Crise alimentaire : Analyse des ONG membres de Coordination SUD

Au-delà des causes classiquement évoquées (biocarburants, changement climatique, accroissement de la demande des pays émergents…) la crise alimentaire actuelle est le résultat au niveau mondial des politiques de dérégulation des marchés agricoles menées depuis une vingtaine d’années. La volatilité des prix, guidée par les aléas de l’offre, de la demande et de la spéculation sera amenée à s’accentuer, avec des effets potentiellement désastreux pour les pays les plus pauvres qui ne peuvent garantir leur propre souveraineté alimentaire.

La situation actuelle de crise alimentaire, qui menace la stabilité politique à un niveau international, appelle dans l’urgence des décisions politiques pour venir au secours des populations urbaines les plus affectées. A plus long terme, la communauté internationale doit soutenir la mise en place de politiques permettant la régulation des marchés et la relance de la production agricole vivrière, en particulier dans les pays pauvres qui dépendent fortement des marchés internationaux.

A lire aussi

Rapport annuel 2019 Agrisud International
Actualité|10/07/2020

Agrisud sort son rapport annuel 2019

Tout chaud

fond noir
10/08/2020

La solidarité internationale endeuillée

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)