Liste des membres de Coordination SUD

Page

En janvier 2018, Coordination SUD regroupe plus de 160 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous.

Rechercher une ONG membre

  • Acting for Life

    Acting for Life

    Acting for Life, « la Vie, pas la survie »,

    C’est en 1973 que l’association démarre son action grâce à la mobilisation des personnels navigants du transport aérien et des dirigeants d’entreprises en partenariat avec des organisations locales dans les pays du Sud. Reconnue depuis 2002 en tant qu’association d’utilité publique, Acting for Life poursuit le même objectif depuis 45 ans : lutter contre la pauvreté grâce à l’émergence d’organisations locales solides répondant aux défis de l’exclusion. C’est dans une optique « d’approche territoriale » que l’association  travaille en lien avec des acteurs complémentaires (organisations professionnelles,  associations, ONG et collectivités locales…), au service des populations les plus vulnérables. A l’écoute des besoins du terrain, notre équipe pluridisciplinaire apporte à ses partenaires locaux une triple expertise : technique, administrative et financière en vue d’autonomiser et de pérenniser les projets. Ce travail d’accompagnement dans le temps permet à Acting for Life d’être reconnue pour son professionnalisme aussi bien auprès des organisations institutionnelles telles que l’Union européenne et l’Agence Française de Développement, que du secteur privé qui soutient l’association depuis sa création.

  • Aide et action

    Aide et action

    Créée en 1981, Aide et Action est une association de solidarité internationale spécialiste de l’éducation.

    Sa mission : favoriser l’accès du plus grand nombre à une éducation de qualité.

    Pour atteindre cet objectif, Aide et Action se concentre sur 9 domaines d’intervention prioritaires :

    1. L’accès et la qualité de l’éducation,
    2. La petite enfance,
    3. L’éducation des filles et des femmes
    4. L’éducation inclusive,
    5. L’éducation au développement et à la citoyenneté mondiale
    6. L’éducation à la vie,
    7. L’éducation à la santé,
    8. La migration,
    9. L’urgence et la post-urgence.

    Dans chacun de ses projets, Aide et Action favorise l’autonomie des communautés dans le respect de leur culture. Tous les acteurs (communautés, Etat, associations locales, parents d’élèves, enseignants…) participent d’un bout à l’autre des projets. L’association les soutient pour qu’ils décident, élaborent, mettent en œuvre et évaluent leurs propres projets de développement.

    Aide et Action est une association reconnue d’utilité publique, agréée par le ministère de l’Éducation nationale; Elle est soutenue par environ 50 000 parrains et donateurs réguliers ainsi que plus de 300 bénévoles.

     

    Le public peut soutenir Aide et Action en souscrivant notamment à des parrainages individuels, collectifs ou de projets.

     

     

  • Apdra Pisciculture Paysanne

    Apdra Pisciculture Paysanne

    Née en 1996, l’APDRA est une association reconnue d’intérêt général qui appuie la pisciculture dans les pays du sud et sensibilise les acteurs du Nord aux enjeux que représente cette activité.

    L’APDRA est un opérateur de développement qui définit, formule, met en œuvre et évalue des projets piscicoles intégrés aux systèmes de production dans le but de :

    • Renforcer la sécurité alimentaire en contribuant à l’autosuffisance alimentaire ;
    • Développer une activité économique rentable ;
    • Renforcer les organisations paysannes représentatives du monde rural.

    L’APDRA s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire en France et à l’étranger, constituée de salariés, d’un réseau de pisciculteurs français, de membres bénévoles et de techniciens et partenaires locaux qui interviennent dans divers champs de compétences :

    • Techniques piscicoles ;
    • Structuration professionnelle ;
    • Formation ;
    • Recherche et développement.

    Grâce à son équipe opérationnelle et à ses antennes régionales (Région Auvergne, Basse-Normandie, Centre, Lorraine, Aquitaine et Pays de la Loire), l’APDRA mène actuellement des projets au Libéria, à Madagascar, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en République Démocratique du Congo, au Bénin et en Guinée.

  • Apprentis d’Auteuil

    Apprentis d’Auteuil

    Apprentis d’Auteuil est une fondation catholique reconnue d’utilité publique, qui accueille, éduque et forme plus de 14 000 garçons et filles en difficulté, principalement de 6 à 21 ans, pour leur permettre de s’insérer dans la société en hommes libres et responsables. Ces jeunes lui sont confiés par leur famille ou par les services de l’Aide sociale à l’enfance. Apprentis d’Auteuil délivre 74 formations professionnelles dans 18 filières, au sein de plus de 200 établissements en France métropolitaine et en outre-mer.

    La fondation accompagne également 2 500 familles dans leur rôle éducatif. Des structures d’accueil dédiées à la petite enfance ainsi que des structures d’aide à la parentalité ont été mises en place. Elles ont pour objectif d’accompagner les parents et de les aider à réaffirmer leur mission éducative : écoute par téléphone, lieux d’accueil parents enfants, et Maison des familles.

    Depuis plus d’une vingtaine d’années, fidèle à sa mission Apprentis d’Auteuil œuvre en partenariat en Afrique, en Asie, en Amérique latine avec des acteurs de l’éducation, de la formation et de l’insertion des enfants en grande difficulté et particulièrement les enfants en situation de rue.

    Apprentis d’Auteuil partage avec ses partenaires son expertise et son savoir-faire acquis au fil des années dans les domaines éducatif et pédagogique, selon trois principes :

    • La coopération : Apprentis d’Auteuil et ses partenaires partagent l’initiative et la responsabilité
    • La subsidiarité : AA offre à chaque jeune d’être acteur de son propre développement. Il construit avec lui son avenir en impliquant les parents
    • L’engagement sur le long terme qui permet la flexibilité, la  réactivité, la souplesse.

    Son action internationale est basée sur des valeurs :

    • La réciprocité : Apprentis d’Auteuil considère les associations comme des partenaires à part entière avec lesquels il construit des relations équilibrées, sources d’enrichissement mutuel ;
    • La confiance : la relation de partenariat se fonde sur la transparence, mutualisation des pratiques, partage de savoir-faire
    • Le respect des jeunes et familles accompagnés : Apprentis d’Auteuil et ses partenaires agissent pour que soit respecter le droit de chaque jeune à être éduqué dans son environnement, avec ses racines, sa langue, sa culture, ses traditions.

     

  • CARE France

    CARE France

    CARE est une association de solidarité internationale, non confessionnelle et apolitique, qui regroupe 14 associations nationales travaillant ensemble à la mise en œuvre de plus de 1000 projets d’urgence et de développement dans plus de 80 pays en Afrique, en Asie, en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Europe de l’Est.

    CARE est l’une des plus importantes organisations de solidarité internationale dans le monde et vient en aide chaque année à près de 122 millions de personnes.

    Des principes : construire, transformer, responsabiliser et rendre autonomes les plus démunis, tout en protégeant leurs droits économiques et sociaux.

    Un objectif : contribuer à la diminution de l’extrême pauvreté. CARE participe au mouvement mondial qui s’est engagé de manière concertée à diminuer de moitié la pauvreté d’ici à 2015.

    Visitez notre site internet -> www.carefrance.org

    Suivez-nous sur Facebook -> www.facebook.com/CAREFrance

  • CBF (Conseil des Béninois de France)

    CBF (Conseil des Béninois de France)

    Le Conseil des Béninois de France à pour objectifs:

    – Représenter les Béninois de France auprès de toutes les instances

    – Renforcer les liens de solidarité entre eux, notamment par la défense de leurs intérêts matériels et moraux, en particulier la lutte contre les discriminations et pour l’égalité des chances

    – Promouvoir la libre circulation des personnes et des biens

    – Faire des Béninois de France des acteurs du développement économique du Bénin et de la République française

    – Entretenir et développer des relations de coopération et de Co-développement entre la France et le Bénin

    – Organiser les échanges et les contacts avec la diaspora africaine, en général, et béninoise en particulier

  • CCFD – Terre Solidaire

    CCFD – Terre Solidaire

    Première ONG française de développement, avec près de 600 projets et initiatives soutenus chaque année dans 60 pays du Sud et de l’Est, le CCFD- Terre Solidaire lutte contre les causes de la faim dans le monde. Il apporte depuis plus de 55 ans son soutien à des initiatives menées par des acteurs locaux auprès des populations les plus vulnérables. En France, le CCFD-Terre Solidaire sensibilise l’opinion publique et interpelle les décideurs sur toutes les dimensions de la solidarité internationale, pour des politiques plus justes.

  • CEFODE (Coopération et Formation au Développement)

    CEFODE (Coopération et Formation au Développement)

    Créé en 1963 à Strasbourg, le Cefode (Coopération et Formation au Développement est une association de participation solidaire au développement durable, par :

    – l’envoi de volontaires en soutien à des projets locaux de développement en Afrique, en Amérique Latine, en Asie, ou encore en Europe de l’Est

    – la formation en France des acteurs de la coopération et de la solidarité internationale

    A l’échelle régionale (Alsace), le Cefode anime un programme d’appui aux initiatives de solidarité internationale et d’éducation au développement auprès d’un large public.

     

    La Coopération et Formation au Développement a 3 objectifs principaux:

    L’ appui à des projets de développement dans les pays du Sud et d’Europe de l’Est par l’envoi de volontaires compétents et expérimentés qui effectuent des contrats de 2 années à la demande de partenaires sur le terrain.

    Depuis 45 ans, le Cefode a envoyé plus de 3000 volontaires et accompagné près de 1500 projets de développement dans les pays d’Afrique francophone et d’Amérique Latine. A ce jour, une vingtaine de volontaires sont affectés en Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale, Amérique Latine et Europe de l’Est.

    La formation des acteurs de la coopération afin de leur permettre d’appréhender le contexte de la participation au développement,… et la valorisation des expériences dans le cadre de parcours diplômants, en lien avec l’Université Marc Bloch de Strasbourg.

    Ces formations s’adressent à tout public intéressé par les questions du développement, de la solidarité internationale et de l’éducation au développement : responsables de projets dans les associations et collectivités locales, animateurs, enseignants, étudiants, etc…

    Le soutien au montage de projets des acteurs de la solidarité internationale et de l’éducation au développement en Alsace par un accompagnement individualisé à chaque étape du projet, la mise en place d’espaces d’échanges et de capitalisation des expériences en associant divers acteurs du Nord et du Sud (associations, collectivités locales, établissements scolaires, structures de jeunesse, universités, services déconcentrés de l’Etat, …)

    Cet appui a pour objectif de renforcer les capacités des acteurs dans leur compréhension des mécanismes et enjeux du développement et dans la conduite de leurs actions de solidarité.

  • CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale)

    CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale)

    Le CFSI regroupe 24 organisations agissant pour la solidarité internationale. Les membres du CFSI s’unissent pour affronter ensemble et avec leurs partenaires des pays du Sud les enjeux du futur :

    – la justice sociale pour réduire la pauvreté et les inégalités croissantes ;

    – l’économie au service de l’Homme et non pas l’inverse ;

    – le partage équitable et la gestion durable des ressources naturelles de la planète.

    Convaincu du rôle moteur des organisations de la société civile, le CFSI appuie des projets menés par des associations partenaires de ses membres dans différents pays. Ce sont ces organisations locales qui trouvent des solutions pour influer sur les politiques et améliorer la situation des plus pauvres. Le CFSI leur propose des partenariats et un soutien pour s’organiser, renforcer leurs compétences, gagner en autonomie et être les acteurs de leur propre développement.

    En 2016, le CFSI a soutenu plus de 170 actions de solidarité, principalement en Afrique. Elles visent en priorité le développement de l’agriculture vivrière pour lutter contre la faim, l’insertion économique des jeunes générations par une formation professionnelle adaptée et le renforcement des organisations locales.

    Complétant son engagement international, le CFSI se fait l’écho des préoccupations des acteurs de terrain et des organisations partenaires au Sud en menant chaque année, en France et en Europe, la campagne ALIMENTERRE pour sensibiliser l’opinion publique et les responsables politiques aux causes de la faim et aux moyens de la combattre. Le temps fort de la campagne grand public est le festival de films ALIMENTERRE entre le 15 octobre et le 30 novembre chaque année.

  • CIDR (Centre International de Développement et de Recherche)

    CIDR (Centre International de Développement et de Recherche)

    Le CIDR a pour objet de participer à la recherche constante et à la mise en place de systèmes économiques et sociaux visant la satisfaction des besoins fondamentaux de l’homme dans le respect du bien commun. Son objectif est la construction et le renforcement d’institutions locales, régionales et nationales durables, au service des populations, participant à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des politiques publiques.

    Il étudie, formule et réalise des programmes de développement en Afrique, afin de promouvoir un développement solidaire, durable et efficace, au niveau familial, villageois et régional en confortant trois dynamiques complémentaires : une dynamique d’entreprises individuelles ou collectives de production et de services, une dynamique d’organisation sociale, une dynamique de contractualisation entre les organisations locales et les collectivités territoriales décentralisées.