Enquête : l’égalité de genre dans les instances décisionelles des ONG

En 2004, Coordination SUD a conduit une enquête sur l’égalité de genre dans les instances décisionnelles des ONG françaises. Aujourd’hui nous diffusons ses résultats, accompagnés des recommandations du groupe de travail genre de Coordination SUD. Car il y a du travail…

L’enquête fait apparaître que la sous représentation des femmes élues dans les conseils d’administration des ONG est encore plus marquée que dans l’ensemble du milieu associatif (29,7 % de femmes élues pour 70,3 % d’hommes). S’agissant des équipes salariées, le phénomène est encore légèrement aggravé au sommet de la hiérarchie (73,3 % des postes de direction générale sont occupés par des hommes et 26,7% par des femmes), confirmant l’existence d’un « plafond de verre ». Des « murs de verre » entourent aussi certaines fonctions, où une sur-représentation féminine se vérifie communication, ressources humaines), de façon comparable aux autres secteurs du monde du travail.

Les réactions des personnels des ONG sont attendues… Ces réactions peuvent porter sur les résultats de l’enquête mais surtout sur les recommandations du groupe de travail.

La suite logique de cette enquête est en effet de mettre en oeuvre des mécanismes et des actions afin d’améliorer la situation…

A lire aussi

Actualité|10/06/2020

Diplomatie féministe : où en est la France ?

Actualité|30/04/2020

STOP COVID-19, a freely accessible on-line training course for frontline responders to this global health…

Tout chaud

fond noir
10/08/2020

La solidarité internationale endeuillée

21/07/2020|Agenda 2030

Où en est-on ? Questions à Marc Darras (Association 4D)

13/07/2020

Les ODD en temps de covid-19 : question à Jan Robert Suesser (Coordination SUD)