Liste des membres de Coordination SUD

Page

En juin 2019, Coordination SUD regroupe près de 170 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous :

Rechercher une ONG membre

  • Défi – Développer Former Informer

    Défi – Développer Former Informer

    DEFI, née en 1989 est une ONG de développement oeuvrant pour la qualité de l’éducation et la formation. Pendant les 10 premières années, DEFI a soutenu la formation des paysans, des groupements de paysans et des artisans à Madagascar l’intermédiaire de l’IREDEC, Institut de Recherche et d’application de développement Communautaire, fondé par Christophe BIAYS, Président de DEFI depuis 2011. L’équipe constituante de cet Institut, était sous l’égide du Diocèse d’Antsirabe pour former les Sokajy Fototra – Communauté Ecclésiale de Base – dans 5 paroisses, Androifataka, Mandoto, Analanomby, Tsaromody et Manapa. Pour développer son action et toucher le grand nombre, l’IREDEC a été créé ainsi qu’une association malgache intitulé Avana, qui assurera son existence juridique. L’IREDEC a progressivement ouvert différents volets, dont le volet artisanat qui deviendra l’atelier ACAMECA, disposant de machines, venant de partenaire de l’Italie. 900 000 Malgaches étaient concernés. Depuis 2000, DEFI a décidé de s’attaquer au problème de pauvreté par la base. dorénavant, les actions de DEFI sont en faveur de l’Education. DEFI forme des instituteurs et des formateurs d’instituteurs à l’enseignement des sciences et techniques dans l’enseignement primaire, en s’inspirant de la pédagogie active La main à la pâte.

  • EMI (Entraide Médicale Internationale)

    EMI (Entraide Médicale Internationale)

    Fondée le 16 Décembre 1977 a pour but de :

    • Coopérer à l’amélioration de la santé des pays du tiers-monde, aussi bien en matière de santé primaire, en milieu rural et urbain que dans le domaine des soins hospitaliers,
    • Contribuer parallèlement au développement global économique et humain de ces pays,
    • Aider à la formation du personnel autochtone en vue d’assurer la relève au terme de l’action de l’Association.
  • Fidesco (Organisation Catholique de Coopération Internationale)

    Fidesco (Organisation Catholique de Coopération Internationale)

    Organisation catholique de solidarité internationale, Fidesco envoie des volontaires dans les pays du Sud pour mettre leurs compétences professionnelles au service de projets de développement ou d’actions humanitaires. Ces volontaires partent pour un ou deux ans avec le statut de VSI (Volontaire de Solidarité Internationale) pour travailler au service des populations locales. Ils se mettent au service de partenaires de l’Eglise catholique locale, en réponse à un besoin et une demande. Ces partenaires travaillent déjà pour le bien de populations défavorisées sans distinction de religion, d’ethnie ou de culture, dans des domaines très divers : éducation, enseignement, gestion, construction, santé… et dans des établissements variés : dispensaires, centres d’accueil pour les migrants, centres d’enfants des rues, fermes écoles, etc.

    Les départs en mission (2 dans l’année, en hiver et en été) se font au terme d’un cycle de formation de 4 à 8 mois, avec 4 rencontres (1 journée, 1 week-end et 2 sessions de 3 à 5 jours). Ce temps de formation permet au candidat de mûrir son projet de départ, de s’y préparer, de se former en profondeur. Il permet aussi à l’équipe Fidesco de mieux le connaître pour mieux l’affecter. Ce temps de formation est un temps privilégié de construction pour chacun.

    Fidesco aujourd’hui c’est :

    o   150 volontaires sur le terrain.

    o   Une expérience de 37 ans au service de la mission au loin.

    o   Plus de 1600 anciens volontaires.

    o   7 bureaux ouverts à l’international.

  • Fondation Plan International France

    Fondation Plan International France

    L’ONG Plan International intervient dans 55 pays en développement pour un monde plus juste qui fait progresser les droits des enfants et l’égalité entre les filles et les garçons. Pour leur donner les moyens de construire leur avenir, 1 788 projets de développement, qui bénéficient à 34 millions d’enfants, sont actuellement conduits grâce aux dons de particuliers, parrainages d’enfants, mécénats d’entreprises et subventions publiques.

    Fondée en 1993, Plan International France est une fondation reconnue d’utilité publique, membre du réseau Plan International, et forte de 31 salarié·e·s et d’une centaine de bénévoles.

    Grâce à ses 39 000 marraines, parrains, donateurs et donatrices, Plan International France finance de nombreux programmes destinés à donner aux enfants un avenir meilleur.

  • France Volontaires

    France Volontaires

    France Volontaires est la plateforme des Volontariats Internationaux d’Echange et de Solidarité (VIES). Les membres de la plateforme, (structures d’envoi de volontaires, collectivités, associations, etc) adhèrent à une charte commune.

    France Volontaires est par ailleurs membre du Groupement d’Intérêt Public Agence du Service Civique et contribue au développement du Service Civique, dans le cadre de son volet international.

    France Volontaires appuie et soutient les acteurs du volontariat, candidats, volontaires, structures d’accueil ou d’envoi. Les missions de la plateforme sont spécifiées dans le Contrat d’Objectifs et de Performance signé entre France Volontaires et le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

    • Promouvoir les engagements
    • Animer le réseau
    • Accompagner partout dans le monde
    • Innover
    • Conseiller et orienter
    • Informer
    • Valoriser l’expérience

    Une convention de partenariat qui définit les engagements de l’Etat et des associations d’envoi de Volontaires ainsi qu’une Charte du volontariat international d’échange et de solidarité qui précise les principaux engagements qualitatifs à tenir par les associations d’envoi et par les Volontaires, ont été signées lors du lancement de France Volontaires.

    France Volontaires s’est dotée de statuts associatifs dès fin 2009, est une association régie par la Loi de 1901. Elle est par ailleurs structure d’envoi de volontaires de solidarité international (VSI), mais dans une mesure relative, elle transfert également des missions à ses membres (une vingtaine en 2012).

    Une trentaine d’acteurs fait partie de la plateforme, en tant que ministère, associations ou collectivités territoriales.

    www.france-volontaires.org
    www.evfv.org
    www.observatoire-volontariat.org
    www.ressources-volontariat.org

  • Frères des Hommes

    Frères des Hommes

    Depuis 50 ans, Frères des Hommes  conduit et soutient des actions visant à réduire la pauvreté, les inégalités et les injustices. Cet engagement est emblématique de nos valeurs. Pour nous, la fraternité, la solidarité, la tolérance et la non-violence sont des conditions nécessaires pour offrir à chaque individu l’opportunité de se construire.

    Ces actions s’inscrivent dans un temps long. Au Nord comme au Sud, pour être efficace et durable la lutte contre la pauvreté passe par la transformation sociale. Nos actions et celles de nos partenaires visent ainsi à permettre aux populations les plus fragiles d’acquérir des connaissances et des savoir-faire.

    Frères des Hommes et ses partenaires interviennent dans 3 domaines :

    • l’agriculture paysanne, pour favoriser  une agriculture durable qui préserve la sécurité et la souveraineté alimentaire des populations ;
    • l’économie solidaire, au service des populations et non les populations au service de l’économie ;
    • la démocratie citoyenne, qui permet à chacun, en s’organisant collectivement, de défendre ses droits.
  • Gevalor

    Gevalor

    L’association Gevalor a été créée en 2004 pour appuyer des projets de gestion des déchets dans les pays en développement. Ces projets visent à promouvoir la valorisation des ordures ménagères et l’assainissement des villes, tout en encourageant la création d’emplois, notamment en faveur des populations défavorisées.

    Gevalor intervient majoritairement sur des projets de compostage en Afrique, avec l’accès à la finance carbone. Elle travaille également sur le recyclage des plastiques, le traitement des déchets d’abattoirs et la production de combustibles alternatifs. Gevalor apporte en outre du conseil aux collectivités locales du sud sur leur plan de gestion des déchets.

    L’organisation a su s’inscrire dans la mise en place de solutions durables grâce à:

    • La fourniture d’appuis techniques et organisationnels, adaptés au contexte et au partenaire.
    • La recommandation de solutions techniques robustes et permettant employer une main d’œuvre abondante.
    • Une approche partenariale : tous les projets sont mis en oeuvre par des partenaires locaux, ONG ou petites entreprises à vocation sociale, en collaboration étroite avec les municipalités concernées et le secteur privé formel et informel.
    • Un soutien à la recherche de financements auprès de bailleurs nationaux et internationaux.

    Gevalor est chef de file de la Plateforme Re-Sources, réseau créé par 11 partenaires du Sud et du Nord, spécialistes de la gestion des déchets dans les pays en développement. Ce réseau compte aujourd’hui 24 membres : il vise à promouvoir la diffusion des bonnes pratiques de gestion des déchets adaptées aux conditions locales par des documents de capitalisation, des formations et des actions de plaidoyer auprès des décideurs locaux.

  • GREF (Groupement des Educateurs sans Frontières)

    GREF (Groupement des Educateurs sans Frontières)

    Le GREF est une association de solidarité internationale, fondée en 1990. Elle est composée de plus de 500 membres, tous bénévoles, formateurs issus de l’éducation, de la formation d’adultes, de l’animation, du travail social… Le GREF collabore à des projets dans les domaines éducatif, culturel et social, afin que les populations deviennent le véritable acteur de leur développement. A ce titre, il participe à l’élaboration de projets en partenariat avec des acteurs du sud et du nord et contribue à leur mise en œuvre sous forme de missions de bénévoles de courte et moyenne durée. Enfin, le GREF intervient en France, dans les domaines de l’économie sociale et de l’EAD-SI.

  • Gret – Professionnels du développement solidaire

    Gret – Professionnels du développement solidaire

    Le Gret est une ONG internationale de développement de droit français, fondée en 1976. Elle agit du terrain au politique, pour apporter des réponses durables et innovantes aux défis de la pauvreté et des inégalités.

    Actif dans 28 pays, il compte 12 représentations permanentes en Asie, en Afrique et en Amérique latine en 2017.

    Chaque année, le Gret intervient sur plus de 150 projets et études répartis en 7 thématiques, afin d’apporter des réponses durables et innovantes aux défis de la pauvreté et des inégalités.
    Le Gret est une ONG professionnelle, dans sa vision du secteur du développement – qu’elle souhaite doter de savoirs et de solutions innovantes-, dans l’implication des populations du Sud qu’elle considère actrices de développement, et dans ses pratiques.

    Ses actions innovantes, fondées sur une démarche d’expérimentation, sont destinées à s’inscrire dans la durée, sans induire de dépendance, et doivent aboutir au renforcement des acteurs et actrices, et au fonctionnement autonome des structures mises en place.

  • Habitat-Cité

    Habitat-Cité

    Habitat-Cité se mobilise contre l’augmentation des inégalités, dans un monde où la misère et les conflits marginalisent une part croissante de l’humanité. Injustices, discriminations, montée du racisme et droits humains bafoués affectent la dignité des personnes et complexifient leur accès aux droits.

    Ces inégalités entraînent une précarisation de l’habitat avec la multiplication de logements précaires et insalubres : bidonvilles, squats et occupations de terrain sans droit ni titre.

    > Objectif à long terme 

    L’accès à des conditions de vie dignes et à l’autonomie pour tous par l’habitat et l’accès aux droits essentiels.

    HC_Nicaragua_Adobe

     

    > Missions / Axes  

    I – Favoriser l’accès à un habitat décent,  sans discrimination, par :

    • la construction / la réhabilitation de logements ;
    • l’accompagnement vers des solutions pérennes d’hébergement ou de logement ;
    • ou, à défaut, par l’amélioration / la transformation de l’habitat précaire (squats, bidonvilles)

    II – Accès aux droits : accompagner les personnes dans leurs démarches d’accès aux droits : droits d’asile et droit à séjourner sur le territoire français, accès aux soins, scolarisation / formation, accès à l’emploi

    III – Plaidoyer : apporter une expertise, informer et interpeller les autorités publiques et les citoyens sur la problématique de l’habitat précaire, des conditions d’accueil des migrants, de la lutte contre les discriminations et de la solidarité internationale

     

    > Publics

    Les actions d’Habitat-Cité s’adressent à un public confronté au mal logement, à l’exclusion et qui rencontre des difficultés à accéder à ses droits.

    En France, ses actions s’orientent vers un public migrant principalement russophone et roumanophone, vivant en habitat indigne (bidonville, squat, hébergement d’urgence) ou dépourvu de logement (à la rue), dont une majorité de Tchétchènes et de Roms. A l’international, l’association développe plus particulièrement des projets en faveur des femmes touchées par la précarité (femmes seules avec enfants, femmes victimes de violence).

     

    > Territoires d’action

    Habitat-Cité a développé une expertise d’intervention sur des territoires urbains en marge. En France, l’association concentre son activité en Ile-de-France. A l’international, elle agit prioritairement en Amérique latine et Europe centrale et orientale. Elle mène actuellement un projet depuis plusieurs années à Granada au Nicaragua et des missions de prospection menées en Colombie, en Roumanie et en Arménie doivent donner lieu à de nouveaux projets.

     

    > Champs d’intervention/ Domaines d’action

    Habitat-Cité intervient dans plusieurs domaines de l’économie sociale et solidaire et de la solidarité internationale :

    • Habitat, urbanisme et architecture : lutte contre l’habitat indigne, recherche et promotion de techniques de construction respectueuses de l’environnement incluant l’utilisation de matériaux locaux écologiques
    • Accompagnement social et juridique des personnes en situation d’exclusion et de mal logement : droit d’asile et droit au séjour, accès aux soins, accès à l’hébergement et au logement, accès à l’emploi (formation, insertion professionnelle et mise en place d’activités génératrices de revenus)
    • Gestion de projets de solidarité internationale : diagnostic initial, conception, suivi et évaluation de projets, accompagnement des partenaires locaux dans le renforcement des compétences et la recherche de financements, médiation bailleurs/partenaires
    • Production documentaire : production et diffusion de films et de reportages photographiques

    Cette pluridisciplinarité permet à Habitat-Cité de proposer une approche transversale qui prend en compte la multiplicité des difficultés auxquelles sont confrontées les personnes accompagnées et les partenaires locaux.