Rapport sur les Etats fragiles : mobilisation des recettes fiscales – OCDE

Les donneurs internationaux ne font pas assez pour aider les États fragiles à accroître leurs recettes intérieures, selon le nouveau rapport de l’OCDE constatant que seule une fraction minime de l’aide au développement est affectée à des programmes destinés à améliorer le recouvrement de l’impôt.

Le rapport “Fragile States 2014: Domestic Revenue Mobilisation” de l’OCDE, souligne que seulement 0.07 % de l’aide publique au développement (APD) à destination des États fragiles est allouée à la mise en place de systèmes fiscaux fiables. Les donneurs pourraient également faire plus pour acheminer l’aide vers des programmes susceptibles de mettre à profit les envois de fonds des travailleurs émigrés qui constituent une autre source durable de financement du développement d’origine nationale.

A lire aussi

Rapport annuel 2019 Agrisud International
Actualité|10/07/2020

Agrisud sort son rapport annuel 2019

Publication|03/07/2020

Note d’analyse – Les effets de la pandémie COVID-19 et des mesures de contrôle à Madagascar

Tout chaud

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)

09/07/2020

Comment le coronavirus sème la faim dans un monde affamé