Plates-formes thématiques

Page

Cerise :(Comité d’échange, de réflexion et d’information sur les systèmes d’épargne crédit): il s’agit d’une plate-forme de capitalisation et de réflexion sur le micro-finance, composée de 5 organismes (4 ONG et un centre de recherche).

Coalition Eau : c’est un collectif de 30 ONG françaises engagées pour l’accès à l’eau et l’assainissement pérenne pour tous. Créé en 2006, il sert d’espace collectif de dialogue, de travail et de mobilisation pour ses membres.

Collectif de l’éthique sur l’étiquette : il regroupe 43 associations de solidarité internationale, syndicats, mouvements de consommateurs et associations d’éducation populaire dont les actions visent à défendre les droits de l’homme au travail et sensibiliser à la consommation éthique.

Commerce équitable France : est un mouvement qui regroupe des acteurs français du commerce équitable (importateurs, boutiques, promoteurs, label, etc.)

Comité ICP : (Comité pour une Intervention Civile de Paix) : Crée en 1996 par des organisations de solidarité internationale, des associations de chercheurs et des mouvements de non-violence, de paix et de la société civile, ce comité œuvre à promouvoir l’intervention civile de paix par de actions de réflexion, formation, sensibilisation de différents publics.

Collectif PIDESC : créé en octobre 2005 par des associations et des syndicats, ce collectif a pour mission de sensibiliser les organisations de la société civile française à la question des DESC et de militer en France pour l’adoption au sein du système des Nations unies d’un Protocole additionnel au Pacte international de 1966 sur les DESC.

Des ponts pas des murs : c’est un réseau constitué d’organisations euro-africaines de défense des droits de l’Homme, d’associations de solidarité internationale, d’associations de migrant-e-s et de soutien aux migrant-e-s, ainsi que d’organisations syndicales

Educasol (éducation au développement et à la solidarité internationale) : plate-forme d’une trentaine d’ONG visant à échanger sur les pratiques liées à l’éducation au développement et à la solidarité internationale.

Elsa (plate-forme Ensemble luttons contre le sida en Afrique) : cette plate-forme d’une dizaine d’ONG vise à coordonner et soutenir les actions ainsi qu’échanger sur la problématique du sida en Afrique.

ESPPER (Ensemble pour Soutenir les Projets et Programmes en Faveurs des Enfants des Rues) : regroupe 40 associations membres dans 28 pays différents sur les thématiques de réinsertion des enfants et des jeunes de la rue dans la société.

FCRSE (Forum Citoyen pour la Responsabilité Sociale des Entreprises) : créé en 2004, c’est une plateforme qui cherche regroupant une quinzaine d’organisations et de personnes qualifiées sur la question de RSE

F3E : il s’agit d’un réseau composé d’une cinquantaine d’ONG qui finance des études en faveur de ses membres et assure des échanges de discussions sur les questions de méthodologie.

Inter-réseaux Développement Rural : c’est un réseau à plus de 6000 membres, répartis dans une soixantaine de pays à travers le monde, mobilisés sur les questions de développement rural des pays du Sud

MES (Mouvement pour l’Economie Solidaire) : c’est le mouvement national des réseaux et acteurs promoteurs d’une citoyenneté économique c’est-à-dire contribuant à la démocratisation de l’économie à partir d’engagements citoyens.

Plate-forme Dette & développement : cette coalition regroupant une trentaine d’organisations françaises (principalement ONG et syndicats) anime une campagne d’information, d’interpellation et de proposition en faveur d’une solution large, juste et durable au problème de la dette des pays du Sud.

Plate-forme  « Controlarms » : cette plateforme anime la campagne mondiale « Control Arms » initiée en 2003 par Amnesty International, Oxfam et le RAIAL (Réseau d’Action International sur les Armes Légères).

Plateforme des ONG de droits de l’Homme : officiellement lancée le 26 septembre 2017, la plateforme française des ONG de droits de l’Homme agissant au niveau international a pour ambition la constitution et l’animation d’une dynamique collective entendant soutenir les acteurs du secteur en accroissant leurs capacités de représentation et leur visibilité, tout en favorisant leur mise en lien et leur renforcement mutuel au travers notamment d’échanges d’expérience, de groupes de travail ou de mutualisation de pratiques.

Plate-forme Paradis fiscaux judiciaires : cette plate-forme née dans le cadre de la coalition « 2005, plus d’excuses » vise à faire cesser les paradis fiscaux et judiciaires incluant des critères autres que fiscaux, notamment l’existence du secret bancaire et de l’impunité juridique.

PS-EAU (Programme Solidarité Eau) : ce réseau rassemble une quarantaine d’organisations françaises privées mais aussi publiques et vise à l’échange sur les questions de l’eau dans les pays du Sud.

Publiez ce que vous payez : ce collectif a pour objectif la promotion de normes internationales qui obligent à la transparence dans le secteur des industries extractives.

Réseau pour la réforme des institutions financières internationales : Ce réseau réunit une trentaine de structures qui organisent des actions de sensibilisation et de plaidoyer en vue de modifier les logiques des institutions financières internationales.