UNIVERS-SEL recrute un(e) VSI coordination technique volet saliculture

Description

Dans les zones de mangrove d’Afrique de l’Ouest, les équilibres dynamiques des écosystèmes côtiers sont mis en danger par la pression anthropique grandissante. Au-delà des effets désastreux de la dégradation de la mangrove en termes de biodiversité et de stockage de carbone, la perturbation des équilibres naturels compromet la productivité des activités agricoles qui s’y trouvent et hypothèque les moyens de substance des populations côtières. Pour préserver les équilibres fragiles des écosystèmes de mangrove et pour assurer la pérennité des activités productives (principalement riziculture et saliculture), il importe de développer des solutions techniques alternatives simples, à grande échelle, facilement appropriables par les populations concernées et non destructrices de l’environnement.

La Guinée Bissau est l’un des dix pays les plus pauvres du monde. La pauvreté, la monoculture de l’anacarde et la faiblesse des institutions entraînent une pression anthropique sur les ressources naturelles qui risque, à court terme d’entraîner des dégâts irréversibles pour la biodiversité et, en particulier, sur les écosystèmes fragiles de mangrove.

L’agriculture représente 62% du PIB et le secteur emploie 67% des actifs du pays. La monoculture de l’anacarde (90% des recettes d’exportation) provoque la désaffection des cultures vivrières traditionnelles dont les espaces de plateau sont envahis par les anacardiers. Dans les écosystèmes de mangrove des zones côtières, la riziculture de mangrove est en net recul et l’abandon de surfaces cultivées contribue à l’alcalinisation et l’acidification des sols. Le long des rives du fleuve Mansoa, les populations ballantes sont encore fortement attachées à la riziculture de mangrove, bien que l’érosion des terres de plateau situées sur les bassins versants contribue à perturber les dynamiques hydrauliques naturelles des plaines.

UNIVERS-SEL, dont la plupart des membres actifs sont issus de la profession des paludiers de Guérande (sel traditionnel sur marais salants), a développé des techniques simples de production salicole solaire et d’amélioration de la gestion de l’eau dans les périmètres rizicoles de mangrove, en s’appuyant sur les pratiques paysannes endogènes et l’échange de savoir-faire entre producteurs. Depuis le milieu des années 90, en Guinée Conakry, 10 000 hectares de périmètres rizicoles traditionnels de mangrove ont été réhabilités ou aménagés, et la saliculture solaire sur bâches, diffusée sur toute la frange côtière. Le relais est pris par les organisations locales partenaires. Depuis 2014, de nouvelles actions sont entreprises en Guinée Bissau en partenariat avec des organisations locales de producteurs. Ce projet en est la suite.

L’objectif généralest de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des exploitations familiales des zones de mangrove par le développement durable de la riziculture et de la saliculture et une meilleure gestion de l’espace et des ressources naturelles de ces écosystèmes fragiles.

L’objectif spécifiqueest de développer des modes d’exploitation rizicole et salicole contribuant au respect de l’environnement et en permettre l’appropriation par les productrices et producteurs des écosystèmes de mangrove de Guinée Bissau

SOS1: renforcer les capacités des partenaires locaux et des organisations villageoises pour leur permettre de pérenniser l’ancrage et la diffusion aux producteurs des techniques de saliculture solaire et de réhabilitation et aménagement des périmètres rizicoles traditionnels par la gestion de l’eau à la parcelle, et, pour maintenir la fertilité et la biodiversité des écosystèmes de mangrove.

SOS2: contribuer au développement des filières sel solaire et riz de mangrove par l’appui à la mise en réseau des acteurs, la capitalisation des résultats et des impacts socio-économiques et environnementaux des techniques développées et par leur promotion auprès des pouvoirs publics, des partenaires techniques et financiers et des consommateurs.

SOS3: diffuser les bonnes pratiques mises en œuvre pour le maintien de la biodiversité des écosystèmes de mangrove et partager les expériences de coopération solidaire d’UNIVERS-SEL et ses partenaires avec les populations de Loire Atlantique, de Guinée Bissau et de Casamance.

Le projet est porté par UNIVERS-SEL en partenariat avec la confédération paysanne KAFO.

UNIVERS-SEL, qui porte le poste de chargé du volet saliculture solaire, est une association de solidarité internationale créée par des paludiers de Guérande en 1989. Elle a pour but d’appuyer les productrices et producteurs des pays du Sud dans les domaines de la saliculture et de la riziculture, principalement en zone de mangrove. L’action d’UNIVERS-SEL est basée sur le principe d’échanges de savoir-faire entre producteurs pour améliorer les techniques de production et le développement des filières.

L’objectif pour la riziculture est la réhabilitation de la riziculture vivrière sur casiers endigués en zones de mangrove par des aménagements et une gestion hydraulique à la parcelle. Il s’agit de sécuriser et améliorer la production rizicole par des équipements à faible coût, financièrement et techniquement appropriables par les riziculteurs, assurant une meilleure maîtrise de la gestion de l’eau à différents niveaux (parcelle, périmètre, plaine).

L’objectif pour la saliculture est de promouvoir une production artisanale solaire. Cet objectif a été fixé suite au constat que dans les écosystèmes côtiers très fragiles, la mangrove est en voie de disparition. La modification des pratiques traditionnelles de production de sel (consommatrices de bois de cuisson) contribue à conserver cet espace naturel. De plus, la technique de production de sel solaire permet de réduire la pénibilité du travail, les coûts de production et d’augmenter les rendements.

L’objectif pour la gestion des ressources naturelles est d’évaluer les impacts de la pression anthropique sur les écosystèmes de mangrove et de promouvoir des systèmes d’exploitation contribuant au maintien de la biodiversité.

Le projet a également pour objet de contribuer à la mise en réseau des acteurs et à l’émergence d’interprofessions et de capitaliser les résultats des techniques développées. Il permettra de développer des actions d’éducation environnementale en Guinée Bissau et d’éducation au développement en France.

OBJECTIFS DE LA MISSION DU VSI

Volontaire de Solidarité Internationale, coordination technique du volet saliculture.

La mission a pour objectifs généraux de :

  • Assurer la coordination du volet saliculture du projet sous la responsabilité du chef de projet d’UNIVERS-SEL ;
  • Assurer la gestion administrative et financière du volet en lien avec le responsable administratif et financier du projet ;
  • Assurer la coordination technique et administrative des activités du volet saliculture ;
  • Réaliser la planification, la coordination des activités et l’accompagnement technique des productrices ;
  • Assurer le renforcement des capacités des producteurs et l’appui aux organisations villageoises de productrices ;
  • Coordonner une équipe de deux animateurs (trices) techniques ;
  • Renforcer et animer le réseau des acteurs et interprofessions de la filière sel solaire en Guinée Bissau ;
  • Concevoir une campagne de communication et un plaidoyer pour la promotion du sel solaire auprès des décideurs et des consommateurs ;
  • Préparer et accueillir les missions d’appui paludiers ;

Activités spécifiques à mener :

  • Continuation et développement des activités déjà mises en œuvre dans le cadre de la première phase du projet ;
  • Conseil et renforcement des capacités des producteurs ;
  • Appui aux organisations villageoises de productrices ;
  • Production de mémoires techniques et financiers mensuels, trimestriels et annuels ;
  • Collecte de données pour la capitalisation du volet saliculture ;
  • Documentation de la base de données géo référencée du projet ;
  • Animation du réseau des acteurs et interprofessions de la filière sel solaire ;
  • Promotion du sel solaire à travers la diffusion des résultats du projet, l’appui à la commercialisation et l’information des consommateurs et des décideurs ;
  • Préparation et accompagnement des missions d’appui technique et de suivi UNIVERS-SEL.

LIENS PROFESSIONNELS ET HIERARCHIQUES 

  • Le/la VSI est placé(e) sous l’autorité du chef de projet, mandaté par le directeur d’UNIVERS-SEL et le conseil d’administration. Il est redevable de la conduite de ses missions au chef de projet.

LOCALISATION DE LA MISSION

Le poste est basé en République de Guinée-Bissau, à Bissau (bureau du projet) et en région Oio, secteur de Farim et Mansoa, Djalicunda et Kapatres, lieu d’affectation du VSI.

Expériences / Formation du candidat

Formation

  • Formation en agronomie ou agriculture, commercialisation, coopération internationale et gestion de programmes de développement en expatriation (type ISTOM, Agroparis Tech, IRC Supagro, etc.)
  • Formation en gestion de projets et connaissance des OSI et de leur environnement
  • Bases en gestion administrative et financière

Expérience et compétences

  • Expérience pratique en agronomie/agriculture
  • Expérience en animation de réseau d’acteurs de filière
  • Bonne connaissance de l’ingénierie de formation et de l’andragogie
  • Maîtrise des outils méthodologiques de gestion de projet
  • Maîtrise des outils de bureautique et connaissance des outils de gestion de base de données et systèmes d’information géographiques
  • Maîtrise du portugais souhaitée
  • Connaissance des outils de communication
  • Sens relationnel, qualités pédagogiques, capacité de travail en équipe, organisation du travail, patience sont des qualités indispensables pour les tâches de renforcement de capacité et d’appui conseil.
Experience0 à 3 ans
FonctionsGestion de projets/programmes
Secteurs d’activitéEnvironnement / Climat, Agriculture, Développement économique et local
PaysAfrique, Guinée-Bissau
Salaire / Indemnité
  • Statut volontaire de solidarité internationale avec portage administratif SCD (Service de coopération au développement)
  • Convention de 24 mois
  • Indemnité mensuelle de 900 euros y compris indemnité de logement
  • Couverture santé (CFE + complémentaire)
  • Déplacements en moto (permis nécessaire ou à passer sur place)
Comment postuler

Poste à pouvoir en septembre 2019

Envoyer lettre de motivation et CV à UNIVERS-SEL, Terre de sel, 44350-Guérande, directeur@universsel.org avant le 05 septembre 2019.

Prévoir un entretien à Guérande en cas de présélection.

Formation au départ à Lyon obligatoire.

Personne contact :

Pauline LANÇON, mail : directeur@universsel.org

Date de fin de validité 05/09/2019
Retour à la liste des résultats