Evaluation rétrospective de Coordination SUD 1995–2007

L’évaluation rétrospective et stratégique de l’action de Coordination SUD (1997-2005) a été établie à la demande du Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) pour faire un point sur son partenariat avec Coordination SUD depuis sa création en 1994. Elle porte sur les missions, activités, résultats et moyens de Coordination SUD pendant la période 1997-2005. Coordination SUD y apparait comme “une organisation performante et une structure en plein développement “.

L’évaluation analyse les 3 principales missions de Coordination SUD :

  1. L’appui aux membres pour la coopération non gouvernementale est jugé très efficace et la qualité de travail de l’équipe permanente de Coordination SUD est soulignée. Une plus grande cohérence des interventions est attendue pour optimiser le dispositif. La diversité des opérations de Coordination SUD en gomme un peu l’efficience. L’impact de Coordination SUD est d’autant significatif que son appui s’adresse aussi à des ASI non membres.
  2. La diplomatie non gouvernementale est très appréciée : analyses et concertation avec le gouvernement sur les positions tenues dans les sommets, synergie avec les plates-formes du Sud -leur partenariat a un impact certain, visible, conduisant à des succès diplomatiques.
  3. La représentation des membres auprès des pouvoirs publics est une mission essentielle de Coordination SUD. Son partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et européennes s’appuie sur le cofinancement de programmes et projets, fondé sur une contractualisation révisée en 2001.

 

Tout chaud

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)

09/07/2020

Comment le coronavirus sème la faim dans un monde affamé