le 02/08/2013 par Auteur externe

Perception stratégique et le BoP

Si le marché BoP (Bas de la Pyramide) suscite tant d’intérêt, c’est parce que la dynamique qui sous-tend le concept est prometteuse : utiliser les forces de l’entreprise et du marché pour lutter contre la pauvreté. Il existe pourtant un décalage entre les promesses du BoP et le peu de mise en pratique par les grandes entreprises. Quels sont les obstacles qui se dressent face à une entreprise qui souhaite réaliser un projet auprès des populations défavorisées des Pays en Développement (PEDs)? Comment les opportunités annoncées dans les marchés du Bas de la Pyramide sont-elles perçues au sein des grands groupes? Sont-elles suffisantes pour s’y lancer?

Le top management d’une vingtaine de grandes entreprises françaises a accepté de répondre à ces questions. Des cadres de direction, des départements stratégie, Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) ou Développement Durable nous ont fait part de leurs expériences et ont accepté de réfléchir avec nous aux implications stratégiques et opérationnelles du BoP dans leur entreprise.

[pdf src = “2011-CARE-ENEA-Consulting-Les-grandes-entreprises-et-le-BoP1.pdf”]

 

Tout chaud

lancement-du-plaidoyer-sur-les-elections-2022
19/01/2022|Elections 2022

Lancement du plaidoyer sur les élections 2022

lettre-ouverte-aux-candidat%c2%b7e%c2%b7s-les-crises-nont-pas-de-frontieres
19/01/2022|Élection présidentielle

Lettre ouverte aux candidat·e·s : « Les crises n’ont pas de frontières ! »

pfue-coordination-sud-a-linitiative-dun-temps-dechange-avec-le-gouvernement
18/01/2022|Présidence française du Conseil de l'UE

PFUE : Coordination SUD à l’initiative d’un temps d’échange avec le gouvernement