Prospective Coordination SUD 2030

Prospective Coordination SUD 2030

Ce document constitue la synthèse des réflexions qui ont été menées au sein d’un groupe semi-externe, mandaté par Coordination SUD. Il ne représente en aucun cas l’opinion ou la vision de ses ONG membres. Il livre des analyses, des projections et des défis utiles à la réflexion du collectif, mais qui ne prétendent nullement être exhaustifs ou strictement avérés.
La perspective retenue est mondiale et globale ; les déclinaisons géographiques et thématiques spécifiques ne sont pas détaillées dans ce texte, compte tenu du délai imparti et dans le souci d’aborder directement les problématiques qui concernent les ONG dans leur ensemble.

Un groupe de travail dédié
Coordination SUD a constitué en mars 2105 un groupe de travail composé de :
– Personnes ressources externes : Jean-Martial Bonis Charancle (consultant – France/Canada), Youssouf Cissé (consultant – Afrique) ; Anne Le Naëlou (maître de conférences, université Paris 1, directrice de l’Iedes) et Philippe Ryfman (chercheur associé à la Sorbonne, avocat au Barreau)
– Administrateurs : Philippe Jahshan (président) et Jean-Marc Boivin (vice-président)
– Membres : Olivier Lebel (Médecins du monde), Marc Levy (Gret) et Vaia Tuuhia (association 4D)
– Secrétaires exécutifs : Bénédicte Hermelin (directrice exécutrice) et Karine Meaux (vie associative/renforcement et appui des ONG).

Un objectif clair
Le mandat du groupe a été clairement défini par le Conseil d’administration du 22 janvier 2015 : « Etablir une note prospective qui propose à l’Assemblée générale des axes de réflexion factuels à débattre, préparatoires à un nouveau projet politique de Coordination SUD (post 2016) ».
L’exercice vise à présenter un état des lieux des grandes lignes de transformations actuelles du monde mais aussi des projections hypothétiques d’évolution du contexte de la coopération à 15/20 ans, entrainant des bouleversements pour les acteurs de la solidarité internationale. Il est un outil ressource à destination de l’Assemblée générale, pour susciter une discussion ouverte, libre et constructive en vue de la préparation d’une réflexion stratégique.
Contrairement à de nombreux exercices de prospective, il ne s’agit donc nullement de formuler des recommandations arrêtées aux ONG ou aux acteurs humanitaires et de développement français, mais plutôt d’identifier les questions majeures auxquelles l’ensemble des ONG membres de Coordination SUD devront faire face dans les années qui viennent. Cette réflexion entend les aider à discerner des défis et à se positionner dès aujourd’hui sur ce qu’elles souhaitent soutenir et ce contre quoi elles souhaitent résister collectivement dès 2017.

Des sources d’inspiration diverses
Outre les connaissances et expériences de chacun de ses membres, le groupe a appuyé ses réflexions sur une riche documentation produite par les membres et partenaires de Coordination SUD, par des plateformes nationales d’ONG et par diverses organisations internationales, européennes et françaises.
Les principaux textes d’inspiration sont mentionnés dans la bibliographie mentionnée en fin du document. L’analyse de plusieurs articles et la participation à plusieurs séminaires à ambition prospective ont également nourri les réflexions du groupe, sans qu’il soit possible de tous les citer spécifiquement.

Contact : meaux@coordinationsud.org