Liste des membres

Page

Les collectifs et ONG membres de Coordination SUD

Visualisez et imprimez le répertoire des collectifs et ONG membres de Coordination SUD pour connaître leurs coordonnées, domaines et pays d’intervention.

En juin 2016, Coordination SUD compte 169 membres, dont 161 membres actifs et 8 membres associés.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Rechercher une ONG membre

  • Le CIEDEL, institut universitaire de l’Université Catholique de Lyon créé en 1990, est constitué depuis 2005 en association loi 1901.

    Le CIEDEL :

    • se situe comme un médiateur entre la réflexion et l’action dans le champ du développement local.
    • privilégie l’approche par les acteurs à une échelle où ils peuvent exercer un pouvoir organisé.

    Institut universitaire, le CIEDEL :

    • propose une formation universitaire et professionnelle en Ingénierie de Développement Local à Lyon,
    • est opérateur d’appui à des actions de développement en France et à l’international.

    Autour de la formation, le CIEDEL met en œuvre quatre champs d’action complémentaires :

    1. Une expertise de terrain sur les questions de développement local, de décentralisation et de coopération internationale et décentralisée.
    2. La participation à l’appui aux acteurs de développement en région Rhône-Alpes, dans le cadre du GIP RESACOOP.
    3. La mise en réseau au niveau international de centres de formation d’agents de développement local, PROFADEL.
    4. La production de connaissances sur des thématiques liées au développement local, à la décentralisation et à la coopération décentralisée.

    L’articulation entre ces quatre champs et la formation favorise son ancrage opérationnel sur les problèmes clefs rencontrés par les acteurs de développement.

  • Enda Europe est une association de droit français (loi 1901) issue de l’ONG internationale Enda Tiers Monde et du réseau Sud Enda (Environnement, Développement et Action). La mission générale d’EE est de lutter contre les inégalités et les appauvrissements en promouvant les droits humains et en renforçant le pouvoir des citoyens. Ses actions au Nord comme au Sud visent des changements socio-économiques durables et l’amélioration de leurs espaces de vie et de leurs environnements, notamment les groupes marginalisés et exclus des systèmes de décision.

    – Missions spécifiques:

    1. Lutter contre les exclusions en Europe et dans les pays du Sud.
    2. Promouvoir les expériences et savoir-faire de ses partenaires Nord et Sud.
    3. Porter la voix des partenaires du Sud et des dynamiques populaires qu’elles soutiennent.
    4. Influencer les politiques au Nord comme au Sud pour un développement durable inclusif.

    – Lignes d’action:

    Pour mener à bien ses missions, Enda Europe a choisi d’ancrer plus solidement sa stratégie et ses initiatives autour de 3 axes:

    • La promotion de villes durables et inclusives
    • La promotion du droit à la mobilité et la participation citoyenne des personnes migrantes
    • La promotion de l’égalité de genre
  • 4D

    4D

    L’Association 4D a été créée en 1993, après le Sommet de la terre de Rio, afin de constituer un réseau citoyen pour la promotion du développement durable et le suivi des engagements pris par la France, comme par les autres États membres de l’ONU.

    L’Association 4D favorise depuis sa création le partage d’informations, de connaissances et d’expériences à travers la mise en réseau des différents acteurs du territoire : pouvoirs publics, collectivités territoriales, syndicats, associations, réseaux d’experts, instituts de recherche, entreprises,…

    L’association 4D est organisée autour de trois pôles d’activités :

    • Le pôle « Territoires » est un pôle ressources à la disposition des collectivités locales et des territoires. Sa mission première est de faire prendre conscience aux collectivités de leur responsabilité dans la réponse aux enjeux de développement durable. Son action doit ainsi permettre l’émergence et la mise en œuvre de démarches de développement durable de qualité.
    • Le pôle débats et plaidoyer vise à enrichir la réflexion et à promouvoir le développement durable aux niveaux local, national, européen et international, à faire progresser le débat sur le développement durable et à peser sur la décision politique. Sa mission première est de faire migrer au cœur de la société les questions de développement durable, de les rendre visibles d’en clarifier les enjeux de participer à la recherche de solutions.
    • Le pôle élaboration et partage des savoirs donne accès à une information de qualité au grand public et spécialistes sur les questions de développement durable. A travers ses activités de collecte, d’analyse et de réflexion, il a pour mission d’être au fait de l’actualité sur le développement durable et de construire les positions militantes de l’association sur le sujet
  • Acted

    Acted

    ACTED est une ONG française de solidarité internationale. Deuxième ONG française, ACTED a pour vocation de soutenir les populations vulnérables à travers le monde en apportant une réponse humanitaire adaptée aux besoins précis des populations dans les situations de crise et au respect de leur dignité, tout en favorisant et mettant en œuvre des opportunités pour un développement durable, et assurer le lien entre urgence, réhabilitation et développement. Indépendante, privée et à but non lucratif, ACTED œuvre dans le respect d’une impartialité politique et religieuse stricte, selon les principes de non-discrimination et de transparence et les valeurs de responsabilité, d’impact, d’esprit d’entreprise et d’inspiration. ACTED s’engage à répondre aux urgences et à développer la résilience face aux situations de crise, à co-construire une gouvernance efficace et à promouvoir une croissance inclusive et durable. Nos équipes viennent en aide aux populations touchées par les crises grâce à une ap­proche à la fois globale et locale, multidisciplinaire et adap­tée à chaque contexte dans 35 pays afin de faire face aux situations d’urgence, pour soutenir les projets de réhabilitations et accompagner les dynamiques de développement avec plus de 450 projets par an auprès de 8 millions de bénéficiaires.

    Les équipes d’ACTED garantissent que les interventions effectuées en temps de crise soient utiles et pérennes, car seul un soutien sur le long terme – en demeurant sur place après l’urgence et en impliquant les communautés – permet de rompre le cycle de pauvreté et d’accompagner les populations sur la voie du développement.

    Sur le terrain, ACTED intervient dans les secteurs suivants : aide humanitaire d’urgence, sécurité alimentaire, promotion de la santé, éducation et formation, développement économique, microfinance, soutien institutionnel et dialogue régional, promotion culturelle.

    Forte de son expérience au plus près des besoins et des situations auprès des communautés vulnérables à travers le monde, ACTED contribue aujourd’hui à l’agenda international en faveur des Objectifs de Développement Durable (ODD), grâce à plusieurs initiatives.

    ACTED s’engage pour promouvoir et développer des approches et des initiatives innovantes, les principes humanitaires, les nouvelles solidarités et des convergences entre opérateurs privés, acteurs publics et ONG du Nord et du Sud sur des thèmes tels que la microfinance et le social business, l’accès durable au revenu, la prévention et réduction des catastrophes, la promotion de la gouvernance locale, l’évaluation et l’aide à la coordination de l’urgence humanitaire, la culture et le développement, le développement durable, l’accès à la santé dans le continuum humanitaire, etc.

    Facebook_ngoACTED_FINALTwitter_@ACTEDLinkedIn_ACTEDYouTube_ACTEDngo

  • Action Contre la Faim

    Action Contre la Faim

     

    Créée en 1979, Action Contre la Faim est une organisation non gouvernementale internationale qui lutte contre la faim dans le monde. Sa charte des principes humanitaires – indépendance, neutralité, non-discrimination, accès libre et direct aux victimes, professionnalisme, transparence – fonde son identité depuis plus de 35 ans. Sa mission est de sauver des vies en éliminant la faim par la prévention, la détection et le traitement de la sous-nutrition, en particulier pendant et après les situations d’urgence liées aux conflits et aux catastrophes naturelles. Action contre la Faim coordonne ses programmes autour de 5 domaines d’activités : nutrition et santé – santé mentale et pratiques de soins – sécurité alimentaire et moyens d’existence – eau, assainissement et hygiène – plaidoyer. En 2015, Action contre la Faim est venue en aide à plus de 13,6 millions de personnes dans 46 pays à travers le monde www.actioncontrelafaim.org

     


    Created in 1979, Action Against Hunger is a non-governmental organization that fights against hunger. Its charter of humanitarian principals- independence, neutrality, non-discrimination, free and direct access to victims, professionalism, transparency – has been part of its identity for more than 35 years. Its mission is to save lives by eliminating hunger through the prevention, detection and treatment of under-nutrition, particularly during and after emergency situations linked to conflicts or natural disasters. Action contre la Faim focuses its actions on 5 main areas of expertise: nutrition and health – healthcare and care practices – food security and livelihoods – water, sanitation and hygiene – advocacy. In 2015, Action contre la Faim provided aid to 13.6 million people in more than 46 countries worldwide. www.actioncontrelafaim.org

     

  • ADER – RIED

    ADER – RIED

    L’ADER-RIED est une association de solidarité internationale qui résulte de la fusion entre ADER «Association pour le Développement Économique et Régional », et  RIED « Réseau International Éco-Développement ».

    Le RIED a été fondé en 2004 par le Crédit Coopératif, la MACIF, l’ONG SOCODEVI (Québec) et le Consortium Etimos (Italie), avec pour objet de soutenir le développement durable des pays du Sud par la création de partenariats entre structures de l’Économie Sociale et Solidaire.

    L’ADER a été créé en 1994 avec pour objet d’œuvrer pour le développement économique des « pays en voie de développement » en faisant participer les populations locales par l’organisation de la société civile et la réalisation de programmes de développement dans les domaines économiques sociaux et culturels.

    Ayant des objets similaires et des projets communs, les deux associations ont décidé d’unir leurs forces grâce à une fusion, opérationnalisée le 24 septembre 2015.

    La structure fusionnée ADER-RIED rassemble aujourd’hui des acteurs reconnus de l’Economie Sociale et Solidaire (Crédit Coopératif, Macif, FNCUMA, SOCODEVI), avec pour objectif de développer des projets de solidarité à destination des structures de l’Economie Sociale et Solidaire des pays en voie de développement.

    • Sa mission : accompagner, avec le concours de ses membres, l’émergence et l’autonomisation des structures coopératives et mutualistes du Sud au service du développement économique et social
    • Sa vision : l’économie sociale et solidaire constitue une des réponses aux problématiques de développement du Sud
    • Sa méthode : mettre en œuvre des actions concertées de renforcement des capacités techniques et organisationnelles,  à travers la mise en place de programmes de formation, d’appui technique, de projets pilotes (outils financiers innovants, prototypes de maisons durables, etc.).

    L’habitat  au cœur de notre action

    Depuis sa création, l’ADER-RIED développe des projets de  solidarité pour l’accès à la terre et à l’habitat en faveur de populations marginalisées au Mali, au Sénégal, en Inde, au Tibet, au Brésil, en Europe…

    Pour et avec les migrants

    Construite avec des migrants, l’ADER-RIED se positionne en faveur du droit à la mobilité. Elle a  mené des projets pour le logement de réfugiés et des actions de co-développement. L’ADER-RIED est aussi co-fondatrice d’Eunomad, réseau européen sur le lien entre migrations, développement et citoyenneté.

    L’écodéveloppement, aujourd’hui et demain

    Le développement durable fait partie intégrante de la démarche de l’ADER-RIED, dans son fonctionnement comme dans les orientations qu’elle préconise dans ses programmes. Utilisation de matériaux locaux, systématisation du recyclage, recours aux énergies solaire et verte, réflexions sur le cadre de vie : eau de qualité, traitement des déchets… L’écologie est aujourd’hui un engagement prioritaire pour l’ADER-RIED.

    Les partenariats, ici et là-bas

    Lorsque nous intervenons ici comme là-bas, nous recherchons les complémentarités et nous co-construisons nos projets avec les autres acteurs sur le terrain. La démarche partenariale et le soutien au développement de la société civile font partie intégrante de notre action.

    Des compétences  variées

    En 20 ans, l’ADER-RIED a développé de nombreuses compétences. Elle peut ainsi proposer son expertise thématique au sujet de l’habitat et des migrations, des programmes de développement rural et urbains intégrés, d’animation de réseau et de renforcement des capacités de la société civile…

     

  • Aide et action

    Aide et action

    Créée en 1981, Aide et Action est une association de solidarité internationale spécialiste de l’éducation. Présente dans 25

    pays, elle développe 87 projets en 2014.

    Sa mission : favoriser l’accès du plus grand nombre à une éducation de qualité.

    Pour atteindre cet objectif, Aide et Action se concentre sur 9 domaines d’intervention prioritaires :

    1. L’accès et la qualité de l’éducation,
    2. La petite enfance,
    3. L’éducation des filles et des femmes
    4. L’éducation inclusive,
    5. L’éducation au développement et à la citoyenneté mondiale
    6. L’éducation à la vie,
    7. L’éducation à la santé,
    8. La migration,
    9. L’urgence et la post-urgence.

    Dans chacun de ses projets, Aide et Action favorise l’autonomie des communautés dans le respect de leur culture. Tous les acteurs (communautés, Etat, associations locales, parents d’élèves, enseignants…) participent d’un bout à l’autre des projets. L’association les soutient pour qu’ils décident, élaborent, mettent en œuvre et évaluent leurs propres projets de développement.

     

    Aide et Action est une association reconnue d’utilité publique, agréée par le ministère de l’Education nationale; Elle est soutenue par environ 50 000 parrains et donateurs réguliers ainsi que plus de 300 bénévoles.

     

    Le public peut soutenir Aide et Action en souscrivant notamment à des parrainages individuels, collectifs ou de projets.

     

     

  • Apdra Pisciculture Paysanne

    Apdra Pisciculture Paysanne

    Née en 1996, l’APDRA est une association reconnue d’intérêt général qui appuie la pisciculture dans les pays du sud et sensibilise les acteurs du Nord aux enjeux que représente cette activité.

    L’APDRA est un opérateur de développement qui définit, formule, met en œuvre et évalue des projets piscicoles intégrés aux systèmes de production dans le but de :

    • Renforcer la sécurité alimentaire en contribuant à l’autosuffisance alimentaire ;
    • Développer une activité économique rentable ;
    • Renforcer les organisations paysannes représentatives du monde rural.

    L’APDRA s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire en France et à l’étranger, constituée de salariés, d’un réseau de pisciculteurs français, de membres bénévoles et de techniciens et partenaires locaux qui interviennent dans divers champs de compétences :

    • Techniques piscicoles ;
    • Structuration professionnelle ;
    • Formation ;
    • Recherche et développement.

    Grâce à son équipe opérationnelle et à ses antennes régionales (Région Auvergne, Basse-Normandie, Centre, Lorraine, Aquitaine et Pays de la Loire), l’APDRA mène actuellement des projets au Libéria, à Madagascar, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en République Démocratique du Congo, au Bénin et en Guinée.

  • ASAH (Association au Service de l’Action Humanitaire)

    ASAH (Association au Service de l’Action Humanitaire)

    ASAH, organisation non gouvernementale (ONG), est un réseau d’associations d’inspiration chrétienne, agissant en particulier dans l’urgence, le développement, le plaidoyer, l’environnement ou la solidarité au Nord et au Sud.

    L’objet d’ASAH est de favoriser l’échange, la réflexion et la collaboration entre les associations humanitaires et autres organismes, de mutualiser et renforcer l’efficacité et la qualité des actions de ses membres, et plus largement des acteurs de solidarité, afin de répondre aux besoins réels des populations les plus démunies.

    Au travers de ses associations membres, ASAH représente :

    • un champ de projets diversifiés et complémentaires : aide d’urgence, envois en nature, parrainages, protection maternelle et infantile, gestion de centres de soin, alphabétisation, formation, etc.
    • un terrain d’action international : une présence dans 106 pays sur 4 continents.
    • une opportunité pour l’échange d’expériences : lors d’actions communes ou pour la recherche de solutions à des besoins spécifiques.
    • des groupes de concertation qui réunissent des associations qui travaillent dans un même contexte, ou sur un même sujet.
    • des ressources humaines engagées en France ou sur le terrain

    ASAH est co-organisateur du Salon Des Solidarités qui se déroule Parc des Expositions Porte de Versailles.

    et a développé différents outils comme :
    * une application smartphone Foi & Solidarité pour mobiliser plus spécifique les églises dans le soutien aux ONG.

    * un outil de mutualisation pour les petites et moyennes ONG avec le Portail Humanitaire qui se décline également avec une application smartphone qui a déjà plus de 20 000 utilisateurs.

  • AVS (Aviation sans frontières)

    AVS (Aviation sans frontières)

    La mobilisation de la communauté de l’aviation

    En 1968, des pilotes et mécaniciens navigants d’Air France, profondément touchés par les abominations de la guerre du Biafra, décident de participer à une opération de survie en créant un pont aérien. De là est née la prise de conscience que la communauté de l’aviation avait un rôle spécifique à jouer dans les opérations humanitaires. En 1980, Aviation Sans Frontières voit le jour : acteur essentiel de la chaîne humanitaire internationale, Aviation Sans Frontières mobilise son expertise, ses avions et le réseau aérien pour acheminer l’aide d’urgence depuis la France et ses bases à l’étranger, et transporter ou accompagner des personnes partout dans le monde.

    L’expertise de l’aérien au service de l’humanitaire

    ONG reconnue d’utilité publique, Aviation Sans Frontières dispose de ses propres avions, des Cessna Caravan basés en Afrique, grâce auxquels elle apporte un soutien logistique essentiel à plus de 180 organisations partenaires, dans la mise en œuvre rapide et efficace de l’aide humanitaire. Elle est la première ONG détentrice d’un certificat de transporteur aérien (CTA) européen au même titre que toute compagnie aérienne certifiée. Elle est partenaire du Conseil économique et social des Nations Unies et de la Direction Générale Aide Humanitaire et Protection Civile de la Commission européenne.

    Des missions à l’international, mais aussi en France

    À l’international, Aviation Sans Frontières accompagne, chaque année, des centaines d’enfants en urgence de soins pour les faire opérer en Europe, achemine des produits de première nécessité en faveur des populations les plus démunies, et accompagne des personnes ayant obtenu le droit d’asile vers leur nouveau pays d’accueil.

    En France, Aviation Sans Frontières travaille en collaboration avec 19 aéroclubs pour permettre à des jeunes socialement isolés et à des personnes handicapées de découvrir l’univers de l’aérien.

    Au total, Aviation Sans Frontières répond chaque jour à une vingtaine de demandes d’aide humanitaire partout dans le monde.