Liste des membres

Page

Les collectifs et ONG membres de Coordination SUD

Visualisez et imprimez le répertoire des collectifs et ONG membres de Coordination SUD pour connaître leurs coordonnées, domaines et pays d’intervention.

En octobre 2017, Coordination SUD compte 162 membres, dont 153 membres actifs et 9 membres associés.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Rechercher une ONG membre

  • Asmae

    Asmae

    Asmae est une ONG de solidarité internationale indépendante, laïque et apolitique spécialisée dans le développement de l’enfant. Fondée par sœur Emmanuelle en 1980, elle œuvre en faveur d’« un monde juste qui garantit aux enfants de vivre et grandir dignement avec leur famille et leur environnement, pour devenir des femmes et des hommes libres, acteurs de la société. »

    Convaincue que chaque enfant porte en lui toutes les potentialités, ses actions visent à soutenir les enfants les plus vulnérables (enfants en situation de handicap, enfants maltraités, orphelins, enfants issus de familles défavorisées…) afin qu’ils deviennent des adultes autonomes capables de construire pour eux et leur communauté un avenir meilleur. Et parce que les solutions les meilleures viennent des populations elles-mêmes, Asmae agit en partenariat avec des associations locales dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’accompagnement psychosocial au plus près des besoins sur le terrain.

    Asmae se donne pour missions de :

    • Favoriser le développement de l’enfant, par une approche globale. Pour cela, Asmae agit aussi sur l’accompagnement des familles en tenant compte de l’environnement.
    • Renforcer la capacité des acteurs locaux du développement de l’enfant, renforcer les synergies entre eux, et maximiser leur impact social.
    • Défendre la cause de l’enfant par la sensibilisation et la prise de parole.
    • Expérimenter, essaimer, diffuser.

    Asmae travaille dans la durée et veille à ce que les résultats soient véritablement acquis. À terme, son objectif est que les associations locales et les populations n’aient plus besoin de son aide.

     

    Asmae en bref…

    8 pays d’intervention su 3 continents : France, Burkina Faso, Mali, Égypte, Liban, Madagascar, Inde et Philippines

    57 000 bénéficiaires (enfants, familles) à travers 115 projets

    1 094 professionnels formés

    67 partenaires locaux

    155 bénévoles en France et sur les chantiers de solidarité internationale

    2 577 enfants soutenus par 1 266 parrains et marraines

    105 permanents

  • Care France

    Care France

    CARE est une association de solidarité internationale, non confessionnelle et apolitique, qui regroupe 14 associations nationales travaillant ensemble à la mise en œuvre de plus de 1000 projets d’urgence et de développement dans plus de 80 pays en Afrique, en Asie, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Europe de l’Est.

    CARE est l’une des plus importantes organisations de solidarité internationale dans le monde et vient en aide chaque année à près de 122 millions de personnes.

    Des principes : construire, transformer, responsabiliser et rendre autonomes les plus démunis, tout en protégeant leurs droits économiques et sociaux.

    Un objectif : contribuer à la diminution de l’extrême pauvreté. CARE participe au mouvement mondial qui s’est engagé de manière concertée à diminuer de moitié la pauvreté d’ici à 2015.

    Visitez notre site internet -> www.carefrance.org

    Suivez-nous sur Facebook -> www.facebook.com/CAREFrance

  • CCFD – Terre Solidaire

    CCFD – Terre Solidaire

    Première ONG française de développement, avec plus de 500 projets et initiatives soutenus chaque année dans 70 pays du Sud et de l’Est, le CCFD- Terre Solidaire apporte depuis plus de 50 ans son soutien à des initiatives menées par des acteurs locaux auprès des populations les plus pauvres à travers le monde. En France, le CCFD-Terre Solidaire sensibilise l’opinion publique et interpelle les responsables économiques et politiques sur toutes les dimensions de la solidarité internationale.

  • CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale)

    CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale)

    Le CFSI regroupe 21 organisations agissant pour la solidarité internationale. Les membres du CFSI s’unissent pour affronter ensemble et avec leurs partenaires des pays du Sud les enjeux du futur :

    – la justice sociale pour réduire la pauvreté et les inégalités croissantes ;

    – l’économie au service de l’Homme et non pas l’inverse ;

    – le partage équitable et la gestion durable des ressources naturelles de la planète.

    Convaincu du rôle moteur des organisations de la société civile, le CFSI appuie des projets menés par des associations partenaires de ses membres dans différents pays. Ce sont ces organisations locales qui trouvent des solutions pour influer sur les politiques et améliorer la situation des plus pauvres. Le CFSI leur propose des partenariats et un soutien pour s’organiser, renforcer leurs compétences, gagner en autonomie et être les acteurs de leur propre développement.

    En 2015, le CFSI a soutenu plus de 200 actions de solidarité, principalement en Afrique. Elles visent en priorité le développement de l’agriculture vivrière pour lutter contre la faim, l’insertion économique des jeunes générations par une formation professionnelle adaptée et le renforcement des organisations locales.

    Complétant son engagement international, le CFSI se fait l’écho des préoccupations des acteurs de terrain et des organisations partenaires au Sud en menant chaque année, en France et en Europe, la campagne ALIMENTERRE pour sensibiliser l’opinion publique et les responsables politiques aux causes de la faim et aux moyens de la combattre. Le temps fort de la campagne grand public est le festival de films ALIMENTERRE entre le 15 octobre et le 30 novembre chaque année.

  • DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)

    DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)

    La DCC, ONG catholique de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France. Présente dans plus de cinquante pays, la DCC accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métier.

  • Eclaireuses et Eclaireurs de France

    Eclaireuses et Eclaireurs de France

    – Une association Laïque de Scoutisme:

    Fondée en 1911 l’association des Éclaireuses Éclaireurs de France (les Éclés pour les intimes) est un mouvement de scoutisme laïque inscrit dans l’éducation populaire et organisée en 22 régions et environ 250 structures locales d’activité réunissant 35 000 adhérents dont 4 000 cadres éducatifs et pédagogiques bénévoles.

    Le scoutisme est un mouvement éducatif pour les jeunes fondé sur le volontariat, à caractère non politique ouvert à tous sans distinction d’origine ni de croyance. Son but : contribuer par l’éducation à la formation de citoyens libres, responsables, solidaire et engagé en les aidant à développer leur potentiel physique, intellectuels et sociaux. C’est une méthode éducative fondée sur :

    • L’engagement.
    • L’éducation par l’action.
    • La vie en petits groupes.
    • Des programmes attractifs et progressifs.

    – Le Scoutisme chez les éclaireuses et éclaireurs de France c’est…

    • Proposer à des enfants, des jeunes et des adultes de construire des projets au sein d’un espace co-géré dans lequel chacun apprend et prend des responsabilités.
    • Permettre à chacun de progresser individuellement et collectivement pour s’engager socialement et s’accomplir dans la société.
    • Vivre des rencontres, des loisirs autour de valeurs partagées qui rassemblent des personnes engagées. Cet engagement s’accomplit au travers d’activités organisées et vécues selon les principes et la méthode du scoutisme et respectant notre projet éducatif.

    La laïcité est le premier principe mis en avant dans notre projet éducatif, celui-ci guide à la fois notre démarche éducative et nos engagements, en affirmant le respect fondamental de l’homme dans sa diversité et en luttant contre toute forme de discrimination et d’intolérance. L’association des EEDF est agréée par le ministère de l’Education Nationale depuis 1945 en tant qu’association qui prolonge l’action de l’enseignement public.

  • Fert

    Fert

    Fert est une Association de coopération internationale créée en 1981 par la volonté de responsables d’organisations professionnelles céréalières – AGPB, Arvalis Institut du Végétal, Unigrains … – et de diverses personnalités préoccupées par les problèmes agroalimentaires des pays en développement.

    Fert a pour mission de contribuer à créer dans ces pays les conditions permettant aux agriculteurs de mieux assurer l’approvisionnement de leurs pays en améliorant leurs conditions de vie et de travail.

    A cette fin, Fert promeut la création par les agriculteurs d’organisations qui leur apportent des solutions durables aux problèmes qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur métier et la défense de leurs intérêts.

    Fert conduit dans 12 pays une vingtaine d’actions de terrain dans lesquelles elle mobilise les professionnels français dans une démarche de solidarité, pour partager leur longue et riche expérience d’engagement professionnel et de gestion de leurs organisations.

     

  • Fidesco (Organisation Catholique de Coopération Internationale)

    Fidesco (Organisation Catholique de Coopération Internationale)

    Organisation catholique de solidarité internationale, Fidesco envoie des volontaires dans les pays du Sud pour mettre leurs compétences professionnelles au service de projets de développement ou d’actions humanitaires. Ces volontaires partent pour un ou deux ans avec le statut de VSI (Volontaire de Solidarité Internationale) pour travailler au service des populations locales. Ils se mettent au service de partenaires de l’Eglise catholique locale, en réponse à un besoin et une demande. Ces partenaires travaillent déjà pour le bien de populations défavorisées sans distinction de religion, d’ethnie ou de culture, dans des domaines très divers : éducation, enseignement, gestion, construction, santé… et dans des établissements variés : dispensaires, centres de réfugiés, centres d’enfants des rues, fermes écoles, etc.

    Les départs en mission (2 dans l’année, en automne et au printemps) se font au terme de 6 mois de rencontres ponctuelles (1 journée, 1 week-end et 2 sessions de 5 jours). Ce temps de formation permet au candidat de mûrir son projet de départ, de s’y préparer, de se former en profondeur et pour l’équipe Fidesco, de mieux le connaître pour mieux l’affecter. Ce temps de formation est un temps privilégié de construction pour chacun.

    Fidesco aujourd’hui c’est :

    • 200 volontaires sur le terrain.
    • Une expérience de 30 ans au service de la mission au loin.
    • Plus de 1100 anciens volontaires.
    • 11 bureaux ouverts à l’international.
  • France Volontaires

    France Volontaires

    France Volontaires est la plateforme des Volontariats Internationaux d’Echange et de Solidarité (VIES). Les membres de la plateforme, (structures d’envoi de volontaires, collectivités, associations, etc) adhèrent à une charte commune.

    France Volontaires est par ailleurs membre du Groupement d’Intérêt Public Agence du Service Civique et contribue au développement du Service Civique, dans le cadre de son volet international.

    France Volontaires appuie et soutient les acteurs du volontariat, candidats, volontaires, structures d’accueil ou d’envoi. Les missions de la plateforme sont spécifiées dans le Contrat d’Objectifs et de Performance signé entre France Volontaires et le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

    • Promouvoir les engagements
    • Animer le réseau
    • Accompagner partout dans le monde
    • Innover
    • Conseiller et orienter
    • Informer
    • Valoriser l’expérience

    Une convention de partenariat qui définit les engagements de l’Etat et des associations d’envoi de Volontaires ainsi qu’une Charte du volontariat international d’échange et de solidarité qui précise les principaux engagements qualitatifs à tenir par les associations d’envoi et par les Volontaires, ont été signées lors du lancement de France Volontaires.

    France Volontaires s’est dotée de statuts associatifs dès fin 2009, est une association régie par la Loi de 1901. Elle est par ailleurs structure d’envoi de volontaires de solidarité international (VSI), mais dans une mesure relative, elle transfert également des missions à ses membres (une vingtaine en 2012).

    Une trentaine d’acteurs fait partie de la plateforme, en tant que ministère, associations ou collectivités territoriales.

    www.france-volontaires.org
    www.evfv.org
    www.observatoire-volontariat.org
    www.ressources-volontariat.org

  • Gref (Groupement des Educateurs sans Frontières)

    Gref (Groupement des Educateurs sans Frontières)

    Le GREF est une association de solidarité internationale, fondée en 1990. Elle est composée de plus de 500 membres, tous bénévoles, formateurs issus de l’éducation, de la formation d’adultes, de l’animation, du travail social… Le GREF collabore à des projets dans les domaines éducatif, culturel et social, afin que les populations deviennent le véritable acteur de leur développement. A ce titre, il participe à l’élaboration de projets en partenariat avec des acteurs du sud et du nord et contribue à leur mise en œuvre sous forme de missions de bénévoles de courte et moyenne durée. Enfin, le GREF intervient en France, dans les domaines de l’économie sociale et de l’EAD-SI.