Notes de la C2A n° 17 : Pour une reconnaissance politique de l’efficacité et des performances des agricultures paysannes !

Notes de la C2A n° 17 : Pour une reconnaissance politique de l’efficacité et des performances des agricultures paysannes ! Serre solaire passive de Tariat Mongolie © AVSF Jean Mas

A l’occasion de la journée mondiale des luttes paysannes, jeudi 17 avril, la commission agriculture et alimentation (C2A) de Coordination SUD publie une Note de la C2A intitulée « L’Année Internationale de l’Agriculture Familiale : pour une reconnaissance politique de l’efficacité et des performances des agricultures paysannes ! »

En dépit d’atouts considérables, les agricultures familiales font trop souvent face à des exclusions persistantes d’accès aux ressources naturelles et aux services, et leur vulnérabilité face aux crises économiques et climatiques, aux politiques de libre échange et d’investissements ainsi qu’à l’instabilité des prix, demeure une tendance lourde, et se traduit souvent par la pauvreté et l’insécurité alimentaire et nutritionnelle de nombreuses familles paysannes. Or, loin de l’archaïsme dont certains les caractérisent encore, ces agricultures familiales et paysannes sont porteuses d’innovations et de modernité pour relever les défis du XXIème siècle : alimentation, climat, énergie, environnement, emploi.