Stratégie genre et développement : bilan et recommandations de Coordination SUD

Stratégie genre et développement : bilan et recommandations de Coordination SUD

La promotion de l’égalité de genre et du respect des droits des femmes et des filles sont des enjeux clés pour garantir un développement durable, inclusif et équitable des socié- tés. Pour répondre à cet enjeu, la France s’est dotée en 2007 d’un document d’orientation stratégique (DOS) Genre et développement, qui a posé les premiers jalons de la prise en compte du genre dans la politique de développement française. En 2013 a été adopté le deuxième DOS Genre et développement (2013-2017) du ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI), actuel ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), auquel ont largement contribué les institutions publiques et les ONG, représentées notamment par Coordination SUD. L’Agence française de développement (AFD) a adopté un cadre d’intervention transversal (CIT) Genre en 2013.

L’année 2017 représente un moment particulièrement important pour la politique fran- çaise en matière de genre et de développement. Alors que le Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (Cicid), réuni par le Premier ministre en novembre 2016, a acté l’adoption d’une nouvelle stratégie sur le genre en 2018, l’heure est au bilan du DOS II et à l’élaboration du DOS III.

Coordination SUD est partie prenante de ce processus de longue date, œuvrant depuis plus d’une dizaine d’années pour la promotion de l’égalité de genre et sa prise en compte dans les politiques publiques. Le document accessible ici en pdf présente les principaux éléments du bilan dressé par Coordination SUD sur la mise en œuvre de la Stratégie Genre et Développement 2013-2017 par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et ses opérateurs, ainsi que des recommandations pour l’élaboration et la mise en œuvre du DOS III.