Liste des membres de Coordination SUD

Page

En juin 2019, Coordination SUD regroupe près de 170 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous :

Rechercher une ONG membre

  • CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale)

    CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale)

    Le CFSI regroupe 24 organisations agissant pour la solidarité internationale. Les membres du CFSI s’unissent pour affronter ensemble et avec leurs partenaires des pays du Sud les enjeux du futur :

    – la justice sociale pour réduire la pauvreté et les inégalités croissantes ;

    – l’économie au service de l’Homme et non pas l’inverse ;

    – le partage équitable et la gestion durable des ressources naturelles de la planète.

    Convaincu du rôle moteur des organisations de la société civile, le CFSI appuie des projets menés par des associations partenaires de ses membres dans différents pays. Ce sont ces organisations locales qui trouvent des solutions pour influer sur les politiques et améliorer la situation des plus pauvres. Le CFSI leur propose des partenariats et un soutien pour s’organiser, renforcer leurs compétences, gagner en autonomie et être les acteurs de leur propre développement.

    En 2016, le CFSI a soutenu plus de 170 actions de solidarité, principalement en Afrique. Elles visent en priorité le développement de l’agriculture vivrière pour lutter contre la faim, l’insertion économique des jeunes générations par une formation professionnelle adaptée et le renforcement des organisations locales.

    Complétant son engagement international, le CFSI se fait l’écho des préoccupations des acteurs de terrain et des organisations partenaires au Sud en menant chaque année, en France et en Europe, la campagne ALIMENTERRE pour sensibiliser l’opinion publique et les responsables politiques aux causes de la faim et aux moyens de la combattre. Le temps fort de la campagne grand public est le festival de films ALIMENTERRE entre le 15 octobre et le 30 novembre chaque année.

  • CHD (Coordination Humanitaire et Développement)

    CHD (Coordination Humanitaire et Développement)

    Coordination Humanitaire et Développement, CHD.

    Créée en 1983, la Coordination Humanitaire et Développement (appelée anciennement Coordination d’Agen – Voir Historique ) rassemble aujourd’hui plus de 50 organisations qui mènent des projets humanitaires d’urgence, de reconstruction et/ou de développement partout dans le monde. La CHD est membre fondateur de Coordination SUD.

    La CHD anime 5 Groupes de Travail: Découvrir les Groupes.

    Grille des Adhésions CHD / CHD + Coordination SUD.

    La CHD a pour objet :

    • d’affirmer la spécificité des organisations de solidarité internationale (OSI) ;
    • d’encourager la coordination des acteurs de terrain tout au long du processus humanitaire : prévention, urgence, reconstruction et développement ;
    • de regrouper les OSI qui réalisent des actions humanitaires, de reconstruction et / ou de développement pour les populations les plus vulnérables ;
    • de représenter ses organisations auprès des partenaires privés et publics.

    Historique et infos sur :

    WWW.C-HD.ORG

    Retrouver la CHD sur LinkedIn 

    Retrouver la CHD sur Facebook

    Conseil d’Administration et membres du Bureau :

    Présidents :Xavier BOUTIN (Directeur Fondateur, IECD) et Thierry MAURICET (Directeur Général Première Urgence Internationale)

    Trésorier :

    Matthieu DE BENAZE, (Directeur des programmes internationaux de SOS Villages d’Enfants France)

    Secrétaire :

    Joëlle SICAMOIS, (Directrice, Un Enfant par la Main)

    Administrateurs :

    Anne PANEL (Directrice, Fert)

    Marie AARNINK, (Responsable Administratif et Financier Projets Afrique de Acting For Life)

    Hélène LE HORS, (Présidente d’HumaniTerra)

    Olivier ALLARD, (Délégué Général, La Guilde)

    Pierre COLLET, (Responsable du Développement et des Partenariats, Ordre de Malte France)

    Jean-Roch SERRA, (Directeur Général, La chaîne de l’espoir)

    Patrick VERBRUGGEN, (Directeur Général, Triangle)

    Mahieddine KHELLADI (Directeur Exécutif du SIF)

    Habassou KOUENE (Directrice des Programmes – Vision du Monde)

    Guillaume BEAUSSIER (Architectes de l’Urgence)

     

     

     

  • Ciedel (Centre International d’Etudes pour le Développement Local)

    Ciedel (Centre International d’Etudes pour le Développement Local)

    Le CIEDEL, institut universitaire de l’Université Catholique de Lyon créé en 1990, est constitué depuis 2005 en association loi 1901.

    Le CIEDEL :

    • se situe comme un médiateur entre la réflexion et l’action dans le champ du développement local.
    • privilégie l’approche par les acteurs à une échelle où ils peuvent exercer un pouvoir organisé.

    Institut universitaire, le CIEDEL :

    • propose une formation universitaire et professionnelle en Ingénierie de Développement Local à Lyon,
    • est opérateur d’appui à des actions de développement en France et à l’international.

    Autour de la formation, le CIEDEL met en œuvre quatre champs d’action complémentaires :

    1. Une expertise de terrain sur les questions de développement local, de décentralisation et de coopération internationale et décentralisée.
    2. La participation à l’appui aux acteurs de développement en région Rhône-Alpes, dans le cadre du GIP RESACOOP.
    3. La mise en réseau au niveau international de centres de formation d’agents de développement local, PROFADEL.
    4. La production de connaissances sur des thématiques liées au développement local, à la décentralisation et à la coopération décentralisée.

    L’articulation entre ces quatre champs et la formation favorise son ancrage opérationnel sur les problèmes clefs rencontrés par les acteurs de développement.

  • Clong Volontariat

    Clong Volontariat

    Créé en 1979, le Clong Volontariat regroupe des associations concernées par le volontariat de solidarité internationale.

    Le Clong s’attache à la réalisation de 3 grands objectifs :

    • Promouvoir et valoriser l’engagement volontaire comme modalité fondamentale d’expression de la citoyenneté au sein de la solidarité internationale
    • Parvenir à des avancées juridiques et statutaires pour le Volontariat de Solidarité Internationale
    • Être un lieu d’échange et de réflexion pour l’amélioration des pratiques de volontariat

    Les travaux du CLONG ont permis des avancées fondamentales dans la reconnaissance officielle du volontariat de solidarité internationale, et notamment l’adoption d’une nouvelle loi pour définir et améliorer le statut des volontaires, en février 2005.
    Le CLONG volontariat et l’Observatoire de France Volontaires se sont associés autour d’un projet visant à capitaliser et rendre plus accessibles les publications traitant de l’expatriation en solidarité internationale. Vous pouvez désormais consulter ces publications via notre site Ressources Docs.

  • Clowns Sans Frontières France

    Clowns Sans Frontières France

    Clowns Sans Frontières (CSF) est une association artistique et humanitaire basée en France qui œuvre depuis sa création en 1994 pour apporter, par le spectacle, un soutien moral aux populations, et plus spécifiquement aux enfants, affectés par des crises humanitaires, victimes de conflits « oubliés » ou de marginalisation sociale, économique ou géographique.

    CSF propose et met en œuvre des interventions artistiques (spectacles, ateliers, création collective) pour apporter un appui psychosocial et accompagner le processus de résilience en complément des programmes des organisations humanitaires généralistes ou de protection de l’enfance. Elle élabore également des réponses artistiques adaptées aux besoins des enfants victimes d’exclusion ou en privation de liberté, en partenariat avec des artistes locaux et des partenaires spécialisés. Depuis 1994, CSF est intervenu dans 38 pays à travers le monde lors de 177 missions de spectacles et d’interventions artistiques.

    Le plaidoyer de CSF s’articule autour de la reconnaissance du droit à l’enfance, des droits de rire, de jouer et d’imaginer, pour tous. Notre action est également motivée par la conviction que la reconnaissance des droits culturels des personnes participe largement à la reconnaissance de leur dignité et favorise l’émancipation et le développement humain.

    Nous donnons la priorité aux terrains d’intervention les moins médiatisés pour attirer, par l’originalité de notre démarche, l’attention des médias et du grand public sur les crises oubliées. Enfin, l’engagement bénévole des artistes sur les terrains d’intervention, le dialogue inter-culturel que représente la collaboration constante avec les artistes locaux partenaires et la revendication d’une organisation à taille humaine qui favorise le développement qualitatif font partie des marqueurs de l’identité atypique de CSF.

  • CNAJEP

    CNAJEP

    Le Cnajep est une coordination qui réunit plus de 70 mouvements nationaux de jeunesse et d’éducation populaire.

    Il constitue un espace de dialogue, de concertation et de représentation auprès des Pouvoirs Publics sur les questions concernant la Jeunesse et l’Education Populaire. Le Cnajep participe également à l’animation territoriale à travers un réseau de coordinations régionales (Crajep) implantées sur l’ensemble du territoire.

    Il est membre du Mouvement associatif.

    Le Cnajep, en tant que Conseil national de Jeunesse au sein du Forum européen de la Jeunesse, est également particulièrement impliqué sur les questions de citoyenneté et de politiques de jeunesse au niveau européen.

  • Commerce Équitable France

    Commerce Équitable France

    Fondé en 1997, Commerce Équitable France réunit une trentaine d’organisations françaises du secteur : entreprises engagées, labels, réseaux de distribution, associations de consommateurs et d’éducation à la citoyenneté mondiale, organisations de solidarité internationale et acteurs de la recherche et de l’enseignement.

    Le collectif promeut et défend le commerce équitable en France et à l’international pour accompagner les transitions écologiques et sociales des modes de production et de consommation.  Il agit également pour plus d’équité dans toutes les relations économiques en vue de d’encourager la justice sociale, les droits humains et la protection de l’environnement.

  • Consultants sans frontières

    Consultants sans frontières

    Consultants Sans Frontières, association à but non lucratif créée en 2001, propose les services de consultants, avec la volonté d’appuyer les projets de développement et de solidarité internationale ainsi que les organisations qui les portent.

    Consultants Sans Frontières accompagne les organisations du Nord (OSI, plateformes d’OSI, fondations d’entreprise…) comme du Sud (organisations de la société civile, collectifs professionnels, PME socialement responsables… ), en leur apportant un appui ciblé sur leur fonctionnement ou leurs projets.

    Consultants Sans frontières défend un accès équitable à ses services en répartissant l’effort financier entre bénéficiaires du Nord et du Sud de manière solidaire.

    Les engagements de CSF:

    – Garantir un accès aux prestations équitables et solidaires:

    Consultants Sans Frontières défend un accès équitable et solidaire à ses services, notamment entre le Nord et le Sud.

    C’est pourquoi CSF s’attache à promouvoir un Fonds d’Appui Solidaire en répartissant la contribution financière entre les bénéficiaires :

    • Chaque participation financière est fixée selon les caractéristiques du bénéficiaire, la nature de la mission et les moyens financiers mobilisables pour la mission.
    • Chaque participation financière abonde en partie le Fonds d’Appui Solidaire afin de prendre en charge partiellement ou totalement les coûts d’intervention auprès des structures de plus faibles ressources, notamment au Sud.

    – Agir dans le sens d’une coopération plus équilibrée entre le Nord et le Sud:

    Consultants Sans Frontières défend le développement d’une collaboration plus équilibrée entre les acteurs du Nord et du Sud.

    CSF s’engage par son action à :

    • Participer à la dynamique de renforcement des capacités – notamment organisationnelles – des acteurs partenaires du Sud afin qu’ils puissent mettre en œuvre leurs projets de développement et établir des partenariats crédibles et équilibrés.
    • Lutter contre le déséquilibre Nord/Sud dans l’accès au savoir en offrant au Sud des prestations équivalentes à celles proposées au Nord et en veillant à développer des collaborations « apprenantes » avec les consultants locaux plutôt qu’à s’y substituer.

    – Promouvoir une approche responsable du conseil et du développement

    Consultants Sans Frontières défend une approche du conseil qui lie à la fois l’appui au développement, la recherche d’alternatives économiques et un développement Nord/Sud responsable.

    CSF s’engage à :

    • Appuyer toute structure du Nord ou du Sud, issue du secteur non-marchand (ONG du Nord, OSC du Sud, …) ou marchand (initiative privée locale, PME, …) dont les projets favorisent un développement économique et social des pays du Sud de manière responsable, autonome et durable.
  • Membre

    Convergences

    Lancée en 2008, Convergences est une plateforme de réflexion, de mobilisation et de plaidoyer. Convergences promeut les Objectifs de développement durable (ODD) et la lutte contre la pauvreté, l’exclusion et les changements climatiques dans les pays développés comme dans les pays en développement. Composée de plus de 200 organisations partenaires issues de tous les secteurs, l’Association agit pour  susciter la réflexion et l’action, diffuser des bonnes pratiques et favoriser la co-construction de partenariats innovants à fort impact sociétal.

    Convergences travaille dans tous les domaines pouvant déclencher un effet décisif en faveur de ses objectifs : développement durable, solidarité internationale pour le développement, finance solidaire et inclusive, Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), entrepreneuriat social, économie sociale et solidaire et nouvelles technologies pour le développement.

  • Cosim Auvergne Rhône Alpes

    Cosim Auvergne Rhône Alpes

    Le Collectif des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations de Rhône-Alpes (COSIM Rhône-Alpes) a été crée en avril 2007.

    Il regroupe à ce jour 98 associations OSIM, membres et bénévoles du COSIM Auvergne Rhône Alpes, représentant 26 pays d’origine en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

    Ces associations sont d’une part porteuses de projets de solidarité internationale dans des domaines variés tels que l’agriculture, l’eau et l’assainissement, la gestion des déchets, la santé, la formation et l’éducation, la création d’activités économiques (notamment avec les femmes)…

    Et d’autre part de projets liés au développement local du territoire rhônalpin à travers des activités artistiques et culturelles, sociales et d’éducation citoyenne.

    Ainsi, notre collectif vise à mutualiser ces expériences associatives et à renforcer leur rôle sur leurs territoires d’action.

     

    Les activités du COSIM ARA :

    • Un appui individualisé au montage des projets des OSIM, à la rédaction des dossiers de demandes de financement, à leur suivi et à leur évaluation ;
    • Des formations spécifiques pour les projets des OSIM ;
    • La capitalisation : partage d’expériences et mutualisation sur les projets ;
    • L’organisation de manifestations pour partager les expériences des actions de développement et de solidarité locale ;
    • La construction d’une équipe soudée et ouverte rassemblant les OSIM de Rhône-Alpes et leurs bénévoles.

     

    L’organisation du COSIM :

    • 98 associations membres
    • Un CA composé de 31 représentants d’OSIM membres
    • Un bureau composé de 9 personnes
    • Une équipe technique composée de 2 salariés
    • Des chargés d’appui bénévoles structurés autour de comités thématiques qui sont des porteurs de projets membres d’OSIM, des techniciens, des étudiants…