Focus : Campagne sur l'aide publique au développement

Page
  • Hausse de l’aide française au développement,  Emmanuel Macron doit transformer l’essai

    Hausse de l’aide française au développement, Emmanuel Macron doit transformer l’essai

    En 2017, la France a consacré 0,43 % de sa richesse nationale à la solidarité internationale (contre 0,38 % en 2016), soit une hausse de 14,9 %. C’est ce qui ressort des chiffres de l’OCDE publiés ce jour. Une bonne nouvelle attendue par les ONG. Coordination SUD, invite la France à se projeter plus loin pour se mettre au niveau des standards internationaux. De même, elle restera vigilante à ce que l’APD française ne soit pas détournée de son objectif premier de lutte contre la pauvreté.
  • Coup de rabot sur le financement de la solidarité internationale : un arbitrage inacceptable et incompréhensible !

    Coup de rabot sur le financement de la solidarité internationale : un arbitrage inacceptable et incompréhensible !

    Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics vient d’annoncer son plan pour dégager 4,5 milliards d’euros d’économie d’ici la fin de l’année. Coordination SUD et ses ONG membres sont consternées et vent debout face au projet annoncé de réduire à peau de chagrin le budget de l’aide publique au développement.
  • D. Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris

    D. Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris

    Donald Trump vient d’annoncer qu’il tournait le dos à la lutte contre les changements climatiques en sortant de l’accord de Paris sur le climat. Il cède ainsi aux lobbies des énergies fossiles, au détriment des intérêts d’une large majorité des citoyens, des villes, des états et de l’économie des États-Unis mais aussi des populations les plus vulnérables aux impacts du changement climatique.
  • Augmentation minime de l’aide de la France aux pays pauvres : les candidats à la présidentielle doivent prendre position !

    Augmentation minime de l’aide de la France aux pays pauvres : les candidats à la présidentielle doivent prendre position !

    Les chiffres de l’OCDE ont été publiés ce jour : la France a alloué 0,38 % de sa richesse nationale à l’aide publique au développement en 2016, contre 0,37 % en 2015. Coordination SUD salue cette hausse (4,6%) quoique marginale au regard de l’effort attendu pour lutter contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique. La France se classe 12ème des pays de l’OCDE. A moins de 15 jours du premier tour de l’élection présidentielle, Coordination SUD invite les candidats à s’engager.
  • Pour un pacte de solidarité et de développement durable en 2017 !

    Pour un pacte de solidarité et de développement durable en 2017 !

    A l’occasion de ses vœux, à 100 jours du premier tour de l’élection présidentielle française, Coordination SUD, plateforme nationale des ONG françaises de solidarité internationale, lance sa campagne pour les Elections 2017. Elle appelle tous-tes les candidat-e-s à faire le pari d’un engagement résolu pour une France plus juste et plus solidaire, mettant sa politique de coopération au développement durable au cœur de sa politique étrangère.
  • Budget 2017 : Des avancées enfin pour la solidarité internationale !

    Budget 2017 : Des avancées enfin pour la solidarité internationale !

    L’Assemblée nationale a définitivement adopté le projet de loi de finances pour l’année 2017, le dernier budget du quinquennat de François Hollande. Coordination SUD se félicite de l’augmentation de 14% par rapport à 2016 des montants en faveur de la solidarité internationale. Cette inversion en faveur de l’aide publique au développement a été rendue possible grâce à l’amélioration de la TTF et une augmentation des crédits budgétaires de la mission « aide publique au développement ».
  • Budget 2017 : les député-e-s doivent transformer l’essai pour une aide aux pays en développement plus ambitieuse

    Budget 2017 : les député-e-s doivent transformer l’essai pour une aide aux pays en développement plus ambitieuse

    Les député-e-s viennent d’acter la hausse de 5 % du budget de l’aide publique au développement française. Coordination SUD s’en félicite mais cette augmentation reste marginale au regard du cumul des coupes subies sans discontinuité par la mission « aide publique au développement » depuis 2010. Désormais Coordination SUD attend un geste des député-e-s au niveau de la taxe sur les transactions financières pour marquer une réelle inflexion de la politique française de développement
  • La France doit refaire de la solidarité internationale une priorité !

    La France doit refaire de la solidarité internationale une priorité !

    Alors que le Projet de loi de finances, dernier de la mandature de François Hollande est discuté en ce moment au Parlement, Coordination SUD, la plateforme nationale des ONG françaises de solidarité internationale qui rassemble 170 organisations, lance une campagne de communication et une pétition citoyenne pour sensibiliser à l’importance de l’aide publique au développement, inciter la France à respecter ses engagements et d’alerter les candidats à l’élection présidentielle de 2017.
  • Le lobby bancaire ne doit pas gagner la bataille de la TTF © Assemblée nationale

    Le lobby bancaire ne doit pas gagner la bataille de la TTF

    Dans un communiqué de presse, Coordination SUD et 22 ONG saluent les deux avancées majeures réalisées suite aux votes des député-e-s pour renforcer la taxe sur les transactions financières. Ensemble, elles alertent le gouvernement sur les risques qui pèsent sur cette victoire et rappellent que le lobby bancaire ne doit pas gagner cette dernière bataille.
  • Taxe sur les transactions financières : une victoire importante pour la solidarité internationale, bravo Messieurs et Mesdames les députés !

    Taxe sur les transactions financières : une victoire importante pour la solidarité internationale, bravo Messieurs et Mesdames les députés !

    Les députés ont obtenu hier de haute lutte, lors des débats portant sur les transactions financières, l’extension de cette taxe aux opérations les plus spéculatives, les opérations intra-journalières. Coordination SUD et ses membres saluent la mobilisation exceptionnelle des députés et attendent que ces crédits supplémentaires soient dès à présent affectés à la solidarité internationale.