La protection des marchés agricoles. Un outil de développement

La protection des marchés agricoles. Un outil de développement

A l’occasion du séminaire « Une autre coopération entre l’Europe et l’Afrique », organisé par Coordination SUD et le Député Jean-Claude Lefort, le mercredi 13 décembre, la Commission Agriculture et Alimentation de Coordination SUD a diffusé son second rapport intitulé La protection des marchés agricoles. Un outil de développement.

Celui-ci propose une étude d’exemples récents de protection des marchés pour des produits agricoles spécifiques, afin d’alimenter la réflexion sur la pertinence de préserver cet outil d’intervention publique.

En effet, à l’heure actuelle face aux impacts négatifs d’une libéralisation excessive, un nombre croissant de pays en développement ont tenté de protéger leur développement agricole, en particulier dans le cadre des négociations à l’OMC (Organisation mondiale du commerce). Mais la suspension de ces dernières et celles en cours sur les Accords de partenariat économique entre l’Union européenne et les pays ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique), ne font qu’augmenter cette ouverture des marchés agricoles.

Par ce rapport, Coordination SUD a voulu insister sur le fait que le développement s’appui sur une diversité de politiques, dont aucune ne peut marcher dans tous les pays, pour tous les produits et à tout moment. Ainsi une palette d’instruments de politique publique est donc indispensable, et la protection des marchés doit pouvoir en faire partie.

Ce document fait suite au premier rapport de la Commission, intitulé Agriculture : pour une régulation du commerce mondial. Il a été rédigé par les différents membres de cette commission, et plus particulièrement par le CCFD-Terre Solidaire, le Gret, l’Iram, Oxfam France Agir ici et Peuples solidaires.

Vous trouverez ci-joint le rapport téléchargeable en format pdf. La version papier est disponible au secrétariat de Coordination SUD.

Contacts pour la Commission Agriculture et Alimentation