le 23/11/2011 par Concord

Forum de Busan sur l’efficacité de l’aide : les ONG demandent à l’Union Européenne de ne pas relâcher ses effortsRéaction de CONCORD et d’AidWatch aux conclusions du Conseil de l’Union européenne

Les Etats membres de l’Europe ont revu à la baisse leurs engagements relatifs à l’agenda international de l’aide, et ce, deux semaines avant le sommet crucial qui se tiendra à Busan en Corée du Sud, comme en témoignent les dernières conclusions du Conseil de l’Union européenne (UE) du 14 novembre.
L’Union Européenne, plus important donateur au monde fournit environ 53 milliards d’euros par an et a été un leader mondial en 2008 pour mettre en place des politiques d’aide plus efficaces en faveur des plus démunis dans le monde. Lors du dernier sommet majeur sur l’efficacité de l’aide qui s’est tenu à Accra, au Ghana en 2008, l’UE fut le principal pilote notamment en encourageant les autres acteurs à prendre des engagements fermes pour lutter contre la pauvreté.

« Comment peut-on être le plus gros donateur mondial et être en retrait sur ce débat ?  Nous sommes très déçus de constater que l’UE à diminué ses engagements en matière d’aide au développement dans l’intérêt de ménager les donateurs émergents tels que la Chine. Plutôt que de mener les débats, l’UE va à Busan dans un rôle que l’on pourrait presque qualifier d’observateur », a réagi Gideon Rabinowitz, chef de file d’ Aid Watch (1), un groupe de travail de CONCORD qui analyse et surveille les performances et engagements de l’UE en matière d’aide au développement.

En amont de la rencontre des ministres à Bruxelles, les ONG de développement ont envoyé une lettre ouverte (ci-dessous) appelant les dirigeants européens à agir collectivement et avec détermination lors du Forum de Haut Niveau sur l’efficacité de l’aide -HLF4- qui s’est tenue à Busan en Corée du Sud du 29 novembre au 2 décembre 2011.

(1) L’intiative AidWatch est une campagne pan-européenne de CONCORD promouvant la qualité et la quantité de l’aide donnée par la Commission européenne et les membres de l’Union européenne.

 

 

 

 

 

 

Tout chaud

le-soutien-sous-controle-de-la-societe-civile-le-cas-des-organisations
03/08/2022

Le soutien sous contrôle de la société civile : le cas des OSI

agir-pour-la-solidarite-internationale-le-role-des-parlementaires
03/08/2022

Agir pour la solidarité internationale : le rôle des parlementaires