Tout le contenu associé au terme : «Burkina Faso»

  • Comptabilité analytique: Togo, Bénin, Burkina

    • Contrat : Bénévolat, Stage
    • Fonction : Organisation, Administration
    • Activités : Appui institutionnel, Décentralisation
    • Pays : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Togo
  • Projet d’un atelier de formation genre et développement

    Projet d’un atelier de formation genre et développement

    L'objectif de cet atelier est de donner à nos dix pays africains où nous sommes présents une formation pour développer et renforcer la participation des groupements de femmes au Développement Humain.
  • La Voute Nubienne

    La Voute Nubienne

    Depuis 2000, l’Association la Voûte Nubienne (AVN) initie, contrôle et développe le marché de la voûte nubienne, technique de construction ancestrale n’utilisant que des matériaux locaux (principalement la terre) qui permet la réalisation de maisons solides, durables, offrant confort thermique et esthétique, tout en étant adapté aux économies locales.

    Cette alternative répond, ainsi, de façon pertinente à la problématique cruciale de l’habitat en Afrique et aux besoins de progrès sociétaux des populations des régions subsahariennes : amélioration du confort et de la salubrité, renforcement de l’économie locale et des savoir-faire locaux, éco-construction et adaptation au changement climatique.

    Pour renverser durablement la problématique de l’habitat en Afrique subsaharienne, le défi relevé par AVN est de vulgariser à grande échelle le concept technique VN afin de favoriser la croissance du marché VN et donc la formation d’artisan-maçon de métier capables eux-mêmes de former des apprentis. C’est la formule choisie : un TOIT + un METIER + un MARCHE.

    En 2014, le programme d’AVN se déploie activement dans 11 régions réparties sur 3 pays (Burkina Faso, Mali et Sénégal) et dès la saison prochaine, 4 nouvelles régions devraient être ouvertes, notamment dans 2 nouveaux pays de déploiement : le Ghana et le Bénin.

    Par ailleurs, grâce à la maturité acquise par le programme, AVN a aujourd’hui la capacité de mener des activités pilotes afin de valider de nouvelles méthodes complémentaires d’appui au marché, avec ses partenaires locaux (organisations de la société civile (OCB) et acteurs politiques locaux). Il s’agit en particulier de projets de R&D technique (besoins spécifiques sur des bâtiments communautaires et urbains), de formalisation d’une partie des artisans VN, de R&D sur le crédit habitat, de relogement de personnes déplacées, etc.

    Depuis 2013, l’association est financée tant par des institutions publiques françaises que par des partenaires privés (fondations privées et d’entreprises, particuliers, etc.).

  • Manager son équipe

    Manager son équipe

    Champs de compétences : Autre, Formation, Interculturalité, Organisation interne, RH et management

    Localisation : Burkina Faso

  • Nourrir les villes, défi de l’agriculture familiale – CFSI/Fondation de France

    Nourrir les villes, défi de l’agriculture familiale – CFSI/Fondation de France

    On l’ignore souvent, mais l’agriculture familiale produit l’essentiel de l’alimentation consommée en Afrique de l’Ouest. Or son rôle n’est pas reconnu ni son potentiel soutenu par les politiques publiques. Pourtant le défi est de taille : le nombre d’actifs agricoles de la sous-région aura décru de 15 % en 2050, pour une population qui aura doublé, et même plus que doublé en ville.
  • Samusocial International

    Samusocial International

    Fort de la conviction que la grande exclusion est un problème que connaissent toutes les grandes villes, aussi bien au Nord qu’au Sud, le Docteur Xavier Emmanuelli crée le Samusocial International en juillet 1998. L’objectif de cette structure est d’accompagner  les grandes villes dans la création de dispositifs de type Samusocial et d’accompagner leur développement en s’appuyant sur l’expérience du Samusocial de Paris, premier dispositif urbain d’urgence médico-psycho-sociale d’aide aux plus démunis, créé quelques années plus tôt.

    Le Samusocial a développé une méthode spécifique de l’urgence sociale, pour atteindre les victimes de l’exclusion. Adaptée à chaque contexte, elle se base sur :

    • Le professionnalisme : les équipes sont composées de personnes formées à la méthode spécifique de l’urgence sociale ;
    • La complémentarité : les équipes regroupent des professionnels de divers métiers complémentaires (médico-psycho-social).
    • La permanence : les dispositifs sont joignables en permanence et se rendent à la rencontre des personnes, notamment la nuit, quand les autres structures, et surtout les institutions, sont fermées ;
    • L’ubiquité : les équipes se rendent partout dans la ville, notamment dans ses  « interstices » où les personnes se cachent ;

    L’association compte aujourd’hui 14 dispositifs qui interviennent en Afrique, en Amérique du Sud et en Europe pour porter secours aux personnes les plus désocialisées, réduites au stade de la simple survie, devenues des victimes ne pouvant ni ne sachant plus bénéficier des secours de droit commun.

    Le Samusocial International attache également une grande importance à la problématique des enfants des rues. Exclus du soutien familial, de l’éducation, et des services de santé, et vulnérables aux risques de violences physiques, aux risques sanitaires et épidémiologiques, et aux risques psychopathologiques, ces derniers constituent la majorité des bénéficiaires des différents Samusociaux locaux. Conscient qu’il s’agit d’une urgence internationale, le Samusocial International tente de leur porter secours selon ses méthodes et son expérience.

     

  • Une semaine dédiée à l’énergie solidaire dans le monde

    Une semaine dédiée à l’énergie solidaire dans le monde

    Electriciens sans frontières organise pour la 2ème édition, du 29 septembre au 4 octobre prochain, la Semaine de l’énergie solidaire, pour informer et mobiliser l’ensemble de la société civile sur les enjeux de l’accès à l’électricité dans les pays en développement. A travers des conférences débats, des projections de films et des expositions photos, une vingtaine d’événements dans toute la France inviteront les participants à échanger sur l’importance de l’accès à l’électricité dans les pays e
  • 8ème édition du Festival de films documentaires ALIMENTERRE

    8ème édition du Festival de films documentaires ALIMENTERRE

    Du 15 octobre au 30 novembre, plus de 700 acteurs en France et à l’international (Europe, Afrique et Amérique) se mobilisent sur leurs territoires. Ils vous proposent des débats citoyens autour d’un film, accompagnés de manifestations variées (marchés solidaires, expositions, etc.).
  • Concevoir, piloter & évaluer un projet

    Concevoir, piloter & évaluer un projet

    Champs de compétences : Autre, Formation, Gestion de projets et études, Organisation interne, RH et management

    Localisation : Burkina Faso

  • Head of Project in Burkina Faso

    • Contrat : CDD
    • Fonction : Coordination, Gestion de projet
    • Activités : Agriculture, Environnement, Logistique, Mécanique
    • Pays : Burkina Faso
  • Emmaüs International

    Emmaüs International

    Légataire universel de l’abbé Pierre, Emmaüs International est un mouvement laïc de solidarité actif contre les causes de l’exclusion depuis 1971. Son combat ? Permettre aux plus démunis de (re)devenir acteurs de leur propre vie en aidant les autres. De l’Inde à la Pologne en passant par le Pérou ou le Bénin, le Mouvement compte plus de 300 organisations membres dans 37 pays qui développent des activités économiques et de solidarité avec les plus pauvres : lutte contre le gaspillage par la récupération d’objets usagés, artisanat, agriculture biologique, aide aux enfants des rues, microcrédit, etc. Aux quatre coins du monde, ces organisations rassemblent leurs énergies et tissent entre elles des liens de solidarité.

    Refusant que l’accès aux droits fondamentaux soit un privilège, Emmaüs International fédère ses membres autour de réalisations concrètes et d’actions politiques. Au cœur de cet engagement, le Mouvement travaille collectivement sur cinq programmes d’action prioritaires : accès à l’eau, accès à la santé, finance éthique, éducation, droits des migrants.

    Par leur travail quotidien au plus près des réalités sociales, par leurs engagements collectifs, les groupes Emmaüs démontrent à travers le monde la viabilité de sociétés et de modèles économiques fondés sur la solidarité et l’éthique.

  • ECPAT France

    ECPAT France

     

    Depuis 1997, ECPAT France entreprend des actions de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants. Reconnue d’intérêt général, l’association est membre du réseau ECPAT international.

    A l’origine, ECPAT (End Child Prostitution in Asian Tourism) est un mouvement né dans les années 90 sous la forme d’une campagne internationale visant à lutter contre l’ampleur alarmante de l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme en Asie du Sud-Est. Aujourd’hui, ECPAT (End Child Prostitution and Trafficking) est un réseau mondial qui regroupe des associations dans 74 pays et dont le secrétariat international est basé à Bangkok (Thaïlande). L’élargissement du réseau à l’international témoigne de la nécessité de combattre un fléau qui ne respecte aucune frontière et dont aucun pays n’est à l’abri.

    La vision d’ECPAT France est de réaliser le droit de tous les enfants à vivre à l’abri de la prostitution enfantine, de l’exploitation sexuelle dans les voyages et le tourisme, de la traite à des fins sexuelles et de la pornographie mettant en scène des enfants.

    Conformément à la mission d’ECPAT International et à la déclaration de Stockholm, ECPAT France entreprend des actions de plaidoyer auprès des décideurs politiques et acteurs économiques et des campagnes de sensibilisation auprès des populations afin d’éliminer toute forme d’exploitation sexuelle des enfants.

    A travers une approche multidisciplinaire et en prenant compte de l’environnement de l’enfant, ECPAT France mène aussi des actions de terrain à l’international en privilégiant la collaboration avec les partenaires et acteurs nationaux.

     

     

     

     

  • Opticiens Burkina Faso

    • Contrat : Bénévolat, Stage
    • Fonction : Technicien spécialiste
    • Activités : Santé
    • Pays : Afrique, Burkina Faso
  • Apiflordev

    Apiflordev

    Apiflordev a pour vocation de contribuer au développement des zones rurales et périurbaines des pays les plus déshérités grâce à l’application de techniques modernes et pérennes d’apiculture auprès des populations pratiquant l’apiculture de cueillette ou l’apiculture traditionnelle.

  • SOS Villages d’Enfants

    SOS Villages d’Enfants

    SOS Villages d’Enfants International (SOS Kinderdorf International) est une association humanitaire internationale apolitique et non-confessionnelle créée en Autriche en 1949 dans le but d’« offrir à des frères et sœurs orphelins un cadre de vie familial et l’assurance d’une relation affective et éducative durable avec une mère SOS, jusqu’à leur autonomie. ». SOS Villages d’Enfants a démarré en France en 1956, dans le Nord.

    L’association est considérée comme « la plus grande association mondiale dédiée au suivi de long terme des orphelins et des enfants abandonnés » avec, en 2012, 533 villages d’enfants SOS dans 133 pays et territoires. Elle est membre de l’UNESCO et a le statut consultatif au Conseil économique et social de l’ONU.

    L’association a reçu en 2002 le Conrad N. Hilton Humanitarian Prize, plus haute récompense mondiale pour l’action humanitaire.

    Le projet de SOS Village d’Enfants s’adresse à des enfants dont la situation familiale exige un placement jusqu’à leur autonomie. Nous sommes donc attentifs à respecter, avec nos partenaires publics, des procédures d’admission rigoureuses, dans le cadre de la législation.

  • Djantoli

    Djantoli

    - Djantoli:

    En Afrique de l’Ouest 1 enfant sur 6 n’atteint pas l’âge de 5 ans. Dans 60 % des cas, ces décès sont dus à des complications de maladies bénignes (infections respiratoires, diarrhée, paludisme). Alors que ces maladies pourraient facilement être soignées dans les centres de santé locaux, les familles se rendent trop peu et trop tardivement chez le médecin.

    Djantoli s’est donné pour mission d’aider les mères à veiller au mieux sur la santé de leurs enfants, en développant des solutions durables pour faciliter le recours rapide aux soins. À partir d’une notion simple, « veiller », Djantoli a créé une méthode de suivi, d’alerte et d’accès aux soins qui permet de préserver durablement la santé des enfants.

    L’association agit depuis 2010 au Mali et depuis 2013 au Burkina Faso.

     

    – Histoire de Djantoli:

    L’association Djantoli a été créée en septembre 2007 sous le nom de Pesinet par Pierre Carpentier, Antoine de Clerck et Anne Roos-Weil. Issus d’univers différents (ingénierie telecom, investissement social en Afrique, entrepreneuriat social), ils se sont rencontrés autour d’une volonté commune, celle de proposer une nouvelle approche du développement, plus équilibrée et plus durable. La méthode Djantoli a initialement été développée dans le cadre du programme académique Création d’un Produit Innovant autour d’une idée simple – celle que le suivi du poids est un très bon indicateur pour suivre l’état de santé d’un enfant – avant d’être expérimentée sur le terrain. Le projet a, depuis, bien évolué :

    • Septembre 2007 : Création de l’association Pesinet ;
    • Mars 2008 : Première expérimentation pilote au Mali ;
    • Juillet 2009 : Signature d’une convention de partenariat avec le Ministère de la Santé du Mali ;
    • Septembre 2009 : Suite à l’obtention d’une bourse d’entrepreneur social, Anne Roos-Weil prend la direction de Pesinet à temps plein ;
    • Janvier 2010 : Lancement officiel du projet en Commune III de Bamako, en présence du Ministre de la Santé ;
    • Novembre 2011 : Extension du projet en Commune III de Bamako ;
    • Mars 2012 : Suite au coup d’Etat du 22 mars, mise en autonomie des équipes locales à Bamako ;
    • Novembre 2012 : Installation de l’association au Burkina Faso ;
    • Septembre 2013 : Démarrage officiel du premier projet de l’association au Burkina, à Ouagadougou ;
    • Avril 2014 : L’association Pesinet change de nom pour devenir Djantoli.

     

    – Principes d’action:

    L’approche de Djantoli est motivée par des convictions fortes :

    • Que les solutions les plus efficaces sont celles qui s’insèrent simplement dans le quotidien des familles ;
    • Qu’il faut travailler avec les structures de santé locales pour les renforcer plutôt que les concurrencer ;
    • Qu’impliquer financièrement les bénéficiaires contribue à pérenniser nos solutions et à responsabiliser les familles ;
    • Que la diffusion des technologies offre de nouvelles possibilités pour rendre l’action plus efficace sur le terrain.
  • HAMAP

    HAMAP

    Créée en 1999, HAMAP est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) d’aide au développement qui accompagne les populations pour la réussite de leurs projets dans un souci de pérennité. Les actions de l’ONG HAMAP s’axent autours du renforcement des capacités des acteurs locaux et privilégient le long terme.

    L’objectif est d’effectuer un transfert de compétences et un appui logistique grâce aux expériences spécifiques et au savoir-faire avéré de ses membres.

    La force de l’ONG HAMAP repose sur une étroite collaboration avec les différents acteurs issus des pays concernés, ainsi que sur un réseau de soutien large et diversifié.

    L’ONG HAMAP est composée de quatre secteurs d’activités qui répondent au mieux à la situation précaire des populations et plus particulièrement de celle des enfants :

     

    image demAction contre les mines : dépollution des terres contaminées ; éducation aux risques des mines (ERM), bombes à sous munitions (BASM) et restes explosifs de guerre (REG) ; renforcement des capacités nationales organisationnelles et de dépollution, notamment par le biais de la formation ; plaidoyer au niveau national et international.

     

    IM INGIngénierie : construction et réhabilitation d’infrastructures, particulièrement dans le domaine de l’accès à l’eau et à l’assainissement ; souveraineté alimentaire.

     

     

    photo eduÉducation : lutte contre l’analphabétisme ; aide à la création d’écoles des rues ; soutien aux formations socioprofessionnelles ; éducation sanitaire.

     

     

    photo sante

    Santé : Soutien à des dispensaires et mise en place d’antennes médicales mobiles ; accès aux soins ; prévention santé, hygiène et nutrition.

     

     

    Toutes nos actions sont contrôlées par un Comité d’Éthique indépendant, afin de s’assurer que l’éthique et la charte de l’ONG soient respectées.

  • Elevages sans frontières

    Elevages sans frontières

    Association de Solidarité Internationale créée en 2001, Élevages sans frontières lutte contre la pauvreté en aidant des familles rurales dans les pays en développement à mieux se nourrir et à acquérir une autonomie grâce à l’élevage.

    Tous les projets de l’association sont basés sur le principe ” Qui reçoit … donne ” :

    Pour chaque animal reçu, les familles s’engagent à donner une femelle née de l’élevage à une autre famille. Ce principe de microcrédit en animaux responsabilise les bénéficiaires, favorise la solidarité et permet à une communauté entière de profiter de cette aide.

    •  7 800 familles déjà aidées durablement, dont 3 400 grâce au principe « Qui reçoit… donne »
    • 147 projets suivis en 2013 dans 9 pays : Togo, Bénin, Sénégal, Burkina Faso, Maroc, Kosovo, Albanie, Arménie et Haïti

    Les programmes menés par Élevages sans frontières sont initiés et suivis par des équipes locales – antennes ou associations partenaires – originaires des pays d’intervention.

    L’impact de son action repose sur l’implication des familles et l’adaptation locale dans le respect des religions, des traditions et de l’environnement.

    Le financement provient principalement de la générosité du public qui garantit l’indépendance et la pérennité de l’activité. L’association veille aussi à diversifier ses ressources en recherchant le soutien de bailleurs privés et publics ainsi que d’entreprises, afin de financer des programmes pluriannuels et des projets à vocation économique comme l’implantation de fromageries coopératives ou de boutiques solidaires.

    L’association privilégie une approche pragmatique et constructive, valorisant l’impact de son action pour les familles. Son agrément au Comité de la charte du don en confiance atteste la rigueur de sa gestion et sa transparence.

     

  • Du champ à l’assiette : comment le secteur agricole peut-il contribuer à la lutte contre la sous-nutrition ?

    Du champ à l’assiette : comment le secteur agricole peut-il contribuer à la lutte contre la sous-nutrition ?

    La nutrition n’est pas seulement un problème de santé publique, c’est un droit humain fondamental et un enjeu global de développement. Alimentation, santé et hygiène, accès à l’eau et à l’assainissement, éducation, bien-être familial, promotion des femmes et protection sociale : afin de lutter contre la sous-nutrition, toutes ces dimensions sont nécessaires. Comment l’agriculture peut-elle améliorer sa contribution à la lutte contre la sous-nutrition ?
  • Ordre de Malte France

    Ordre de Malte France

    Reconnue d’utilité publique, l’Ordre de Malte France est une association portée par les valeurs chrétiennes, qui a pour vocation d’accueillir et de secourir les plus faibles.

     

    En France et dans 29 pays le monde, il mobilise plus de 1 700 collaborateurs, essentiellement des professionnels de santé, et des milliers de bénévoles pour servir les personnes fragilisées par la maladie, le handicap, l’âge ou l’exclusion. Il intervient dans:

    • la Solidarité : accueil et accompagnement des sans-abri et aide aux migrants.
    • la Santé : âge et dépendance, autisme, handicap.
    • le Secourisme
    • Les Formations aux métiers du secteur sanitaire et médico-social.

    L’Ordre de Malte France agit également pour la protection de la mère et de l’enfant et dans la lutte contre les grandes endémies et la malnutrition, en gérant ou soutenant des hôpitaux, des maternités et des centres de soins, dans 29 pays dans le monde. L’association est partenaire des institutions internationales et des services nationaux de santé publique.


    Pour plus d’informations :

    www.ordredemaltefrance.org

    www.facebook.com/ordredemaltefrance

    www.twitter.com/Malte_France

  • Promouvoir et consolider une gestion négociée des ressources naturelles en Afrique de l’Ouest – Gret

    Promouvoir et consolider une gestion négociée des ressources naturelles en Afrique de l’Ouest – Gret

    Ce guide est destiné aux acteurs du développement des territoires, qu’ils soient élus locaux, responsables de l’administration, opérateurs de développement, responsables associatifs ou communautaires. Il leur propose des repères pour guider leur action, dans la recherche de réponses négociées et effectives aux problèmes vécus par les acteurs d’un territoire, en ce qui concerne l’accès et l’exploitation des ressources naturelles.
  • Union des Associations Burkinabé de France

    Union des Associations Burkinabé de France

    L’Union des Associations Burkinabé de France (U.A.B.F.), convie toutes les associations, ONG et personnes impliquées dans les projets de développement local et de solidarité au Burkina Faso, au séminaire qu’elle organise en partenariat avec le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations de France (FORIM). Ce séminaire s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui aux projets des Organisations de Solidarité Internationale issues de l’Immigration, mis en œuvre avec le soutien du Département du Développement Solidaire de France.

     

    Objectifs de l’UABF:

    • Structurer les associations Burkinabé en France.
    • Favoriser la promotion sociale et culturelle de ses membres.
    • Contribuer au développement du Burkina Faso via des actions et des campagnes d’information, de sensibilisation et de formation dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’eau, de l’environnement, de la promotion de la femme, de la jeunesse et la petite enfance, de la promotion socioculturelle et de la lutte contre les discriminations.
    • Entretenir et développer des liens amicaux avec d’autres organisations en France et au Burkina Faso.

    Actions de l’UABF en France:

    • Appui, soutien méthodologique et accompagnement des porteurs de projets associatifs et individuels en France et au Burkina Faso.
    • Formations des bénévoles. Recherche de financements pour des projets de solidarité nationale et internationale.
    • Échanges d’expériences et capitalisation des informations.
    • Promotion et valorisation des initiatives portées par ses membres.
    • Accompagnement des individus dans leur démarche d’insertion.
    • Transferts de savoir faire, de technologie et de compétences au Burkina Faso.
    • Organisation d’évènements avec notamment une semaine culturelle.
  • Ethnik.org

    Ethnik.org

    Ethnik.org, organisation de solidarité internationale initie, participe et soutient des actions économiques responsables, à fort impact social et environnemental.

    Persuadée de l’importance de l’éducation et de la formation tout au long de la vie, Ethnik.Org accompagne des Hommes et des Femmes motivés, seuls ou en groupe, afin de révéler, valoriser et stimuler leur savoir-faire et leurs talents.

    Ethnik.org s’engage aux côtés des populations les plus vulnérables mais aussi des entrepreneurs et futurs leaders.

    Ethnik.org favorise l’innovation et contribue, par son expertise et celle de son réseau, à donner des espaces d’expression aux artisans et aux créateurs.

    Ethnik.org souhaite rendre accessible les outils du 21e siècle pour répondre aux besoins des populations.

    Ses expériences à l’international suscitent la confiance de ses partenaires et lui permettent de mobiliser des financements publics et privés. Ethnik.org s’oriente également vers des modes de financements innovants et alternatifs.

    Soucieuse de la pérennité des actions engagées, Ethnik.org s’engage résolument dans des processus de co-construction par le transfert de compétences Nord/Sud et Sud/Sud.

    Personnes référentes :

    Présidente : Danièle PAPET

    daniele.ethnik@gmail.com

    04.32.76.27.41

    www.ethnik.orgdepliant_ethnik-general_2012-10-06_150dpi

    Référent des programmes internationaux : Alain LEJEUNE

    al1en76360@gmail.com

    www.ethnik.org

  • Sidaction

    Sidaction

    Sidaction a pour but le développement de la lutte contre le sida par le soutien à des programmes de recherche scientifique et médicale, de formation, de prévention, d’entraide, d’amélioration de la qualité de vie et des soins, et de soutien aux personnes atteintes par l’infection à VIH et/ou à leurs proches, en France et dans les pays en développement.

    Créée en 1994, Sidaction est un collectif de chercheurs, de soignants et d’acteurs associatifs de lutte contre le sida dont l’objectif est de développer des programmes de recherche scientifique et médicale et des programmes de prévention et d’aide aux malades, en France et dans les pays en développement. Sidaction est une association reconnue d’utilité publique depuis 1998. Elle a acquis au fil des années des compétences et une expérience qui lui permettent de renforcer les moyens de lutte contre le sida. Sidaction s’attache également à défendre la place des malades et de leur entourage dans le combat quotidien face à la maladie et favorise les programmes de santé communautaire. L’engagement de Sidaction dans les pays à ressources limitées a débuté dès 1994 et s’inscrit dans une démarche de développement. Sidaction a en effet choisi de soutenir des associations locales sur le long terme en leur apportant un appui financier et un accompagnement technique à la mise en place de projets de soins et d’aide aux malades.

    Sidaction soutient des associations de terrain, engagées dans des actions au sein desquelles les personnes malades et leurs proches participent à la vie associative à tous les niveaux. L’aide directe aux malades est privilégiée à travers des programmes d’accès aux soins et aux traitements, de soutien psychologique et social, d’appui aux orphelins, etc. Les cibles prioritaires sont les populations les plus pauvres, les plus vulnérables et les plus difficiles à atteindre. L’équipe des programmes internationaux de Sidaction apporte en outre un appui technique à la carte aux associations qu’elle soutient, dans les domaines de la gestion financière, administrative et des ressources humaines, et développe des actions de renforcement des capacités en proposant ou en soutenant des projets de formation destinés au personnel associatif.

    Les programmes internationaux de Sidaction reçoivent le soutien de l’Agence Française de Développement, de la Mairie de Paris, et de fondations privées. Parmi les associations françaises de lutte contre le sida, l’engagement de Sidaction est le plus important en termes de budget et de partenariat. En 2012, les programmes internationaux de Sidaction ont apporté un soutien à 77 organisations de lutte contre le sida et engagé 4,1 millions d’euros à la lutte contre le sida en faveur des pays à ressources limitées. En 2012, les programmes scientifiques et médicaux de Sidaction ont soutenu des projets de recherche et des projets d’amélioration de la qualité de vie et de la qualité des soins pour un montant total de plus de 3,8 millions d’euros. La majorité de ces projets concerne la recherche fondamentale, mais la recherche clinique et les recherches en sciences sociales sont aussi représentées. L’aide aux équipes de recherche a permis le soutien de 65 projets, à la hauteur de 800 000 euros, et 85 jeunes chercheurs ont pu bénéficier d’un financement nominatif, couvrant les coûts de leurs salaires, pour un total de 2,4 millions d’euros. Parmi ces jeunes, 12 doctorants ont soutenu leur thèse grâce au soutien de Sidaction. 31 projets d’amélioration de la qualité de vie et de la qualité des soins ont pu être financés, pour plus de 650 000 euros. Dans ce cadre, 3 Maisons d’Accueil Spécialisées ont bénéficié d’un soutien à la création et à l’équipement, pour un montant total de 234 374 euros. Pour les programmes associatifs en France, en 2012, Sidaction a versé  3,9 millions d’euros répartis entre  116 associations sur 167 projets d’accompagnement de personnes atteintes du VIH mais aussi sur des projets de prévention et de dépistage.

  • Gevalor

    Gevalor

    L’association Gevalor a été créée en 2004 pour appuyer des projets de gestion des déchets dans les pays en développement. Ces projets visent à promouvoir la valorisation des ordures ménagères et l’assainissement des villes, tout en encourageant la création d’emplois, notamment en faveur des populations défavorisées.

    Gevalor intervient majoritairement sur des projets de compostage en Afrique, avec l’accès à la finance carbone. Elle travaille également sur le recyclage des plastiques, le traitement des déchets d’abattoirs et la production de combustibles alternatifs. Gevalor apporte en outre du conseil aux collectivités locales du sud sur leur plan de gestion des déchets.

    L’organisation a su s’inscrire dans la mise en place de solutions durables grâce à:

    • La fourniture d’appuis techniques et organisationnels, adaptés au contexte et au partenaire.
    • La recommandation de solutions techniques robustes et permettant employer une main d’œuvre abondante.
    • Une approche partenariale : tous les projets sont mis en oeuvre par des partenaires locaux, ONG ou petites entreprises à vocation sociale, en collaboration étroite avec les municipalités concernées et le secteur privé formel et informel.
    • Un soutien à la recherche de financements auprès de bailleurs nationaux et internationaux.

    Gevalor est chef de file de la Plateforme Re-Sources, réseau créé par 11 partenaires du Sud et du Nord, spécialistes de la gestion des déchets dans les pays en développement. Ce réseau compte aujourd’hui 24 membres : il vise à promouvoir la diffusion des bonnes pratiques de gestion des déchets adaptées aux conditions locales par des documents de capitalisation, des formations et des actions de plaidoyer auprès des décideurs locaux.

  • Association pour la Formation en Développement Humain

    Association pour la Formation en Développement Humain

    Asfodevh est un réseau de volontaires qui partagent des valeurs, des savoirs et des pratiques nécessaires à la promotion d’un développement humain :

    « un développement ascendant, des hommes et des femmes qui prennent en charge le devenir de leurs communautés,
    une économie au service de l’homme ».

    Le réseau Asfodevh est implanté pour le moment dans onze pays : Bénin, Burkina Faso, Congo Brazza, RD Congo, Côte d’Ivoire, France, Guinée, Mali, Niger, Rwanda, Togo, Tchad ,où chaque « cellule nationale » poursuit son programme propre.

    Les valeurs qui fondent Asfodevh sont inscrites dans la Charte : gratuité, entraide, compétence, recherche, respect des autres, créativité, volonté de progression, etc…

    Une cellule Asfodevh est composée d’une ou plusieurs équipes locales qui approfondissent ensemble ces valeurs, s’entraident mutuellement à les mettre en pratique dans leurs actions, se forment pour accroître leurs compétences.

    Le réseau Asfodevh propose des outils de communication ou de réflexion : un bulletin d’information, des échanges de documentation et des stages de formation de formateurs, des rencontres régulières entre cellules pour partager des recherches et des évaluations.

     

    Notre site web: www.asfodevh.net    contact: contact@asfodevh.net

  • Union Nationale des Maisons Familiales Rurales d’Education et d’Orientation

    Union Nationale des Maisons Familiales Rurales d’Education et d’Orientation

    A côté de leurs actions de formation et de développement en France, le mouvement des Maisons familiales rurales a développé des actions de coopération, depuis de très nombreuses années, pour accompagner la création de MFR dans d’autres pays. Des partenariats sont mis en œuvre avec le service des relations internationales de l’UNMFREO qui gère de nombreux programmes de coopération. La politique de coopération, précisée dans une charte, vise à :

    • Favoriser la création et le développement des Maisons familiales rurales dans le monde par un appui aux démarches associatives, méthodologiques et pédagogiques auprès de communautés ayant clairement exprimé leur souhait de créer une association de ce type,
    • Permettre l’enrichissement des Maisons familiales rurales par un partage de leurs expériences et savoir-faire,
    • Faciliter et coordonner le partenariat entre des structures fédératives de Maisons familiales rurales françaises et celles d’autres pays. Les collectivités territoriales sont de plus en plus associées à cette nouvelle forme de coopération et d’échanges,
    • Participer à la réflexion sur la définition de nouvelles solidarités internationales et à l’ouverture des Maisons familiales rurales et contribuer à l’éducation au développement des jeunes en tant que citoyens,
    • Développer des partenariats avec les acteurs français et européens de la coopération internationale, tant au niveau des pouvoirs publics qu’au niveau des organisations non gouvernementales (ministère français des Affaires Étrangères, Union européenne, collectivités territoriales, Agriculteurs Français et Développement International (AFDI), …).
  • Secours populaire français

    Secours populaire français

    Statut : association de Loi 1901, créée en 1945 et reconnue d’utilité publique par décret en 1985. Le SPF dispose d’un statut spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC).

    Nos valeurs : « le maître-mot est la solidarité »

    Association généraliste de la solidarité, le Secours populaire soutient « dans l’esprit de la déclaration universelle des Droits de l’Homme, au plan matériel, médical, moral et juridique, les personnes et leurs familles victimes de l’arbitraire, de l’injustice sociale, des calamités naturelles, de la misère, de la faim, du sous-développement, des conflits armés » (art.1 des statuts du SPF). Le Secours populaire rassemble en son sein des personnes de bonne volonté, enfants, jeunes et adultes, de toutes conditions, quelles que soient leurs opinions politiques, philosophiques ou religieuses, en veillant à développer avec elles la solidarité et toutes les qualités humaines qui y sont liées. L’association regroupe 82 000 bénévoles actifs en France.

    Une association de proximité

    Le Secours populaire français est une union qui regroupe 99 fédérations départementales. Il anime un réseau de 1 256 permanences d’accueil de solidarité et de relais santé. Le maillage territorial assuré par le Secours populaire français lui permet d’être présent dans l’ensemble des départements, mais également de démultiplier les actions de solidarité au niveau local grâce à ses Comités, Antennes et Permanences d’accueil, de solidarité et relais santé. Les actions conduites au plus près des personnes en difficulté offrent une meilleure capacité d’analyse des situations et de diagnostic tout en assurant une réactivité face aux besoins des populations. Les réponses sont ainsi mieux adaptée aux réalités locales, à l’instar de la création de maraudes, d’antennes mobiles permettant d’aller à la rencontre des personnes isolées ou très éloignées des dispositifs classiques d’aide sociale, notamment en zones rurales, mais aussi à l’université…

    Nos actions de solidarité en France

    En France, le Secours populaire aide près de 2.5 millions de personnes confrontées à des problèmes d’exclusion, de pauvreté et de précarité. Pour ce faire, il intervient dans tous domaines tels l’aide alimentaire, vestimentaire, l’accès et le maintien dans le logement, l’accès à la santé, l’insertion socioprofessionnelle, l’accès à la culture et aux vacances, et plus généralement l’accès aux droits pour tous.

    Luttant de façon résolue contre la précarisation des personnes, il s’efforce sur tout le territoire de répondre aux situations individuelles en s’adaptant au cas par cas, dans le respect de la dignité de chacun.

    Sur le court terme, le SPF apporte une aide alimentaire et vestimentaire, via les libres services de la solidarité. L’orientation vers des hébergements d’urgence et des structures de soins reste aussi au cœur des préoccupations. Le SPF accompagne également sur la durée, les personnes et familles dans leurs démarches et leurs droits : accès au logement, à la santé, aux vacances, à la culture et aux loisirs, au sport, à l’insertion professionnelle, accompagnement scolaire, soutien juridique.

    Pour répondre au mieux à l’ensemble des difficultés exprimées par les personnes reçues au Secours populaire français, les bénévoles s’appuient sur un réseau de structures et de compétences-ressources spécialisées.

    Nos actions de solidarité dans le monde

    Dans le monde, le Secours populaire français mène chaque année 215 actions et programmes de solidarités dans une soixante de pays. Le SPF travaille avec des partenaires locaux, qui sont les mieux placés pour connaître les besoins des populations sur place. Il répond aux besoins des personnes lors de situations d’urgence (catastrophes, conflits, crises…). Au-delà des actions d’urgence, le Secours populaire français accompagne ses partenaires locaux pour mener à bien des programmes de développement dans les domaines suivants: autosuffisance et sécurité alimentaire, accès à l’eau et à l’énergie, scolarisation, éducation, formation, activités génératrices de revenus, accès à la santé…

  • Solidarité SIDA

    Solidarité SIDA

    A la fois acteur de prévention, organisateur d’événements et partenaire d’associations communautaires à travers le monde, Solidarité Sida est une entité à multiples facettes qui se veut originale dans sa culture et ses principes d’action.

    AIDER… Que ce soit en France ou à l’international, voilà 20 ans que Solidarité Sida agit sur tous les fronts pour aider les plus vulnérables et réduire les inégalités dans l’accès aux traitements et aux soins. Aujourd’hui, Solidarité Sida soutient près de 100 associations à travers le monde.

    PREVENIR … On meurt toujours du sida en France et malgré l’information, un jeune sur 3 n’utilise pas systématiquement les préservatifs. Les faits sont là. Ici ou ailleurs, la nécessité d’innover pour être écouté se fait grande. De plus en plus, la prévention doit être mise en scène pour être efficace. Depuis sa création, Solidarité Sida organise des actions de prévention sur le terrain en allant à la rencontre des jeunes.

    DEFENDRE les intérêts et droits des personnes vivant avec le VIH. Face aux enjeux actuels de la lutte contre le sida, les actions de terrain ne suffisent plus. Avec ses partenaires associatifs, Solidarité Sida a décidé de s’investir dans un travail d’interpellation des gouvernements et des médias. Ainsi le combat est renforcé par des actions de lobbying et de plaidoyer en faveur d’un accès universel aux traitements.

    MOBILISER… L’histoire de Solidarité Sida démontre avec force que, contrairement aux idées reçues, les jeunes sont prêts à s’engager. Par ses initiatives et ses événements, l’association répond à leur envie d’agir et leur offre un terrain d’action citoyen en faveur d’une plus grande solidarité entre pays riches et pauvres.

  • Solidarité Laïque

    Solidarité Laïque

    NOTRE MISSION 

    – Défendre les droits fondamentaux et particulièrement celui à l’éducation.

    – Permettre aux femmes et aux hommes éduquéEs d’être responsables et libres afin qu’ils prennent en charge leur propre développement.

    NOS ACTIONS

    Actions de solidarité
    Dans le monde : des programmes collectifs pour  le droit à l’éducation,  la formation, la démocratie, le soutien et le renforcement des sociétés civiles, les Droits de l’enfant, parrainage d’enfants,  soutien à des micro-projets, aide post-urgence…

    En France : insertion sociale, droit aux vacances et aux loisirs pour les familles, aide d’urgence …

    Eduquer au développement
    Des projets, des campagnes, des outils pédagogiques pour éduquer au  développement et à la solidarité internationale dans les établissements scolaires de la maternelle à l’université, les centres de loisirs…

    Revendiquer
    Des campagnes de sensibilisation, de mobilisation et de plaidoyer nationales et internationales : Campagne Mondiale pour l’Education…

    Nos temps forts annuels
    – Septembre à décembre : Rentrée solidaire avec les enfants des pays du sud : opération « Un cahier, un crayon »
    – Mars à août : « Pas d’Education, pas d’Avenir ! », collecte pour des micros-projets éducatifs dans le monde
    – Pour les jeunes enseignants : le partenariat Educatif de Solidarité Internationale
    – Avril/mai : Semaine mondiale d’action de la Campagne mondiale pour l’éducation

    NOTRE EXPERTISE

    Solidarité Laïque agit dans plus de 20 pays dans le monde avec de nombreux partenaires de la société civile grâce à la richesse de son réseau.

    Ses savoir-faire, sa compétence et le professionnalisme de ses équipes salariées et bénévoles, dans les domaines de l’éducation et de la formation sont très appréciés par de nombreux partenaires et bailleurs de fonds : Agence Française de Développement, Ministère des Affaires étrangères et européennes, de l’éducation nationale, UNESCO, collectivités territoriales (Conseil Régional d’Ile de France, du Nord, …)

    Solidarité Laïque est le relais en France de la Campagne Mondiale pour l’Education.

    NOTRE RESEAU DE PARTENAIRES DANS LES PAYS DU SUD

    Solidarité Laïque conduit toujours ses programmes avec des partenaires  reconnus, sur la base de conventionnement, d’une politique d’évaluation rigoureuse, de  transparence dans le reporting.

    NOTRE SERIEUX DANS LA GESTION

    Solidarité Laïque,  reconnue d’utilité publique, est agréée par Comité de la charte.

    NOS VALEURS

    Au cœur de notre action, une valeur forte : la laïcité…

    La laïcité, ce sont des valeurs, des principes et une démarche qui établissent une éthique de solidarité. Dans un monde où le repli identitaire et communautaire progresse, la laïcité est une idée vivante et d’avenir. C’est par une politique qui engage autant l’état que la société civile, sur un contrat d’objectifs impliquant les intéressés, qu’une véritable action solidaire basée sur l’égalité de la relation entre celui qui aide et celui qui reçoit, peut être efficace.

     

     

  • Scouts et Guides de France

    Scouts et Guides de France

    Acteurs locaux dans près de 1 000 villes et villages de France, les plus de 17 000 responsables bénévoles de l’association, pour la plupart âgés de 17 à 25 ans, donnent de leur temps pour des filles et des garçons âgés de 6 à 20 ans.
    Les Scouts et Guides de France comptent 70 000 adhérents.

    Proposer le scoutisme à tous

    Engagés au cœur de la cité, auprès de ceux qui en ont besoin, les responsables du mouvement créent du lien. C’est pourquoi, les Scouts et Guides de France sont reconnus d’utilité publique. Mouvement catholique de scoutisme dans une église ouverte à tous, les Scouts et Guides de France proposent aux enfants et aux adolescents – sans distinction d’origine, de culture, ni de croyance – de grandir avec les autres à partir de vraies valeurs de solidarité, de partage et de respect des autres.

    La plus belle école de management

    En apprenant aux enfants et aux adolescents à vivre et réussir en commun, les jeunes responsables trouvent dans le scoutisme l’opportunité d’exercer des responsabilités.

    Encadrer des enfants et des jeunes, réaliser un projet pédagogique, gérer un budget… autant de compétences acquises chez les Scouts et Guides de France qui seront utiles pour leurs projets d’avenir, familial ou professionnel. Seul le scoutisme permet, aussi tôt, d’avoir de telles responsabilités.

    Des partenariats internationaux

    Intégrés dans un réseau international d’associations de scoutisme, les Scouts et Guides de France offrent de nombreuses opportunités de vivre la dimension internationale du mouvement, tant en équipe qu’individuellement.
    Des partenariats forts avec des associations scoutes et guides dans le monde, notamment dans les pays des “Suds”, permettent de développer des activités multiples au service des jeunes de nombreux pays : échanges de jeunes, échanges de pratiques pédagogiques et de formation, soutien à des projets de développement local…

    A travers ces partenariats et ces activités, les Scouts et Guides de France sont acteurs de solidarité internationale

  • Service de Coopération au Développement

    Service de Coopération au Développement

    Fondé en 1959 à Lyon, le SCD est le plus ancien et l’un des trois principaux organismes de Volontariat de Solidarité Internationale avec 300 volontaires présents dans 50 pays du Sud. Organisme chrétien agréé par le Ministère des Affaires étrangères, l’association participe au développement par le Volontariat d’Échange et de Solidarité Internationale, dans un esprit d’ouverture et de partenariat. Il collabore avec toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté pour soutenir leurs initiatives de changement social et de développement durable. A la demande des partenaires responsables de structures de développement, le SCD recrute, forme et envoie des volontaires pour des missions de un an minimum, généralement deux ans. Il assure leur suivi sur le terrain. Il les aide à se réinsérer et à poursuivre en Europe leur engagement pour un développement solidaire au Sud comme au Nord et entre le Nord et le Sud. Le SCD s’est depuis 2010 engagé dans le développement du Service Civique à l’international.

     

  • Peuples Solidaires

    Peuples Solidaires

    Fondée en 1983, Peuples Solidaires – ActionAid France soutient les femmes et les hommes qui, partout dans le monde, luttent pour leurs droits économiques, sociaux et culturels.

    Nos trois priorités sont :

    • la souveraineté alimentaire (droit à l’alimentation, accès à la terre, soutien à l’agriculture familiale) ;
    • la dignité au travail (salaire minimum vital, liberté syndicale) ;
    • les droits des femmes.

    Avec nos 80 000 signataires et nos 65 groupes locaux, nous informons le public, mobilisons les citoyens, alertons les médias, faisons pression sur les décideurs pour faire entendre la voix des organisations de la société civile du Sud.

    Peuples Solidaires est le membre français de la fédération  internationale ActionAid.

  • PRisonniers Sans Frontières

    PRisonniers Sans Frontières

    Développement et démocratie passent aussi par l’humanisation des prisons

    PRisonniers Sans Frontières, organisation de solidarité internationale laïque et sans but lucratif, est présente en Afrique francophone depuis 1995. Elle regroupe des hommes et des femmes qui désirent :

    • apporter un soutien moral et matériel à tous les détenus, de toutes nationalités, ethnies et confessions ;
    • améliorer les conditions de vie en détention ;
    • faire progresser la démocratie grâce à la présence de la société civile au sein du monde carcéral.

    PRSF, c’est plus de 400 bénévoles intervenant dans 86 prisons auprès de 27000 détenus dans 7 pays d’Afrique subsaharienne francophone (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger et Togo).

  • Plan France

    Plan France

    Fondée en 1937 sur le principe du parrainage, PLAN est la 5e ONG mondiale de développement. Sa mission est de contribuer au développement global de l’enfant dans le respect de ses droits et en collaboration avec sa communauté.

    Présente dans 50 pays, PLAN met en œuvre des programmes de développement dans 4 domaines prioritaires : les besoins vitaux (santé, accès à l’eau, assainissement), l’éducation et la formation professionnelle (pour favoriser la sécurité économique des familles), la protection contre la violence et l’exploitation, et la justice (afin de lutter contre les discriminations, et apprendre aux enfants à connaître et faire valoir leurs droits).

    En 2013, PLAN a apporté son aide et son expertise de terrain à plus de 78 millions d’enfants et jeunes les plus pauvres et les plus marginalisés dans le monde, pour leur donner les moyens de construire leur avenir. La vision de PLAN est celle d’un monde dans lequel tous les enfants peuvent développer leur potentiel afin d’être en mesure de devenir des adultes autonomes et de transmettre leurs acquis. C’est la clé pour un développement à long terme.

    Ainsi, les projets sont mis en œuvre par les communautés elles-mêmes et les actions conçues et réalisées avec les enfants dans le respect de leurs droits.

  • Partage

    Partage

    Partage est une association humanitaire française au service des enfants du monde, indépendante de toute appartenance politique ou religieuse. Nous voulons croire que chaque enfant, surtout le plus pauvre ou le plus fragile, doit avoir l’espoir d’un avenir meilleur.

    Depuis 40 ans, Partage a choisi de soutenir des associations locales d’aide à l’enfance pour toutes ses actions. Ce réseau, qui veut faire des droits de l’enfant une réalité, regroupe à ce jour 31 associations partenaires dans 20 pays et repose sur le choix d’une approche globale et dans la durée du développement de l’enfant autour des quatre axes suivants : l’éducation, la protection de l’enfant, la santé et le développement communautaire.

    Partage croit en la relation de personne à personne et rapproche le donateur des bénéficiaires par le parrainage. Son budget annuel est de 8.5 millions d’euros.

  • Oxfam France

    Oxfam France

    Oxfam France est membre de la confédération internationale Oxfam, une organisation internationale de développement qui mobilise le pouvoir citoyen contre la pauvreté.

    Une personne sur trois dans le monde vit dans la pauvreté. Oxfam est déterminée à changer cette situation en mobilisant le pouvoir citoyen contre la pauvreté.

    À travers le monde, Oxfam s’emploie à trouver des solutions concrètes et innovantes pour que chacune et chacun puisse sortir de la pauvreté et se réaliser pleinement. En cas de crise, nous sauvons des vies et aidons les personnes touchées à retrouver leurs moyens de subsistance. Nous militons en outre pour que la voix des populations pauvres pèse dans les décisions locales et internationales qui les concernent.

    Dans toutes ses actions, Oxfam travaille avec des organisations partenaires et auprès de femmes et d’hommes vulnérables pour mettre fin aux injustices qui engendrent la pauvreté.

    Une approche globale et intégrée dans le monde entier

    Campagnes de mobilisation citoyenne, actions de pression sur les décideurs, aide humanitaire d’urgence, programmes de développement, Oxfam travaille à différents niveaux avec les personnes vivant dans la pauvreté et luttant pour le respect de leurs droits. Oxfam privilégie les partenariats avec les associations et les communautés locales pour donner la parole aux personnes les plus pauvres. En agissant ici et là-bas, au Nord comme au Sud, au sein d’un mouvement citoyen mondial, Oxfam France est force d’influence et moteur de vrais changements.

    Nos convictions

    • On peut changer durablement les choses en s’attaquant aux causes structurelles de la pauvreté et des injustices qui y sont liées ;

    • C’est la somme des engagements individuels au sein d’un mouvement citoyen mondial qui est force d’influence et moteur de vrais changements.

     Nos modes d’action

    Recherche et Plaidoyer visant à influer en amont sur les politiques et les règlementations internationales.

    Information et sensibilisation de l’opinion publique via des campagnes de mobilisation citoyenne.

    Partenariats et projets terrain : nous travaillons en étroite collaboration avec des organisations partenaires en France et dans les pays du Sud et soutenons des projets de long terme sur le terrain.

    Humanitaire : lors de situations de crise ou d’urgence humanitaire, Oxfam France soutient l’action immédiate des affiliés Oxfam présents dans la région et nos partenaires sur place, en mobilisant des fonds en faveur des populations affectées.

    Nos missions

    Pour réduire les inégalités dans le monde, Oxfam France agit en parallèle sur plusieurs thématiques pour la défense des droits humains fondamentaux :

    • Droit à l’alimentation, à la terre et au partage équitable des ressources naturelles

    • Droit à la santé et à l’éducation pour toutes et tous

    • Financement du développement dans les pays du Sud

    • Droit à vivre en sécurité et à être protégé

    Dans le cadre de notre travail sur ces thématiques, nous revendiquons la justice et l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous appuyons les initiatives de citoyenneté active pour que toutes et tous aient le droit d’être entendu-e-s.

    Oxfam France, c’est aussi 18 groupes locaux, 5 magasins solidaires et un réseau de plus de 70 000 personnes engagées. Apolitique et non confessionnelle, Oxfam France est financée prioritairement par les dons des citoyen-ne-s, qui garantissent notre indépendance et notre liberté de parole et d’action.

  • Médecins du Monde

    Médecins du Monde

    Depuis 34 ans, Médecins du Monde soigne les populations les plus vulnérables, les victimes de conflits armés, de catastrophes naturelles, toutes celles et ceux que le monde oublie peu à peu.

    Présente dans 32 villes en France et dans 41 de pays à travers le monde, l’ONG intervient autant dans les situations d’urgence que sur des programmes de développement, et fournit un accès aux soins aux populations exclus des systèmes de santé traditionnels.

    Médecins du Monde agit également au-delà du soin. Elle dénonce les atteintes à la dignité et aux droits de l’homme et se bat pour améliorer la situation des populations.

    La force de Médecins du Monde à l’international, c’est son réseau d’associations présentes dans 14 pays: Allemagne, Argentine, Belgique, Canada, Espagne, États Unis, France, Grèce, Italie, Japon, Pays-Bas, Portugal, Royaume Uni, Suède, Suisse.

    Plus d’informations sur le site : www.medecinsdumonde.org

  • Max Havelaar France

    Max Havelaar France

    Le commerce au service du développement: utiliser le commerce pour donner à des paysans et travailleurs de l’hémisphère sud les moyens de lutter eux-mêmes contre la pauvreté.

    Pourquoi faut-il un commerce équitable ?

    Aujourd’hui, parmi le milliard de personnes qui souffrent de la faim dans le monde, les trois quarts sont des paysans ou des ouvriers agricoles en Amérique latine, en Afrique et en Asie.

    Ils sont souvent confrontés à la nécessité de survivre au jour le jour face à une situation de domination qu’ils subissent de la part d’acteurs économiques beaucoup plus puissants qu’eux.

    Isolés en bout de chaîne, ils n’ont que rarement les outils nécessaires pour vendre, transformer et exporter leurs produits. Ils manquent également d’informations quant aux prix sur les marchés. Ils ne peuvent donc pas envisager l’avenir sereinement ni sortir durablement de la pauvreté dans laquelle ils se trouvent.

    C’est pourquoi ils doivent être en mesure de se regrouper pour s’organiser et être reconnus comme partenaires par les autorités politiques et les acteurs économiques.

    Les actions

    Qui est Fairtrade / Max Havelaar ?

    Fairtrade / Max Havelaar est une ONG internationale cogérée par des représentants des producteurs et par des associations de commerce équitable, présentes dans les pays du Nord.

    L’initiative est née en 1988 suite à l’appel de producteurs de café mexicains : « Recevoir chaque année vos dons pour construire une petite école afin que la pauvreté soit plus supportable, c’est bien. Mais le véritable soutien serait de recevoir un prix plus juste pour notre café ». Fairtrade / Max Havelaar répond à cet appel en offrant aux consommateurs  le choix de produits équitables permettant à un maximum de producteurs de prendre leur avenir en main..

    Qu’est-ce que le label Fairtrade / Max Havelaar ?

    Le label Fairtrade / Max Havelaar garantit des conditions commerciales plus justes aux producteurs d’Afrique, d’Amérique Latine et d’Asie, regroupés au sein de collectifs gérés démocratiquement. Le but est qu’ils deviennent de plus en plus autonomes face au marché.

    Ce label est apposé sur tous les produits, dont les ingrédients sont issus des organisations de producteurs et achetés par des opérateurs qui suivent le cahier des charges de production et de commercialisation. Ce cahier des charges repose sur des critères économiques, organisationnels, sociaux et environnementaux. Ils sont élaborés par Fairtrade / Max Havelaar et régulièrement contrôlés par un certificateur indépendant répondant à la norme ISO 65 (Flo Cert).

    Max Havelaar France

    L’association Max Havelaar France représente le mouvement Fairtrade International sur le territoire français.

    Nos missions :

    - Faire le lien entre les producteurs et les acteurs commerciaux. Accompagner les entreprises dans leur démarche responsable et encourager leur engagement en faveur du commerce équitable.

    - Assurer la promotion du commerce équitable en France. Participer à la sensibilisation de l’opinion publique au commerce équitable par des campagnes, des prises de position et des partenariats avec des institutions et des entreprises.

    Max Havelaar France est membre de la Plate-Forme pour le Commerce Équitable.

  • L’Appel

    L’Appel

    L’APPEL est une association de solidarité internationale qui mène environ 30 actions de développement en faveur des enfants, dans 10 pays : Burkina Faso, Cameroun, Congo-Brazzaville, Haïti, Madagascar, Pérou, Rwanda, Salvador, Tchad, Vietnam.

    Chaque projet offre une solution sur mesure adaptée aux problèmes précis soulevés par nos partenaires, qui la mette en oeuvre. Familles, communautés, société civile sont accompagnées aussi longtemps que nécessaire pour arriver à une autonomie, garante d’un avenir meilleur pour les enfants.

    L’APPEL n’a pas d’expatrié et travaille en relation directe avec des partenaires qui agissent dans leur propre pays pour l’enfance en difficulté. Notre action repose sur des équipes bénévoles engagés : médecins, professionnels de santé, ingénieurs, enseignants, travailleurs sociaux, chefs d’entreprise etc. qui ont renforcé leur expertise par de nombreux contacts sur le terrain.

    100 bénévoles – 2 salariées – 0 expatrié: c’est pourquoi l’essentiel des dons est consacrés à la réalisation des programmes.

    3 domaines d’action :

    • Soutenir l’accès à l’Education, soit au niveau des familles par des parrainages soit au niveau des établissements de formations. Programmes spécifiques pour accompagner les enfants des rues.
    • La Santé, domaine d’action privilégiant la santé des enfants fragiles et des mères, lutte contre la malnutrition.
    • Amélioration des conditions de vie : accès à l’eau propre.

    L’APPEL : une ONG de proximité.

    Une proximité sur le terrain : via des partenaires locaux, L’APPEL réalise des programmes évolutifs et adaptés, au plus près des enjeux et des réalités. Une proximité avec les donateurs, car donner, c’est accorder sa confiance, permettre un progrès, un développement. L’APPEL, une association à l’écoute des enfants, des familles et des donateurs.

  • Ingénieurs Sans Frontières

    Ingénieurs Sans Frontières

    Ingénieurs Sans Frontièresassociation de solidarité internationalecréée en 1982 – s’engage à favoriser le développement durable, l’égalité des droits entre les populations et un exercice harmonieux des droits civils, politiques et économiques, en questionnant le rôle et les pratiques des ingénieurs, pour que la technique soit pensée et placée au service du développement durable, de l’homme et de la planète.

  • Institut de Recherche et d’Applications des Méthodes de développement

    Institut de Recherche et d’Applications des Méthodes de développement

    L’Iram – Institut de Recherches et d’Applications des Méthodes de développement – travaille dans le domaine de la coopération internationale depuis 1957. Associant une expertise indépendante de haut niveau et un engagement éthique l’Iram intervient dans plus de 40 pays en Afrique, Amérique Latine, Caraïbes et plus récemment en Asie du Sud Est et en Europe.

  • Institut Belleville

    Institut Belleville

    L’Institut Belleville est l’institut de coopération créé en 1984 par la CFDT pour mettre en œuvre sa politique de coopération internationale.

    L’Institut Belleville conçoit et organise des projets de coopération pour et avec les organisations de la société civile de pays émergents et en développement ou encore de pays développés.

    Ces projets doivent permettre aux organisations partenaires :

    • de se structurer et de se développer afin d’être des acteurs plus efficaces, mieux reconnus et prenant toute leur place d’acteur syndical dans la mise en œuvre des politiques de développement durable ;
    • de défendre efficacement les droits des travailleurs partout dans le monde ;
    • d’accroître leurs capacités à participer au dialogue social et au débat tripartite, à travers l’échange de pratiques syndicales.

    Les projets de l’Institut Belleville sont menés en partenariat avec

    • des syndicats affiliés à la Confédération syndicale internationale (CSI)
    • des ONG travaillant au renforcement de la société civile
  • Handicap International France

    Handicap International France

    Créée en 1982, Handicap International est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale. Elle est organisée en réseau fédéral.

    La Fédération Handicap International met en œuvre les programmes dans le monde et pilote la stratégie globale du réseau fédéral.

    Les huit associations nationales membres du réseau fédéral – Allemagne, Belgique, Canada, États-Unis, France, Luxembourg, Royaume-Uni et Suisse – collectent les ressources financières pour les missions sociales mises en œuvre par la Fédération. Les associations nationales portent les combats dans leurs pays respectifs auprès du public, des organismes pairs et des institutions, par des actions de sensibilisation et de plaidoyer.

     

    Handicap International vient en aide aux populations vulnérables, notamment les personnes handicapées, partout dans le monde où cela est nécessaire. L’association répond à leurs besoins essentiels et spécifiques, améliore leurs conditions de vie et les aide à s’insérer dans la société.

    Que ce soit dans des contextes de pauvreté, d’exclusion, de conflits ou de catastrophes naturelles, Handicap International accompagne les personnes handicapées, les victimes de mines, de sous-munitions et d’autres restes explosifs de guerre, les blessés, les réfugiés, les déplacés, les victimes de catastrophes naturelles, de maladies chroniques ou invalidantes, de violences (en particuliers les femmes et les enfants), etc.

    Que ce soit dans des contextes de pauvreté, d’exclusion, de conflits ou de catastrophes naturelles, Handicap International accompagne les personnes handicapées, les victimes de mines, de sous-munitions et d’autres restes explosifs de guerre, les blessés, les réfugiés, les déplacés, les victimes de catastrophes naturelles, de maladies chroniques ou invalidantes, de violences (en particuliers les femmes et les enfants), etc.

     

    Secteurs d’activités:

    • Réadaptation (dont appareillage et rééducation)
    • Déminage et prévention des accidents
    • Accessibilité
    • Gestion de camps de réfugiés
    • Distributions
    • Insertion économique et sociale
    • Santé, prévention
    • Insertion scolaire
    • Développement local
    • Préparation aux catastrophes et réduction des risques
    • Réhabilitation, reconstruction
    • Plaidoyer
  • Guilde Européenne du Raid

    Guilde Européenne du Raid

    La Guilde est une ONG reconnue d’utilité publique. Elle a fêté ses 40 ans d’existence au service de l’Aventure et de la Solidarité. C’est la première ONG française non confessionnelle d’envoi de Volontaires. Elle agit dans une trentaine de pays.

    La Guilde est une association reconnue d’utilité publique. Créée en 1967, elle s’est d’abord investie dans le champ de l’aventure, comptant parmi ses membres ou compagnons de route des personnalités telles que Paul-Emile Victor, Henry de Monfreid, Philippe de Dieuleveult, Bertrand Piccard, Hubert de Chevigny. Preuves toujours vivantes de cet engagement, la remise de bourses à de nouveaux porteurs de projets ou l’organisation du Festival International du Film d’Aventure de Dijon.

    La confrontation avec des populations en difficulté a conduit la Guilde à participer à l’émergence de ce que l’on appelle aujourd’hui la solidarité internationale. Investie sur le terrain, elle a aussi beaucoup contribué à la structuration des acteurs associatifs français, principalement par le biais du Forum d’Agen qui, jusqu’en 2005, a réuni chaque année associations et professionnels pour des échanges, des formations, du financement.

    Aujourd’hui, la Guilde regroupe toujours deux pôles, l’un dédié à l’aventure, l’autre à la solidarité internationale.

    Par l’intermédiaire de différents programmes, elle offre chaque année la possibilité à plus de 350 jeunes de vivre une première expérience de solidarité dans un pays en développement, assure le portage administratif de plus de 300 Volontaires de Solidarité Internationale, et d’engagés de service civique, accompagne nombre d’associations, étudiantes ou autres, dans le montage de leurs projets, accorde chaque année plus de 120 000 € à des microprojets de solidarité internationale, intervient directement sur le terrain en Palestine, au Liban, au Mali, au Niger, et au Cameroun .

  • Gret – professionnels du développement solidaire

    Gret – professionnels du développement solidaire

    Fondé en 1976, le Gret est une ONG professionnelle de développement solidaire.

    Actif dans plus de 30 pays, il compte 14 représentations permanentes en Asie, en Afrique, en Amérique latine.

    Chaque année, le Gret intervient sur plus de 150 projets pour lutter contre la pauvreté, réduire les inégalités structurelles, limiter les vulnérabilités, améliorer l’accès aux services de base et promouvoir les droits économiques et sociaux. Ses actions innovantes, fondées sur une démarche d’expérimentation, sont destinées à s’inscrire dans la durée, sans induire de dépendance, et doivent aboutir au renforcement des acteurs et au fonctionnement autonome des structures mises en place.

  • Groupement des Retraités Educateurs sans Frontières

    Groupement des Retraités Educateurs sans Frontières

    Le GREF est une association laïque, fondée en 1990. Elle est composée de plus de 600 membres, retraités bénévoles, formateurs issus de l’éducation, de la formation d’adultes, de l’animation, du travail social… Le GREF collabore à des projets dans les domaines éducatif, culturel et social, afin que les populations deviennent le véritable acteur de leur développement. A ce titre, il participe à l’élaboration de projets en partenariat avec des acteurs du sud et du nord et contribue à leur mise en œuvre sous forme de missions de bénévoles de courte et moyenne durée. Enfin, le GREF intervient en France, dans les domaines de l’économie sociale et de l’EAD-SI.

  • GESS – Récosol France Europe Afrique

    GESS – Récosol France Europe Afrique

    Objectifs et Résumé des activités principales de l’association: 

    Identifier, analyser, faire connaître les besoins et les potentiels des porteurs et promoteurs des initiatives sociales et solidaires. Les mettre en perspective avec les opportunités, les ressources locales et les contraintes sociales, culturelles, institutionnelles, techniques et financières qui régissent le processus de construction d’un projet, notamment en matière de coopération, de solidarité internationale et de codéveloppement avec et dans les pays du Sud. Mieux orienter et suivre les porteurs de projets vers des dispositifs d’appui et de formation ayant des actions complémentaires et adaptées afin de permettre aux porteurs de disposer d’outils techniques et financiers adaptés pour concrétiser et viabiliser leurs projets.

  • Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités

    Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités

    Créé en 1976, le GERES – Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités – est une association à but non lucratif, dont les actions visent à améliorer les conditions de vie des populations les plus pauvres par la mise en œuvre de projets qui réduisent la précarité énergétique, préservent l’environnement et limitent les changements climatiques et leurs conséquences. L’association déploie une ingénierie de développement et une expertise technique spécifique menées en partenariat avec les communautés et les acteurs locaux.

    Production d’énergie propre, Sobriété et efficacité énergétique, Politique locale et territoire, Développement économique et Changements climatiques sont ses 5 thématiques d’intervention.
    Plus de 230 collaborateurs conduisent 71 projets de développement durable innovants, en France et dans 13 pays du Sud.

  • France Volontaires

    France Volontaires

    La plateforme France Volontaires est née le 1er octobre 2009 sur le socle de l’Association Française des Volontaires du Progrès (AFVP). Elle a pour objet de promouvoir et de développer les différentes formes d’engagements relevant des Volontariats Internationaux d’Echange et de Solidarité (VIES) et de contribuer à leur mise en œuvre. Ce projet s’exprime dans le respect des valeurs énoncées dans la charte commune à laquelle adhèrent les organismes d’envoi de volontaires et eux-mêmes. Elle est par ailleurs membre du Groupement d’Intérêt Public Agence du Service Civique et contribue au développement du Service Civique, dans le cadre de son volet international.

    France Volontaires appuie et soutient les acteurs du volontariat, candidats, volontaires, structures d’accueil ou d’envoi. Les missions de la plateforme sont spécifiées dans le Contrat d’Objectifs et de Performance signé entre France Volontaires et le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

    • Promouvoir les engagements
    • Animer le réseau
    • Accompagner partout dans le monde
    • Innover
    • Conseiller et orienter
    • Informer
    • Valoriser l’expérience

    Une convention de partenariat qui définit les engagements de l’Etat et des associations d’envoi de Volontaires ainsi qu’une Charte du volontariat international d’échange et de solidarité qui précise les principaux engagements qualitatifs à tenir par les associations d’envoi et par les Volontaires, ont été signées lors du lancement de France Volontaires.

    France Volontaires s’est dotée de statuts associatifs dès fin 2009, est une association régie par la Loi de 1901. Elle est par ailleurs structure d’envoi de volontaires de solidarité international (VSI), mais dans une mesure relative, elle transfert également des missions à ses membres (une vingtaine en 2012).

    Une trentaine d’acteurs fait partie de la plateforme, en tant que ministère, associations ou collectivités territoriales.

    www.france-volontaires.org
    www.evfv.org
    www.observatoire-volontariat.org
    www.ressources-volontariat.org

  • Apprentis d’Auteuil – Direction International et Prospective

    Apprentis d’Auteuil – Direction International et Prospective

    Apprentis d’Auteuil est une fondation catholique reconnue d’utilité publique, qui accueille, éduque et forme plus de 14 000 garçons et filles en difficulté, principalement de 6 à 21 ans, pour leur permettre de s’insérer dans la société en hommes libres et responsables. Ces jeunes lui sont confiés par leur famille ou par les services de l’Aide sociale à l’enfance. Apprentis d’Auteuil délivre 74 formations professionnelles dans 18 filières, au sein de plus de 200 établissements en France métropolitaine et en outre-mer.

    La fondation accompagne également 2 500 familles dans leur rôle éducatif. Des structures d’accueil dédiées à la petite enfance ainsi que des structures d’aide à la parentalité ont été mises en place. Elles ont pour objectif d’accompagner les parents et de les aider à réaffirmer leur mission éducative : écoute par téléphone, lieux d’accueil parents enfants, et Maison des familles.

    Depuis plus d’une vingtaine d’années, fidèle à sa mission Apprentis d’Auteuil œuvre en partenariat en Afrique, en Asie, en Amérique latine avec des acteurs de l’éducation, de la formation et de l’insertion des enfants en grande difficulté et particulièrement les enfants en situation de rue.

    Apprentis d’Auteuil partage avec ses partenaires son expertise et son savoir-faire acquis au fil des années dans les domaines éducatif et pédagogique, selon trois principes :

    • La coopération : Apprentis d’Auteuil et ses partenaires partagent l’initiative et la responsabilité
    • La subsidiarité : AA offre à chaque jeune d’être acteur de son propre développement. Il construit avec lui son avenir en impliquant les parents
    • L’engagement sur le long terme qui permet la flexibilité, la  réactivité, la souplesse.

    Son action internationale est basée sur des valeurs :

    • La réciprocité : Apprentis d’Auteuil considère les associations comme des partenaires à part entière avec lesquels il construit des relations équilibrées, sources d’enrichissement mutuel ;
    • La confiance : la relation de partenariat se fonde sur la transparence, mutualisation des pratiques, partage de savoir-faire
    • Le respect des jeunes et familles accompagnés : Apprentis d’Auteuil et ses partenaires agissent pour que soit respecter le droit de chaque jeune à être éduqué dans son environnement, avec ses racines, sa langue, sa culture, ses traditions.

     

  • Fédération Léo Lagrange

    Fédération Léo Lagrange

    Réseau d’associations d’éducation populaire et employeur de l’économie sociale et solidaire dont les cœurs de métier sont l’animation et la formation, la Fédération Léo Lagrange s’appuie sur les compétences de milliers de salariés et bénévoles pour bâtir une société de progrès. Association loi 1901 reconnue d’utilité publique, elle est un partenaire privilégié des collectivités locales dans la conduite de leurs politiques sociales, éducatives, culturelles et d’insertion.

    Pour la Fédération Léo Lagrange, être un mouvement d’éducation populaire, c’est :

    • donner les moyens à tous, tout au long de la vie, de s’épanouir et de s’emparer de sa citoyenneté
    • agir, en complément de l’école et de la famille, pour favoriser l’égalité des chances
    • proposer aux publics de tous âges des loisirs et des activités
    • être l’ambassadrice de la jeunesse en offrant aux jeunes un espace d’engagement citoyen
    • permettre à chacun d’allier la découverte de soi à l’envie d’aller vers l’autre

    C’est, en somme, un engagement éducatif.

  • Formation pour l’Epanouissement et le Renouveau de la Terre

    Formation pour l’Epanouissement et le Renouveau de la Terre

    Fert est une Association de coopération internationale créée en 1981 par la volonté de responsables d’organisations professionnelles céréalières – AGPB, ITCF (aujourd’hui Arvalis), Unigains – et de diverses personnalités préoccupées par les problèmes agroalimentaires des pays en développement.

    Fert a pour mission de contribuer à créer dans ces pays les conditions permettant aux agriculteurs de mieux assurer l’approvisionnement de leurs pays en améliorant leurs conditions de vie et de travail.

    A cette fin, Fert promeut la création par les agriculteurs d’organisations qui leur apportent des solutions durables aux problèmes qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur métier et la défense de leurs intérêts.

    Fert conduit dans 12 pays une vingtaine d’actions de terrain dans lesquelles elle mobilise les professionnels français dans une démarche de solidarité, pour partager leur longue et riche expérience d’engagement professionnel et de gestion de leurs organisations.

     

  • Fédération Artisans du Monde

    Fédération Artisans du Monde

    Artisans du Monde est un réseau associatif et militant qui agit depuis 40 ans pour un développement durable par la promotion d’un commerce équitable entre pays du Nord et du Sud.
    Ses moyens d’action en France sont : la vente de produits du commerce équitable, l’éducation des consommateurs et des campagnes de plaidoyer pour changer les règles du commerce international.
    Premier réseau de magasins spécialisés en commerce équitable de France (125 points de ventes), Artisans du Monde s’appuie en grande partie sur l’engagement de 6000 adhérents bénévoles.

    Boutique en ligne

  • Environnement, Développement, Action

    Environnement, Développement, Action

    Enda Europe est une association de droit français (loi 1901) issue de l’ONG internationale Enda Tiers Monde et du réseau Sud Enda (Environnement, Développement et Action). La mission générale d’EE est de lutter contre les inégalités et les appauvrissements en promouvant les droits humains et en renforçant le pouvoir des citoyens. Ses actions au Nord comme au Sud visent des changements socio-économiques durables et l’amélioration de leurs espaces de vie et de leurs environnements, notamment les groupes marginalisés et exclus des systèmes de décision.

    – Missions spécifiques:

    1. Lutter contre les exclusions en Europe et dans les pays du Sud.
    2. Promouvoir les expériences et savoir-faire de ses partenaires Nord et Sud.
    3. Porter la voix des partenaires du Sud et des dynamiques populaires qu’elles soutiennent.
    4. Influencer les politiques au Nord comme au Sud pour un développement durable inclusif.

    – Lignes d’action:

    Pour mener à bien ses missions, Enda Europe a choisi d’ancrer plus solidement sa stratégie et ses initiatives autour de 3 axes:

    • La promotion de villes durables et inclusives
    • La promotion du droit à la mobilité et la participation citoyenne des personnes migrantes
    • La promotion de l’égalité de genre
  • Entraide Médicale Internationale

    Entraide Médicale Internationale

    Fondée le 16 Décembre 1977 a pour but de :

    • Coopérer à l’amélioration de la santé des pays du tiers-monde, aussi bien en matière de santé primaire, en milieu rural et urbain que dans le domaine des soins hospitaliers,
    • Contribuer parallèlement au développement global économique et humain de ces pays,
    • Aider à la formation du personnel autochtone en vue d’assurer la relève au terme de l’action de l’Association.
  • Electriciens sans frontières

    Electriciens sans frontières

    Depuis sa création en 1986, Électriciens sans frontières a pour ambition de faciliter l’accès à l’énergie et à l’eau des populations démunies. L’association favorise les initiatives locales qui contribuent à améliorer concrètement les conditions de vie des habitants des pays les plus pauvres.

    Association nationale constituée d’un réseau de délégations régionales, Electriciens sans frontières est une Organisation Non-Gouvernementale (ONG) de Solidarité Internationale tournée essentiellement vers le développement (éducation, santé, développement économique et agricole) tout en étant mobilisable en permanence pour des missions d’urgence et d’expertise pour le compte d’autres acteurs de la solidarité internationale.

    Pour conduire ses projets, Electriciens sans frontières est en lien avec un réseau de partenaires (institutionnels, associations, collectivités, entreprises), du Nord comme du Sud, et intervient en appui à d’autres organisations.

  • Eau Vive

    Eau Vive

    Créée en 1978, l’ONG Eau Vive apporte son appui aux hommes et aux femmes d’Afrique qui entreprennent pour vivre dans de meilleures conditions. Dans le respect de leur dignité, de leur responsabilité et de leurs initiatives, Eau Vive les soutient dans la réalisation de leurs projets et les aide à jouer pleinement leur rôle dans le développement de leur pays. Depuis plus de 30 ans, avec Eau Vive, 2 millions de villageois ont conduit leurs projets de développement, prioritairement axés sur l’eau potable et l’assainissement, la gestion par bassins versants, la sécurité alimentaire, le développement économique et social, la citoyenneté, ainsi que l’appui aux structures locales. Eau Vive est présente en Afrique de l’Ouest, et plus particulièrement au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Sénégal et au Togo.

  • Enfants & Développement

    Enfants & Développement

    Première ONG française à s’installer durablement au Cambodge suite au génocide, Enfants&Développement a été fondée en 1984, pour venir en aide aux enfants victimes de la guerre.  Depuis, E&D a étendu ses lieux d’interventions en Asie (Cambodge, Vietnam et Népal) et en Afrique (au Burkina Faso), avec pour vocation d’améliorer les conditions de vie des enfants les plus démunis en menant des actions dans les domaines suivants:

    La santé          L’éducation     La formation professionnelle      Le social

    picto-sante-couleur         picto-education-couleur        picto-formation-couleur        picto-social-couleur

    sigle-fond-blanc - CopieNotre vision :

    Une société dans laquelle les enfants et les jeunes ont accès aux services essentiels sociaux,  sanitaires, éducatifs et culturels leur permettant un développement personnel harmonieux et leur  assurant de s’épanouir au sein de leur famille et dans leur communauté, sans aucune forme de discrimination.

     

    sigle-fond-blanc - CopieNos principes d’action:

    Conjuguer pertinence et indépendance – E&D a le souci de répondre au mieux aux besoins des populations et en particulier des enfants. Les interventions d’E&D sont conçues sur la base de diagnostics réalisés sur le terrain avec les bénéficiaires et  partenaires en dehors de toute pression médiatique.

    Agir dans la neutralité et pour le respect de valeurs universelles- E&D intervient auprès des plus démunis dans le respect des traditions et des savoir-faire locaux, sans discrimination raciale, religieuse, sexuelle, ethnique à l’égard des bénéficiaires. E&D s’engage à promouvoir les droits des enfants, des femmes et des groupes discriminés.

    Etre efficace et tangible - Les populations visées pas les interventions d’E&D doivent pouvoir bénéficier de manière concrète des effets des actions menées. E&D optimise l’utilisation de ses ressources pour s’assurer qu’elles sont mobilisées prioritairement au bénéfice direct des enfants, des familles et de leur communauté.

    Renforcer  l’autonomie en vue de la pérennité - E&D cherche à renforcer les capacités des populations défavorisées à améliorer par elles-mêmes leur conditions de vie. Dans cette optique, le transfert des compétences à des partenaires locaux et l’apprentissage basé sur l’expérience sont des priorités
    essentielles. L’autonomie des populations et des partenaires locaux est renforcée dans la perspective d’un développement soutenable des communautés et des pays d’intervention.

    S’engager sur la transparence et la bonne gestion - E&D s’engage, auprès de ses bénéficiaires, de ses partenaires et  de ses donateurs, à fournir une information transparente et fidèle sur l’utilisation de ses ressources. E&D met en place des systèmes d’information et des procédures de gestion qui permettent une totale traçabilité et un contrôle rigoureux de ses ressources.

    sigle-fond-blanc - CopieUne gestion rigoureuse  :

    Les fonds sont recueillis auprès de bailleurs publics (Union Européenne, Agence Française de Développement), d’organismes intergouvernementaux, d’ONG  et fondations privées françaises et étrangères, d’entreprises privées et de donateurs privés.

    Les fonds collectés sont affectés à 85% aux programmes sur le terrain, 15% étant alloués aux frais incompressibles de fonctions supports au siège parisien.  Les comptes sont certifiés chaque année par  le cabinet KPMG.

  • Délégation Catholique pour la Coopération

    Délégation Catholique pour la Coopération

    La DCC, ONG catholique de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France. Présente dans plus de cinquante pays, la DCC accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métier.

  • Collectif des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations – Rhône-Alpes (COSIM Rhône-Alpes)

    Collectif des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations – Rhône-Alpes (COSIM Rhône-Alpes)

    Le Collectif des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations de Rhône-Alpes (COSIM Rhône-Alpes) a été crée il y a 5 ans (avril 2007).

    Il regroupe à ce jour 55 associations rhônalpines représentant 20 pays d’origine en Afrique, en Asie et en Amérique latine et présentes dans 5 des 8 départements de la Région Rhône-Alpes.

    Ces associations sont d’une part porteuses de projets de solidarité internationale dans des domaines variés tels que l’agriculture, l’eau et l’assainissement, la gestion des déchets, la santé, la formation et l’éducation, la création d’activités économiques (notamment avec les femmes)…

    Et d’autre part de projets liés au développement local du territoire rhônalpin à travers des activités artistiques et culturelles, sociales et d’éducation citoyenne.

    Ainsi, notre collectif vise à mutualiser ces expériences associatives et à renforcer leur rôle sur leurs territoires d’action.

     

    Les activités du COSIM :

    • Accompagnement des OSIM de RhA sur l’ensemble du cycle de projet de co-développement, avec des focus sur l’accès aux financements, le suivi, l’évaluation et la capitalisation.
    • Accompagnement des OSIM de RhA dans leur vie associative et la réalisation de leurs projets sur le territoire de Rhône-Alpes.
    •                 Formations et visites de terrain répondant à des besoins concrets identifiés par les OSIM (comptabilité, outils de conception de projet, suivi-évaluation, relations bailleurs,…).
    •                 Mise à disposition d’outils pédagogiques.
    • Rencontres sur les thématiques de projets, sur un pays spécifique, sur les relations partenariales et participation dans les manifestations de partenaires régionaux et nationaux.
    •  Capitalisation des expériences d’OSIM et partage d’information via le site internet, la lettre d’information mensuelle…
    • Mise en réseau des OSIM avec des partenaires multiples pour renforcer leur ancrage sur le territoire de Rhône-Alpes : liens avec les associations, avec les communes et les autres collectivités territoriales (notamment dans le cadre des coopérations décentralisées).

     

    L’organisation du COSIM :

    • 55 associations membres
    • Un CA composé de 17 représentants d’OSIM membres
    • Un bureau composé de 6 personnes
    • Une équipe technique composée de 2 salariés
    • Des chargés d’appui bénévoles structurés autour de comités thématiques qui sont des porteurs de projets membres d’OSIM, des techniciens, des étudiants…
  • Centre International d’Etudes pour le Développement Local

    Centre International d’Etudes pour le Développement Local

    Le CIEDEL, institut universitaire de l’Université Catholique de Lyon créé en 1990, est constitué depuis 2005 en association loi 1901.

    Le CIEDEL :

    • se situe comme un médiateur entre la réflexion et l’action dans le champ du développement local.
    • privilégie l’approche par les acteurs à une échelle où ils peuvent exercer un pouvoir organisé.

    Institut universitaire, le CIEDEL :

    • propose une formation universitaire et professionnelle en Ingénierie de Développement Local à Lyon,
    • est opérateur d’appui à des actions de développement en France et à l’international.

    Autour de la formation, le CIEDEL met en œuvre quatre champs d’action complémentaires :

    1. Une expertise de terrain sur les questions de développement local, de décentralisation et de coopération internationale et décentralisée.
    2. La participation à l’appui aux acteurs de développement en région Rhône-Alpes, dans le cadre du GIP RESACOOP.
    3. La mise en réseau au niveau international de centres de formation d’agents de développement local, PROFADEL.
    4. La production de connaissances sur des thématiques liées au développement local, à la décentralisation et à la coopération décentralisée.

    L’articulation entre ces quatre champs et la formation favorise son ancrage opérationnel sur les problèmes clefs rencontrés par les acteurs de développement.

  • Centre International de Développement et de Recherche

    Centre International de Développement et de Recherche

    Le CIDR a pour objet de participer à la recherche constante et à la mise en place de systèmes économiques et sociaux visant la satisfaction des besoins fondamentaux de l’homme dans le respect du bien commun. Son objectif est la construction et le renforcement d’institutions locales, régionales et nationales durables, au service des populations, participant à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des politiques publiques.

    Il étudie, formule et réalise des programmes de développement en Afrique, afin de promouvoir un développement solidaire, durable et efficace, au niveau familial, villageois et régional en confortant trois dynamiques complémentaires : une dynamique d’entreprises individuelles ou collectives de production et de services, une dynamique d’organisation sociale, une dynamique de contractualisation entre les organisations locales et les collectivités territoriales décentralisées.

  • Comité Français pour la Solidarité Internationale

    Comité Français pour la Solidarité Internationale

    Le CFSI regroupe 24 organisations agissant pour la solidarité internationale. Les membres du CFSI s’unissent pour affronter ensemble et avec leurs partenaires des pays du Sud les enjeux du futur :

    – la justice sociale pour réduire la pauvreté et les inégalités croissantes ;

    – l’économie au service de l’Homme et non pas l’inverse ;

    – le partage équitable et la gestion durable des ressources naturelles de la planète.

    Convaincu du rôle moteur des organisations de la société civile, le CFSI appuie des projets menés par des associations partenaires de ses membres dans différents pays. Ce sont ces organisations locales qui trouvent des solutions pour influer sur les politiques et améliorer la situation des plus pauvres. Le CFSI leur propose des partenariats et un soutien pour s’organiser, renforcer leurs compétences, gagner en autonomie et être les acteurs de leur propre développement.

    En 2012, le CFSI a soutenu plus de 160 projets en Afrique, Amérique Latine et Asie. Ils visent en priorité le développement de l’agriculture vivrière pour lutter contre la faim, l’insertion économique des jeunes générations par une formation professionnelle adaptée et le renforcement des organisations locales.

    Complétant son engagement international, le CFSI se fait l’écho des préoccupations des acteurs de terrain et des organisations partenaires au Sud en menant chaque année, en France et en Europe, la campagne ALIMENTERRE pour sensibiliser l’opinion publique et les responsables politiques aux causes de la faim et aux moyens de la combattre. Le temps fort de la campagne grand public est le festival de films ALIMENTERRE entre le 15 octobre et le 30 novembre chaque année.

  • Coopération et Formation au Développement

    Coopération et Formation au Développement

    Créé en 1963 à Strasbourg, le CEFODE est une association de participation solidaire au développement durable, par :

    – l’envoi de volontaires en soutien à des projets locaux de développement en Afrique, en Amérique Latine, en Asie, ou encore en Europe de l’Est

    – la formation en France des acteurs de la coopération et de la solidarité internationale

    A l’échelle régionale (Alsace), le CEFODE anime un programme d’appui aux initiatives de solidarité internationale et d’éducation au développement auprès d’un large public.

     

    La Coopération et Formation au Développement a 3 objectifs principaux:

    - L’ appui à des projets de développement dans les pays du Sud et d’Europe de l’Est par l’envoi de volontaires compétents et expérimentés qui effectuent des contrats de 2 années à la demande de partenaires sur le terrain.

    Depuis 45 ans, le CEFODE a envoyé plus de 3000 volontaires et accompagné près de 1500 projets de développement dans les pays d’Afrique francophone et d’Amérique Latine. A ce jour, une vingtaine de volontaires sont affectés en Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale, Amérique Latine et Europe de l’Est.

    La formation des acteurs de la coopération afin de leur permettre d’appréhender le contexte de la participation au développement,… et la valorisation des expériences dans le cadre de parcours diplômants, en lien avec l’Université Marc Bloch de Strasbourg.

    Ces formations s’adressent à tout public intéressé par les questions du développement, de la solidarité internationale et de l’éducation au développement : responsables de projets dans les associations et collectivités locales, animateurs, enseignants, étudiants, etc…

    - Le soutien au montage de projets des acteurs de la solidarité internationale et de l’éducation au développement en Alsace par un accompagnement individualisé à chaque étape du projet, la mise en place d’espaces d’échanges et de capitalisation des expériences en associant divers acteurs du Nord et du Sud (associations, collectivités locales, établissements scolaires, structures de jeunesse, universités, services déconcentrés de l’Etat, …)

    Cet appui a pour objectif de renforcer les capacités des acteurs dans leur compréhension des mécanismes et enjeux du développement et dans la conduite de leurs actions de solidarité.

  • Centre d’Actions et de Réalisations Internationales

    Centre d’Actions et de Réalisations Internationales

    Le CARI est une association de solidarité internationale ou organisation non gouvernementale (ONG) qui intervient depuis 1998 dans l’amélioration du mode de vie des populations rurales vivant dans les zones sèches des pays en développement, plus particulièrement au Maghreb et au Sahel.

    • Il agit dans le domaine du développement rural et de la lutte contre la dégradation des terres sous les effets de la désertification et du changement climatique.
    • Il vise l’amélioration des conditions de vie des populations locales et la lutte contre la pauvreté.
    • Il concentre son action sur la gestion et la valorisation des ressources naturelles dans une optique de développement durable.

    Pour atteindre ses objectifs, le CARI s’appuie sur les principes et approches de l’agroécologie et de la participation pour agir, interpeller et mobiliser aussi bien à travers la mise en œuvre de projets de terrain au sud que dans la mise en place et la facilitation de réseaux d’acteurs et programmes de développement.

    Pour le CARI, il est important que les sociétés civiles se regroupent en réseaux. Ainsi organisés et mieux structurés, les acteurs locaux ont davantage de poids face aux décideurs et participent directement à l’amélioration des actions de la société civile.

    A ce titre, les actions de terrain et de plaidoyer du CARI sont menées en partie au travers des réseaux d’acteurs qu’il coordonne ou anime :

    Réseaux partenaires du CARI

    ReSaD, Réseau Sahel Désertification.

    GTD, Groupe de travail désertification.

    RADDO, Réseau Associatif de Développement Durable des Oasis.

    – l’antenne méditerranée du pS-Eau, Programme Solidarité Eau.

    Drynet.

    carte du monde

  • Institut Bioforce

    Institut Bioforce

    L’Institut Bioforce accompagne depuis plus de 30 ans les acteurs engagés dans l’humanitaire et le développement : chaque année, plus de 2500 personnes concrétisent leur engagement avec l’Institut. Ecole de référence pour ceux qui souhaitent agir au plus près des populations vulnérables, ses formations métiers diplômantes sont développées en étroite collaboration avec les organisations de solidarité pour s’adapter en permanence aux réalités du terrain. L’approche pédagogique est basée sur des apports théoriques (30%) et leur application pratique (70%) : mises en situation, jeux de rôles et études de cas directement inspirés des situations rencontrées sur les terrains d’intervention humanitaire et de coopération au développement. Son réseau de formateurs associe la capacité de transmettre des compétences et une grande expérience humanitaire. 80% des personnes formées à l’Institut Bioforce sont en mission à l’issue de leur formation.

     

    L’Institut Bioforce développe les compétences d’un engagement responsable des individus par l’information, l’accompagnement et la formation :

    –          Information et accompagnement : s’informer, réfléchir à ses motivations et faire le diagnostic de ses compétences pour trouver une réponse adaptée aux besoins du secteur solidaire grâce au guide du  Tour de France Humanitaire et Solidaire, au Portail de la Solidarité, à des entretiens individuels ou du coaching…

    –          Formations aux métiers humanitaires (de 3 mois pour les profils experts à 3 ans pour les plus jeunes, accessibles sur sélection ou Validation des Acquis de l’Expérience), aux compétences clés de la solidarité (5 jours en moyenne). Une offre en français et en anglais, en France et en Afrique.

     

    L’Institut Bioforce accompagne la professionnalisation et renforce les capacités des organisations du secteur de la solidarité pour faire grandir l’impact et la pertinence de leurs actions sur le terrain. A partir d’un diagnostic initial, l’Institut Bioforce propose une stratégie de développement des compétences adaptée à chaque organisation et aux spécificités de ses contextes d’intervention (formations, accompagnement, Validation des Acquis de l’Expérience en logique collective…).

     

    Adresse :

    • Institut Bioforce France : 41, avenue du 8 mai 1945, 69694 Vénissieux cedex, France
    • Institut Bioforce Afrique : c/o Centre Muraz, 01 B.P 753, Bobo-Dioulasso 01, Burkina Faso
  • Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières

    Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières

    Association de solidarité internationale, AVSF – Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières agit depuis plus de 30 ans avec les communautés paysannes des pays en développement pour prévenir les crises alimentaires.

    L’association met à leur service les compétences de professionnels de l’agriculture et de l’élevage : aide technique, financière, formations, accès aux marchés locaux et au commerce équitable.

    AVSF intervient aussi par des actions de plaidoyer au Sd comme au Nord pour influer sur les politiques et pratiques de développement et de coopération.

    Reconnue d’utilité publique, AVSF mène plus de 80 projets dans 19 pays d’Amérique Centrale et du Sud, d’Asie et d’Afrique, pour que les Hommes vivent de la Terre durablement.

  • ATD Quart Monde

    ATD Quart Monde

    ATD Quart Monde est un Mouvement international, sans appartenance politique ou confessionnelle. Créé avec des personnes en grande pauvreté, il mène des actions qui visent à détruire la misère par l’accès de tous aux droits fondamentaux.

    Il développe particulièrement des actions d’accès au savoir, à la culture, à la prise de parole (Bibliothèques de rue, Festivals des Arts et des Savoirs, Universités populaires…). Il mène également une activité d’édition et de recherche avec les personnes qui vivent l’exclusion.

    Il se mobilise afin qu’aux plans local, national et international, les personnes démunies soient écoutées et représentées, et que la lutte contre la grande pauvreté soit une priorité (actions auprès des institutions politiques, des professionnels et du grand public).

     

     

     

  • Asmae – Association Soeur Emmanuelle

    Asmae – Association Soeur Emmanuelle

    Asmae est une ONG de solidarité internationale indépendante, laïque et apolitique spécialisée dans le développement de l’enfant. Fondée par sœur Emmanuelle en 1980, elle œuvre en faveur d’« un monde juste qui garantit aux enfants de vivre et grandir dignement avec leur famille et leur environnement, pour devenir des femmes et des hommes libres, acteurs de la société. »

    Convaincue que chaque enfant porte en lui toutes les potentialités, ses actions visent à soutenir les enfants les plus vulnérables (enfants en situation de handicap, enfants maltraités, orphelins, enfants issus de familles défavorisées…) afin qu’ils deviennent des adultes autonomes capables de construire pour eux et leur communauté un avenir meilleur. Et parce que les solutions les meilleures viennent des populations elles-mêmes, Asmae agit en partenariat avec des associations locales dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’accompagnement psychosocial au plus près des besoins sur le terrain.

    Asmae se donne pour missions de :

    • Favoriser le développement de l’enfant, par une approche globale. Pour cela, Asmae agit aussi sur l’accompagnement des familles en tenant compte de l’environnement.
    • Renforcer la capacité des acteurs locaux du développement de l’enfant, renforcer les synergies entre eux, et maximiser leur impact social.
    • Défendre la cause de l’enfant par la sensibilisation et la prise de parole.
    • Expérimenter, essaimer, diffuser.

    Asmae travaille dans la durée et veille à ce que les résultats soient véritablement acquis. À terme, son objectif est que les associations locales et les populations n’aient plus besoin de son aide.

     

    Asmae en bref…

    8 pays d’intervention su 3 continents : France, Burkina Faso, Mali, Égypte, Liban, Madagascar, Inde et Philippines

    57 000 bénéficiaires (enfants, familles) à travers 115 projets

    1 094 professionnels formés

    67 partenaires locaux

    155 bénévoles en France et sur les chantiers de solidarité internationale

    2 577 enfants soutenus par 1 266 parrains et marraines

    105 permanents

  • Actions de Solidarité Internationale

    Actions de Solidarité Internationale

    Créée en 1983, Actions de Solidarité Internationale (ASI) est une association d’intérêt général, apolitique et non confessionnelle. Elle mène des programmes de développement en Afrique et soutient les personnes porteuses de projet dans les domaines santé/social, éducation/formation et aide au développement.

    ASI se veut une association à taille humaine. Elle mène des actions directement sur le terrain au plus près des populations et répond à des besoins exprimés et identifiés. Avec pour maîtres mots : Responsabilité, Autonomie, Partenariat

  • Aide Odontologique Internationale

    Aide Odontologique Internationale

    L’AOI contribue à l’amélioration de la santé bucco-dentaire des populations défavorisées. En 30 ans, l’association a profondément transformé ses méthodes à partir de l’expérience acquise dans différents pays (Haïti, Burkina Faso, Mali, Niger, Madagascar, Cambodge, Laos…) et en France. La méthodologie et la stratégie d’intervention repose essentiellement sur le renforcement des compétences locales.

    L’AOI travaille en réseau avec différents acteurs intervenant dans le domaine de la santé bucco-dentaire dans les pays en développement, des universités francophones et anglophones. L’association n’agit pas en maître d’œuvre mais accompagne des dynamiques locales.

    L’AOI se positionne en tant que facilitateur et apporte un soutien technique et financier aux partenaires afin qu’ils mènent à bien leurs projets. Cette approche contribue à éviter le piège de l’assistanat et d’un partenariat unilatéral menant souvent à une inefficacité des projets sur le long terme. La situation observée nécessite d’avoir beaucoup de souplesse dans la mise en place des programmes.

    Ses domaines d’activité :

    • renforcer les capacités des équipes locales
    • favoriser l’intégration de la santé dentaire dans les programmes de santé générale
    • favoriser la mise en place de programmes de prévention (accès au fluor)
    • réduire les risques d’infections nosocomiales
    • améliorer l’accès aux soins en zone rurale
    • capitaliser l’expérience acquise entre ONG, universités et institutions
    • sensibiliser la profession dentaire, les universitaires et les entreprises à une démarche de développement
  • AIDES

    AIDES

    AIDES est l’une des plus importantes associations européennes de lutte contre le VIH/sida et les hépatites. Toute l’année, des missions de collecte de fonds sont organisées et des postes de recruteurs de donateurs sont à pourvoir partout en France.

  • Aide et Action

    Aide et Action

     

    Créée en 1981, Aide et Action est une association de solidarité internationale spécialiste de l’éducation. Présente dans 24 pays, elle développe une centaine de projets en 2014.

    Sa mission : favoriser l’accès du plus grand nombre à une éducation de qualité.

    Pour atteindre cet objectif, Aide et Action se concentre sur 9 domaines d’intervention prioritaires :

    1. L’accès et la qualité de l’éducation,
    2. La petite enfance,
    3. L’éducation des filles et des femmes
    4. L’éducation inclusive,
    5. L’éducation au développement et à la citoyenneté mondiale
    6. L’éducation à la vie,
    7. L’éducation à la santé,
    8. La migration,
    9. L’urgence et la post-urgence.

    Dans chacun de ses projets, Aide et Action favorise l’autonomie des communautés dans le respect de leur culture. Tous les acteurs (communautés, Etat, associations locales, parents d’élèves, enseignants…) participent d’un bout à l’autre des projets. L’association les soutient pour qu’ils décident, élaborent, mettent en œuvre et évaluent leurs propres projets de développement.

     

    Aide et Action est une association reconnue d’utilité publique, agréée par le ministère de l’Education nationale; Elle est soutenue par environ 50 000 parrains et donateurs réguliers ainsi que plus de 300 bénévoles.

     

    Le public peut soutenir Aide et Action en souscrivant notamment à des parrainages individuels, collectifs ou de projets.

     

     

  • Acting For Life

    Acting For Life

    Acting for Life, “la Vie, pas la survie”,

    C’est en 1973 que l’association démarre son action grâce à la mobilisation des personnels navigants du transport aérien et des dirigeants d’entreprises en partenariat avec des organisations locales dans les pays du Sud. Reconnue depuis 2002 en tant qu’association d’utilité publique, Acting for Life poursuit le même objectif depuis plus de 40 ans : lutter contre la pauvreté grâce à l’émergence d’organisations locales solides répondant aux défis de l’exclusion. C’est dans une optique « d’approche territoriale » que l’association  travaille en lien avec des acteurs complémentaires (organisations professionnelles,  associations, ONG et collectivités locales…), au service des populations les plus vulnérables. A l’écoute des besoins du terrain, notre équipe pluridisciplinaire apporte à ses partenaires opérationnels une triple expertise : technique, administrative et financière en vue d’autonomiser et de pérenniser les projets. Ce travail d’accompagnement dans le temps permet à Acting for Life d’être reconnue pour son professionnalisme aussi bien auprès des organisations institutionnelles telles que l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement, que du secteur privé qui soutient l’association depuis sa création.