Comment intervenir au Proche et Moyen-Orient ?Revue humanitaire n°20 - Automne/hiver 2008

Dans cette partie du monde sur laquelle se focalisent bien souvent les angoisses occidentales, des populations souffrent en silence, bien souvent otages de logiques qui les dépassent, victimes expiatoires d’un “choc des civilisations” que l’on prophétise à l’envi dans certains think thanks américains, comme dans des officines islamistes.

Malgré tout, des ONG occidentales, qu’elles soient islamiques ou laïques, interviennent. Quel est impact de l’influence grandissante des logiques géopolitiques actuelles, notamment sécuritaires, sur leur action ? Comment ces ONG peuvent-elles travailler avec les associations locales, cette “société civile” que l’on dit en pleine expansion et dans laquelle nombre d’observateurs placent leurs espoirs d’une “rencontre des civilisations” ?

Un dossier thématique consacré à l’action humanitaire au Proche et Moyen-Orient
Ce dossier s’ouvre sur la table ronde qui donne la parole à des spécialistes de plusieurs disciplines, chacun apportant un éclairage bienvenu dans cette période de défis qui secoue la région. Le débat est complété par des contributions d’universitaires et d’acteurs humanitaires, parmi lesquelles :

  • “L’influence des approches sécuritaires sur les politiques de développement au Proche-Orient”, par Pénélope Larzillière, sociologue à l’IRD
  • Confusion humanitaire en Irak, par Kasra Mofarah, ancien directeur de la Plateforme des ONG en Irak
  • Les Territoires occupés palestiniens : un terrain d’intervention de plus en plus complexe, mais toujours aussi nécessaire, par Caroline Abu-Sada, docteur en sciences politiques
  • Où sont donc les “sociétés civiles” au Moyen-Orient ?, par Philippe Droz-Vincent, politologue

Abonnement

Tout chaud

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)

09/07/2020

Comment le coronavirus sème la faim dans un monde affamé