Etude : quelle implication des entreprises dans la coopération au développement ?

Le Gret a mené pour le compte du Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (Maedi) un travail de réflexion sur l’implication des entreprises dans la coopération au développement et la solidarité internationale. Cette étude contribue à la stratégie française en phase finale d’élaboration et, espérons-le, bientôt validée, en faveur de l’économie sociale et inclusive. Zoom sur quelques idées saillantes du rapport, disponible en version intégrale.

L’approche de la coopération au développement doit évoluer pour répondre à l’évolution du contexte international, marqué par des changements géopolitiques, de conjoncture en Afrique sub-saharienne comme en Europe et par la prise en compte des inégalités dans la lutte contre la pauvreté.  Au total, le «Nord» et le «Sud» affrontent des enjeux communs : il vaut mieux parler de coopération plutôt que d’aide. D’autre part, la prise en compte des inégalités, le besoin d’une économie « décarbonée » et réactive face aux excès de la financiarisation,  ont fait apparaitre un quasi-consensus pour une croissance inclusive et durable que le rapport pose en référence pour des mesures en faveur de l’entreprenariat social.

Lire la suite de l’article sur le site du Gret

Tout chaud

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)

09/07/2020

Comment le coronavirus sème la faim dans un monde affamé