de croyance. Son but : contribuer par l’éducation à la formation de citoyens libres, responsables, solidaire et engagé en les aidant à développer leur potentiel physique, intellectuels et sociaux. C’est une méthode éducative fondée sur :

    • L’engagement.
    • L’éducation par l’action.
    • La vie en petits groupes.
    • Des programmes attractifs et progressifs.

    – Le Scoutisme chez les éclaireuses et éclaireurs de France c’est…

    • Proposer à des enfants, des jeunes et des adultes de construire des projets au sein d’un espace co-géré dans lequel chacun apprend et prend des responsabilités.
    • Permettre à chacun de progresser individuellement et collectivement pour s’engager socialement et s’accomplir dans la société.
    • Vivre des rencontres, des loisirs autour de valeurs partagées qui rassemblent des personnes engagées. Cet engagement s’accomplit au travers d’activités organisées et vécues selon les principes et la méthode du scoutisme et respectant notre projet éducatif.

    La laïcité est le premier principe mis en avant dans notre projet éducatif, celui-ci guide à la fois notre démarche éducative et nos engagements, en affirmant le respect fondamental de l’homme dans sa diversité et en luttant contre toute forme de discrimination et d’intolérance. L’association des EEDF est agréée par le ministère de l’Education Nationale depuis 1945 en tant qu’association qui prolonge l’action de l’enseignement public.

  • ECPAT France

    ECPAT France

     

    Depuis 1997, ECPAT France entreprend des actions de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants. Reconnue d’intérêt général, l’association est membre du réseau ECPAT international.

    A l’origine, ECPAT (End Child Prostitution in Asian Tourism) est un mouvement né dans les années 90 sous la forme d’une campagne internationale visant à lutter contre l’ampleur alarmante de l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme en Asie du Sud-Est. Aujourd’hui, ECPAT (End Child Prostitution and Trafficking) est un réseau mondial qui regroupe des associations dans 74 pays et dont le secrétariat international est basé à Bangkok (Thaïlande). L’élargissement du réseau à l’international témoigne de la nécessité de combattre un fléau qui ne respecte aucune frontière et dont aucun pays n’est à l’abri.

    La vision d’ECPAT France est de réaliser le droit de tous les enfants à vivre à l’abri de la prostitution enfantine, de l’exploitation sexuelle dans les voyages et le tourisme, de la traite à des fins sexuelles et de la pornographie mettant en scène des enfants.

    Conformément à la mission d’ECPAT International et à la déclaration de Stockholm, ECPAT France entreprend des actions de plaidoyer auprès des décideurs politiques et acteurs économiques et des campagnes de sensibilisation auprès des populations afin d’éliminer toute forme d’exploitation sexuelle des enfants.

    A travers une approche multidisciplinaire et en prenant compte de l’environnement de l’enfant, ECPAT France mène aussi des actions de terrain à l’international en privilégiant la collaboration avec les partenaires et acteurs nationaux.

     

     

     

     

  • ECPM (Ensemble Contre la Peine de Mort)

    ECPM (Ensemble Contre la Peine de Mort)

    Créée en 2000, l’association Ensemble Contre la Peine de Mort (ECPM) est une organisation de référence du combat abolitionniste.

    Association loi 1901, forte de son équipe de salariés, conseil d’administration, bénévoles et militants, ECPM a pour objet d’organiser et/ou soutenir tout type d’action en France et à l’international qui permette de lutter contre la peine de mort dans le monde, de promouvoir son abolition universelle et, plus largement, d’œuvrer en faveur des droits de l’homme et des libertés fondamentales. ECPM est membre fondateur de la Coalition mondiale contre la peine de mort et créateur et organisateur des Congrès mondiaux contre la peine de mort.
  • Membre

    Educasol

    Educasol est la plateforme nationale d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI) et regroupe 27 membres associatifs et personnalités qualifiées qui s’impliquent dans des actions d’ECSI.
    Son objectif global est de renforcer et promouvoir la visibilité et l’accessibilité d’une éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale innovante propice à l’expérimentation et porteuse de changements dans la société. Pour ce faire, Educasol  rassemble les acteurs de l’ECSI et leurs partenaires autour du projet OPEIRA (Observer, Promouvoir, Expérimenter, Impulser en Rassemblant les Acteurs de l’ECSI) qui s’organise autour de trois pôles.
    Un OBSERVATOIRE, pour valoriser les acteurs, les pratiques et rendre lisible l’évolution de l’ECSI. L’observatoire recense et valorise les acteurs de l’ECSI et leurs pratiques, ainsi que  les politiques publiques en lien avec l’ECS. Il accompagne les démarches cartographiques portées par les acteurs nationaux ou régionaux et travaille à leur mise en cohérence dans le cadre d’un outil numérique interactif et évolutif qui sera accessible sur le site internet d’Educasol (juin 2019).  Il analyse les grandes tendances de l’ECSI et son portage par la diversité des acteurs impliqués et publie un état des lieux annuel sur l’ECSI.
    Un LABORATOIRE pour stimuler l’innovation et l’expérimentation en accompagnant les acteurs qui souhaitent relever de nouveaux défis en expérimentant des démarches d’ECSI auprès de nouveaux publics, sur des nouvelles thématiques ou par la mise en œuvre de méthodologies innovante. C’est l’objectif du Laboratoire et de l’appel à projet qu’il propose (ECSINOV). Le collectif Educasol est lui-même un champ d’expérimentation puisque de nouvelles manières de faire réseau y sont expérimentées.
    Un THINK TANK, pour renforcer la société civile et impulser de nouvelles politiques publiques. Educasol met en avant l’ECSI dans le débat public et favorise sa mise en œuvre à plus grande échelle. Le Think Tank propose des cycles de réflexions et d’animations autour des grands défis auxquels l’ECSI doit répondre de façon éducative (le développement durable, l’égalité entre les hommes et les femmes, la montée des populisme, le bien-vivre ensemble, etc.). Ces temps de rencontres, ouverts aux membres et animés selon les démarches de l’éducation populaire, sont enrichis par une grande diversité de contributeurs et mis en ligne pour permettre au plus grand nombre d’en prendre connaissance. Le résultat de ces échanges fait l’objet d’un document thématique inspirant pour les politiques publiques et les acteurs de l’ECSI.
    Ces trois espaces de travail sont inter connectés, complémentaires et dotés d’une dimension européenne et internationale. Educasol est partenaire de la plate-forme finlandaise Kehys/Fingo dans le cadre du projet européen (Europaid, DEAR CALL) « Bridge 47 : Building global Citizenship » (2018-2020) qui développe 4 axes de travail autour du réseau interactif « Bridge 47 », du plaidoyer sur les ODD (Objectifs de développement durable) des partenariats et de l’innovation. D’autre part, Educasol est mandatée par Coordination SUD pour la représenter dans le groupe de travail (HUB4) de CONCORD (Confédération européenne des ONG) dédié à l’ECSI.
  • EEUDF (Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France)

    EEUDF (Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France)

    Les Eclaireuses et Eclaireurs unionistes de France (EEUdF) sont un mouvement de scoutisme et d’éducation populaire qui s’adressent aux jeunes de 8 à 19 ans. Ouvert à tous sans distinction d’appartenance religieuse, sociale, politique, le scoutisme unioniste représente une méthode d’éducation complémentaire à la famille et à l’école et vise un épanouissement complet de la personnalité de chacun.

    La Commission à l’international soutient et encourage dans leur démarche les groupes désireux de vivre un projet international. Elle est l’interlocutrice privilégiée de ces groupes, elle leur apporte aide et conseils,spontanément et à leur demande. Elle édite dans ce but un certain nombre d’outils pédagogiques et de suivi (dossier de camp international, guide
    Voyager autrement, dossier de bilan…). Elle définit un ensemble de critères qui permettent aux groupes d’évaluer leur projet.Elle met en place une procédure à suivre pour tout groupe entreprenant un projet international.
  • Envol Vert

    Envol Vert

    Créée en mars 2011, Envol vert est une association loi 1 juillet 1901. L’objectif d’Envol Vert est la préservation de la forêt et de la biodiversité dans les pays les plus défavorisés et en France, en lien avec les populations locales pour favoriser leurs initiatives de préservation et les aider à développer de nouvelles alternatives économiques à la déforestation.