Liste des membres de Coordination SUD

Page

En juin 2019, Coordination SUD regroupe près de 170 ONG françaises adhérentes soit en direct soit via un des collectifs suivants.

Les collectifs d’ONG membres de Coordination SUD

  • Clong-Volontariat – Comité de Liaison des ONG de Volontariat
  • Cnajep -Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire
  • CHD – Coordination Humanitaire et Développement
  • Crid – Centre de Recherche et d’Information pour le Développement
  • Forim – Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations
  • Groupe initiatives

Vous pouvez faire afficher la fiche de chaque membre en utilisant le moteur de recherche ci-dessous :

Rechercher une ONG membre

  • Le Partenariat

    Le Partenariat

    Le Partenariat est une organisation de solidarité internationale qui lutte contre les inégalités et agit pour un monde plus solidaire. Elle s’est donnée pour mission de :

    Développer une coopération à taille humaine entre des partenaires du Nord et du Sud et renforcer les capacités des acteurs locaux pour l’amélioration des conditions de vie des populations défavorisées.

    L’association mobilise différents partenaires, techniques et financiers, des acteurs publics et privés au Nord et au Sud pour contribuer à la satisfaction des besoins exprimés réellement par ses publics cibles. Son expérience et ses relations avec les acteurs locaux lui permettent de favoriser la mise en œuvre de politiques publiques régionales, de mobiliser et de créer du lien entre les collectivités locales, les populations et les services techniques de l’Etat. L’appropriation des projets par les partenaires locaux constituent une priorité, l’objectif étant d’assurer la durabilité et la pérennisation des actions engagées. Sensibiliser les populations au Nord et au Sud aux enjeux de la citoyenneté et du développement durable, et travailler à faire émerger un esprit de solidarité aux niveaux local et international.

    L’association mène plusieurs programmes en Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale.

    Concentré autour de son centre de référence : le Centre Gaïa, elle a développé une expertise dans les méthodologies de pédagogie active.

    Créé en février 1981, suite au jumelage entre les villes de Lille, en France, et de Saint-Louis, au Sénégal, le Partenariat a construit son évolution en trois (03) étapes principales :

    • 1991 à 2000 : professionnalisation, structuration et développement des actions de coopération et de solidarité internationale avec le Sénégal ;
    • Années 2000 : Diversification des programmes, nouveaux pays d’intervention (Maroc, Guinée, Moldavie, Mauritanie) et création du centre « Gaïa » destiné aux activités d’ECSI (Education à la Citoyenneté et à la Solidarité internationale) ;
    • Aujourd’hui (Plus de 35 ans ans d’action) : Renforcement de la dynamique ascendante et adaptation aux nouveaux enjeux de l’environnement des ONG en France et à l’international.

    Pour conduire ses activités, le Partenariat s’appuie sur :

    • Un Conseil d’administration composé de 20 administrateurs qui se réunissent au moins 4 fois par an et d’un bureau comprenant 4 membres se réunissant au moins 12 fois par an ;
    • Un poste de coordination générale assumé par intérim par le président depuis bientôt 5 mois ;
    • Une équipe d’une quinzaine de personnels au siège à Lille organisée en 2 pôles (coopération et ECSI) et des fonctions supports (Responsable Administratif et Financier, Communication, Secrétariat) ;
    • L’organisation est basée sur des directions pays avec 39 salariés locaux dans 3 pays (dont 32 au Sénégal) coordonnée par un directeur technique basé au Sénégal et des coordinateurs pays
  • Les CEMEA

    Les CEMEA

    Les CEMÉA, mouvement d’éducation nouvelle, association d’éducation populaire, et organisme de formation professionnelle sont porteurs depuis plus de 70 ans, d’une large expérience sociale et collective. Les Ceméa sont reconnus d’utilité publique et sont agréés par les grands ministères de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, de l’Action sociale, de la Culture et de la Communication, des Affaires étrangères…

    L’Éducation pour Agir:

    Les Ceméa, Association nationale se sont donnés cinq grands objectifs :

    • Construire l’éducation nouvelle au 21e siècle.

    • Faire vivre l’éducation formelle et non formelle, développer les pratiques culturelles et la lutte contre toutes les exclusions.

    • Agir dans les institutions pour la jeunesse et l’éducation populaire.

    • S’engager pour le développement durable et pour les solidarités nouvelles, entre les générations, en Europe et dans le monde.

    • Consolider les centres de vacances et de loisirs et se mobiliser pour le droit aux vacances pour tous.

    Les Ceméa sont organisés en réseau national, européen et international. Leur projet s »appuie sur les valeurs de l’éducation nouvelle et la mise en action des individus, par les méthodes d’éducation active. Les Ceméa sont un mouvement de personnes engagées dans des pratiques, pour transformer les milieux et les institutions. Il sont un organisme de formation offrant une diversité de stages ancrés dans les réalités quotidiennes de l’éducation, de l’animation, de la santé et de l’action sociale, et proposent des espaces de recherche et de rencontres articulés avec l’organisation de manifestations publiques.

  • Médecins du Monde

    Médecins du Monde

    Médecins du Monde, association médicale militante de solidarité internationale, s’engage depuis plus de 30 ans à soigner les populations les plus vulnérables ici et là-bas, à témoigner des entraves constatées quant à l’accès aux soins, à obtenir des améliorations durables des politiques de santé pour tous.
    Association indépendante nous agissons au-delà du soin en dénonçant les atteintes à la dignité et aux droits humains et en nous battant pour améliorer la situation des populations précaires.
    En France comme à l’international dans plus de 45 pays, nos actions ont pour but de faciliter l’accès au système de santé en travaillant sur 5 thématiques prioritaires structurant nos combats et nos plaidoyers : urgences et crises, santé sexuelle et reproductive, réduction des risques, migrations, droits et santé et santé-environnement.

    Plus d’informations sur le site : www.medecinsdumonde.org

  • Migrations et Développement

    Migrations et Développement

    Migrations & Développement (M&D) est une association franco-marocaine de droit français, créée en 1986 par des migrant-e-s pour mener des actions de développement dans les villages de leur région d’origine, l’Atlas et l’Anti-Atlas marocains, frappée par une sécheresse sévère depuis le milieu des années 70.

    Depuis, M&D continue à favoriser les échanges entre les deux rives de la Méditerranée en soutenant des programmes de développement durable et solidaire dans les régions Souss-Massa et Drâa Tafilalet situées au sud du Maroc.

    Nos orientations et nos engagements sont définies autour de 3 axes majeurs : (1) Renforcer le lien social : éducation, santé, infrastructures villageoises ; (2) S’engager dans un nouveau modèle de développement qui réponde au défi climatique : soutien à une agriculture familiale, performante et durable, soutien à l’économie sociale et solidaire ; (3) Rapprocher pays d’accueil et pays d’origine : soutien à la solidarité internationale et échanges entre acteurs du pays d’origine et du pays d’accueil.

    Nos actions sont basées sur 3 principes : (1) participation des populations aux décisions et au financement des projets ; (2) solidarités villageoises ; (3) partenariat avec les autorités locales. (La formation des acteurs et actrices, élu-e-s, cadres des associations villageoises, des administrations locales, coopérateurs).

    Nos principaux domaines d’interventions sont :

    • SOLIDARITE INTERNATIONALE : Mobilisation de la jeunesse, appui aux associations de migrant-e-s en France et en Europe, accompagnement à la mise en place de « Communauté de Développement Solidaire »
    • ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : Soutien aux coopératives agricoles et artisanales, à la structuration des groupements féminins, appui au développement d’un tourisme rural solidaire
    • GOUVERNANCE ET ANIMATION TERRITORIALE : Formation des élu-e-s et responsables associatifs, accès aux droits, accompagnement à la structuration des Conseils de Jeunes, intégration de la dimension migration dans les Plans d’Action Communale
    • ENVIRONNEMENT ET AGRICULTURE : Gestion des déchets, appui à la construction d’infrastructures pour l’eau potable, l’assainissement, la rétention des eaux de pluie, à l’agriculture familiale et à l’agro-écologie, soutien à la gestion locale de ces infrastructures.

    Migrations & Développement tend à concentrer son action sur des zones où les partenaires sont particulièrement dynamiques, où des leaders locaux agrègent autour d’eux les acteurs publics et privés sur un mode collaboratif. Dans ces zones, M&D vise à construire des grappes de projets dans une démarche intégrée, selon les demandes des acteurs et actrices. C’est à partir des énergies locales, du désir de changement que M&D engage ses actions. La question de l’identification des acteurs et actrices est donc centrale dans sa démarche.

  • OFAD (Organisation des Femmes Africaines de la Diaspora)

    OFAD (Organisation des Femmes Africaines de la Diaspora)

    L’OFAD est une fédération d’associations et d’entreprises dirigées par des Femmes Africaines vivant hors de leur continent. L’OFAD rassemble les forces et compétences des femmes africaines dans différents domaines d’activités.

    Grâce à l’expérience de ses membres sur le terrain,  l’OFAD se doit d’aborder  l’ensemble des problématiques qui concernent les femmes.

    Notre Mission

    • Elle a pour vocation de conduire des réflexions féminines aux femmes africaines en général, et aux femmes africaines de la diaspora et de leur famille en particulier.
    • Elle œuvre en faveur de l’automatisation des femmes africaines en général et celles de la diaspora africaine en particulier.
    • Elle participe aux grands débats et apporte des propositions responsables en tant que réseau de femmes possédant une double voire triple culture.
    • Elle est une plate-forme avec le rôle d’interface entre le Nord et le Sud.

    Nos objectifs

    • Créer des synergies entre les femmes d’Afrique et celles de la Diaspora pour des actions en faveur du développement et la paix du continent.
    • Mettre en place des stratégies, des outils et des moyens permettant la visibilités des projets, la reconnaissance des actions menées par les femmes de la Diaspora.
    • Favoriser les échanges économiques des Femmes Nord/Sud et Sud/Sud.

    Notre Constat

    Les femmes africaines de la diaspora représentent environ 50 % des migrants. Le regroupement familial n’est plus le seul motif de leur arrivée sur le sol européen, américain et même asiatique. Aujourd’hui, elles sont entrepreneures, cadres, professions libérales, dirigeantes d’associations. Depuis quelques années, la diaspora est le 1er bailleur de fonds de l’Afrique, avec  des sommes équivalant à 2,5 fois l’Aide Public au Développement et 2 fois les investissements étrangers en Afrique.

    Les chiffres

    Les Femmes forment 70%  des pauvres, elles possèdent moins de 2% des terres et reçoivent moins de 5% des prêts bancaire. Il y a en moyenne dans le monde de 16% de femmes parlementaires et moins de 10% de chefs d’état et de gouvernement. Ces inégalités politiques et économiques sont un obstacle à un développement humain durable et équitable.

  • Ordre de Malte France

    Ordre de Malte France

    L’Ordre de Malte France est une association catholique hospitalière, présente en France et à l’international, reconnue d’utilité publique. Elle rassemble 1 928 salariés et plus de 9 000 bénévoles réguliers.

    Prenant appui sur ses délégations départementales, l’Ordre de Malte France intervient dans 4 grands domaines :

    • la Solidarité : accueil et accompagnement des sans-abri et aide aux migrants.
    • la Santé : âge et dépendance, autisme, handicap.
    • le Secourisme
    • Les Formations aux métiers du secteur sanitaire et médico-social.

    L’Ordre de Malte France agit également pour la protection de la mère et de l’enfant et dans la lutte contre les grandes endémies et la malnutrition, en gérant ou soutenant des hôpitaux, des maternités et des centres de soins, dans 29 pays dans le monde. L’association est partenaire des institutions internationales et des services nationaux de santé publique.


    Pour plus d’informations :

    www.recrutement.ordredemaltefrance.org

    www.ordredemaltefrance.org

    www.facebook.com/ordredemaltefrance

    www.twitter.com/Malte_France

  • Oxfam France

    Oxfam France

    Oxfam France est membre de la confédération internationale Oxfam, une organisation internationale de développement qui mobilise le pouvoir citoyen contre la pauvreté.

    Une personne sur trois dans le monde vit dans la pauvreté. Oxfam est déterminée à changer cette situation en mobilisant le pouvoir citoyen contre la pauvreté.

    À travers le monde, Oxfam s’emploie à trouver des solutions concrètes et innovantes pour que chacune et chacun puisse sortir de la pauvreté et se réaliser pleinement. En cas de crise, nous sauvons des vies et aidons les personnes touchées à retrouver leurs moyens de subsistance. Nous militons en outre pour que la voix des populations pauvres pèse dans les décisions locales et internationales qui les concernent.

    Dans toutes ses actions, Oxfam travaille avec des organisations partenaires et auprès de femmes et d’hommes vulnérables pour mettre fin aux injustices qui engendrent la pauvreté.

    Une approche globale et intégrée dans le monde entier

    Campagnes de mobilisation citoyenne, actions de pression sur les décideurs, aide humanitaire d’urgence, programmes de développement, Oxfam travaille à différents niveaux avec les personnes vivant dans la pauvreté et luttant pour le respect de leurs droits. Oxfam privilégie les partenariats avec les associations et les communautés locales pour donner la parole aux personnes les plus pauvres. En agissant ici et là-bas, au Nord comme au Sud, au sein d’un mouvement citoyen mondial, Oxfam France est force d’influence et moteur de vrais changements.

    Nos convictions

    • On peut changer durablement les choses en s’attaquant aux causes structurelles de la pauvreté et des injustices qui y sont liées

    • C’est la somme des engagements individuels au sein d’un mouvement citoyen mondial qui est force d’influence et moteur de vrais changements.

     Nos modes d’action

    Recherche et Plaidoyer visant à influer en amont sur les politiques et les règlementations internationales.

    Information et sensibilisation de l’opinion publique via des campagnes de mobilisation citoyenne.

    Partenariats et projets terrain : nous travaillons en étroite collaboration avec des organisations partenaires en France et dans les pays du Sud et soutenons des projets de long terme sur le terrain.

    Humanitaire : lors de situations de crise ou d’urgence humanitaire, Oxfam France soutient l’action immédiate des affiliés Oxfam présents dans la région et nos partenaires sur place, en mobilisant des fonds en faveur des populations affectées.

    Nos missions

    Pour réduire les inégalités dans le monde, Oxfam France agit en parallèle sur plusieurs thématiques pour la défense des droits humains fondamentaux :

    • Droit à l’alimentation, à la terre et au partage équitable des ressources naturelles

    • Droit à la santé et à l’éducation pour toutes et tous

    • Financement du développement dans les pays du Sud

    • Droit à vivre en sécurité et à être protégé

    Dans le cadre de notre travail sur ces thématiques, nous revendiquons la justice et l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous appuyons les initiatives de citoyenneté active pour que toutes et tous aient le droit d’être entendu-e-s.

    Oxfam France, c’est aussi 18 groupes locaux, 5 magasins solidaires et un réseau de plus de 70 000 personnes engagées. Apolitique et non confessionnelle, Oxfam France est financée prioritairement par les dons des citoyen-ne-s, qui garantissent notre indépendance et notre liberté de parole et d’action.

  • Pafha (Plateforme d’Associations Franco-haïtiennes)

    Pafha (Plateforme d’Associations Franco-haïtiennes)

    La mise en place de la PAFHA est l’aboutissement d’une démarche concertée entre les associations. C’est le résultat d’un dialogue qui a duré 2 ans, le temps que les acteurs associatifs apprennent à lever le voile sur leurs à priori respectifs, le temps que chacun comprenne et accepte l’idée que l’union fait la force. Lancé en l’an 2000 à la suite des « Premières assises des associations franco-haïtiennes », la Plate-forme d’associations franco-haïtiennes entre aujourd’hui dans une phase active.

    Cette structure collégiale est le signe de la maturité des associations de migrants haïtiens. Elle porte en elle les germes d’une rationalisation des actions conduites par les associations tant en France et qu’en Haïti. Ainsi, la Plate-forme s’est construite comme un espace où chaque association, tout en gardant son identité et ses activités propres, peut partager ses expériences, s’enrichir de celles des autres et rechercher les solutions aux difficultés qui entravent ses actions en faveur du développement d’Haïti.

    La PAFHA vise à faire reconnaître, par son efficacité, le rôle de plus en plus grand que jouent les associations dans l’intégration des migrants haïtiens dans la société française et leurs actions en faveur du développement de leur pays d’origine.

    Au départ, moins d’une dizaine d’associations ont pris part à cette initiative. Aujourd’hui, ce projet de regroupement des acteurs associatifs attire de plus en plus de partenaires voulant sortir de l’isolement qui caractérise le milieu associatif haïtien en France métropolitaine ou en Outre-mer.

    La PAFHA a permis d’évaluer l’ampleur du défi auquel doivent faire face les associations pour concrétiser un objectif aussi noble mais combien difficile : participer au soutien des actions de développement local en Haïti. Le principal enseignement qu’on a pu en tirer est qu’un partenariat entre les acteurs associatifs est indispensable pour garantir l’efficacité des actions conduites par leurs différentes structures.

    Aujourd’hui, la Plate-forme se structure et les associations proposent plusieurs projets à réaliser dans un cadre collectif. Il appartient à chaque acteur associatif de s’approprier cet outil, de le faire vivre en tant qu’espace démocratique ouvert à tous ceux et celles qui croient aux valeurs de solidarité et qui veulent exercer une citoyenneté active à l’égard d’Haïti.

  • Partage

    Partage

    Créée en 1973, Partage est une association française de solidarité internationale. Reconnue d’utilité publique, indépendante de toute appartenance politique ou religieuse, Partage vient en aide aux enfants du monde les plus démunis en soutenant des actions qui permettent de lever les freins au développement global de l’enfant, afin qu’il soit éduqué, soigné, protégé et accompagne le développement de sa communauté.
    Partage a choisi de travailler en partenariat avec des acteurs locaux, experts de l’aide à l’enfance. En effet, leurs connaissances garantissent que les actions menées répondent aux réalités du terrain et aident efficacement les enfants et leur communauté, dans le respect de leurs droits fondamentaux. Ces partenariats s’inscrivent dans une logique de renforcement des capacités des sociétés civiles et de pérennité des actions mises en oeuvre. Chaque action de terrain entreprise est fondée sur l’écoute des besoins des enfants et de leur communauté. Pour Partage, le respect de la culture et de l’environnement des enfants est une valeur fondamentale.

  • Planète Enfants & Développement

    Planète Enfants & Développement

    Planète Enfants & Développement est née en 2016 ; c’est la fusion de 2 associations, Planète Enfants, fondée en 1992 et Enfants & Développement, fondée en 1984.

    C’est une association de solidarité internationale apolitique et non confessionnelle qui se consacre aux enfants vulnérables pour leur offrir les conditions nécessaires à leur bien-être et à leur épanouissement.

    Notre mission est d’agir de façon holistique pour les enfants vulnérables en leur offrant les conditions de leur bien-être et de leur développement à travers des services de protection, de santé, d’éducation, d’insertion et d’accompagnement familial ; en renforçant les capacités des acteurs locaux (autorités, sociétés civiles, communautés et familles) et en les rendant autonomes ; en dénonçant et luttant contre toute forme de discrimination et d’exploitation des enfants et en particulier contre la traite.

    Nos interventions se situent sur 5 axes

    • Le développement de la petite enfance (0 à 6 ans)
    • L’accompagnement familial
    • La protection des enfants et des femmes contre les violences
    • La santé maternelle et du petit enfant
    • L’insertion socioprofessionnelle

    Planète Enfants & Développement une association de terrain, implantée dans 4 pays, qui agit dans des contextes et avec des populations qu’elle connait bien : au Cambodge  depuis 1984, au Népal depuis 1997, au Viêt-Nam depuis 1993 et au Burkina Faso depuis 2004.