le 02/08/2013 par Enea

Le financement Carbone au service du Développement

Les objectifs mondiaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre fixés à Kyoto s’accompagnent de mécanismes dits de flexibilité permettant aux pays soumis à des réductions obligatoires d’atteindre leurs objectifs à moindre coût.

Le protocole de Kyoto est fondé sur un principe de valorisation de la tonne de CO2 rejetée dans l’atmosphère. Hier illimitée et gratuite, on lui alloue désormais une valeur. Celle-ci est régie par un mécanisme de marché, en d’autres termes issue de la loi de l’offre et de la demande.

[pdf src = “Note-méthodologique-Financement-Carbone-au-service-du-Développement.pdf”]

Tout chaud

lancement-du-plaidoyer-sur-les-elections-2022
19/01/2022|Elections 2022

Lancement du plaidoyer sur les élections 2022

lettre-ouverte-aux-candidat%c2%b7e%c2%b7s-les-crises-nont-pas-de-frontieres
19/01/2022|Élection présidentielle

Lettre ouverte aux candidat·e·s : « Les crises n’ont pas de frontières ! »

pfue-coordination-sud-a-linitiative-dun-temps-dechange-avec-le-gouvernement
18/01/2022|Présidence française du Conseil de l'UE

PFUE : Coordination SUD à l’initiative d’un temps d’échange avec le gouvernement