Tout le contenu associé au terme : «Libéria»

  • DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)

    DCC (Délégation Catholique pour la Coopération)

    La DCC, ONG catholique de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France. Présente dans près de cinquante pays, la DCC accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métier.

  • CARE France

    CARE France

    Fondé en 1945, CARE est l’un des plus grands réseaux humanitaires mondiaux, apolitique et non confessionnel.  Notre mission est de lutter contre l’extrême pauvreté. CARE met en place des projets d’urgence et de développement dans des domaines complémentaires les uns des autres : éducation, sécurité alimentaire, santé eau potable, développement d’activités génératrices de revenus en impliquant les communautés et en collaborant avec des partenaires locaux.  CARE défend les droits des femmes et soutient leur autonomisation. En 2018, CARE était présent dans 98 pays.

    L’association CARE France est membre du réseau CARE. En 2018, CARE France est intervenue dans 35 pays et a la charge managériale des bureaux du Liban, du Cameroun et de Madagascar. Le volume annuel de ressources est de 38 M€. L’équipe présente à Paris regroupe une quarantaine de personnes.

    Pour en savoir plus sur CARE : www.carefrance.org

    Suivez-nous sur Facebook -> www.facebook.com/CAREFrance

  • Apdra Pisciculture Paysanne

    Apdra Pisciculture Paysanne

    Née en 1996, l’APDRA est une association reconnue d’intérêt général qui appuie la pisciculture dans les pays du sud et sensibilise les acteurs du Nord aux enjeux que représente cette activité.

    L’APDRA est un opérateur de développement qui définit, formule, met en œuvre et évalue des projets piscicoles intégrés aux systèmes de production dans le but de :

    • Renforcer la sécurité alimentaire en contribuant à l’autosuffisance alimentaire ;
    • Développer une activité économique rentable ;
    • Renforcer les organisations paysannes représentatives du monde rural.

    L’APDRA s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire en France et à l’étranger, constituée de salariés, d’un réseau de pisciculteurs français, de membres bénévoles et de techniciens et partenaires locaux qui interviennent dans divers champs de compétences :

    • Techniques piscicoles ;
    • Structuration professionnelle ;
    • Formation ;
    • Recherche et développement.

    Grâce à son équipe opérationnelle et à ses antennes régionales (Région Auvergne, Basse-Normandie, Centre, Lorraine, Aquitaine et Pays de la Loire), l’APDRA mène actuellement des projets au Libéria, à Madagascar, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en République Démocratique du Congo, au Bénin et en Guinée.

  • Actualité

    Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest : l’appel à projets 2011 est en ligne !

    La Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) portent conjointement un programme de renforcement de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest. Ce programme, reconduit en 2011, a pour objectif général de promouvoir des initiatives locales de renforcement de l’accès à l’alimentation par une agriculture familiale africaine viable et durable, et en partager les acquis à des échelles plus vastes. L’appel à projets 2011 est ouvert jusqu’au jeudi 31 mars 2011.
  • Actualité

    Appel à projets : promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest

    Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) L’objectif général de cet appel est de promouvoir des initiatives locales de renforcement d’une agriculture africaine viable et durable, et en partager les acquis à des échelles plus vastes. Date limite de dépôt des dossiers : 7 avril 2010
  • Document ressource

    La déclaration des femmes d’Afrique de l’Ouest sur la déclaration de Paris et l’égalité des sexes

    Réunies du 25 au 27 Juin 2008 à Lomé (Togo) dans le cadre de la préparation de la rencontre d’ACCRA sur l’efficacité de l’aide, les organisations de femmes d’Afrique de l’Ouest ont signé une déclaration sur la manière dont la Déclaration de Paris et plus globalement l’Aide publique au développement doivent intégrer la question du genre pour être plus efficace.